AccueilBouc émissaire, contours théoriques, applications pratiques

Bouc émissaire, contours théoriques, applications pratiques

Scapegoats, theoretical outlines, and practical applications

*  *  *

Publié le vendredi 16 mai 2014 par João Fernandes

Résumé

Les objectifs de la journée sont de développer une critique épistémologique de la définition que le CERBERES donne soit à la figure du bouc émissaire « est bouc émissaire celui qui, au prix de son exclusion, est l'instrument de la réconciliation des membres du groupe », soit au phénomène du bouc émissaire : « le bouc émissaire est un processus de réconciliation collective fondé sur l'exclusion et la substitution ». Le deuxième objectif s'agit de mettre aussi à l'épreuve de cas pratiques ces définitions. Ainsi, l'on évoquera des situations sur différents terrains, dans la société, en institutions, dans les groupes plus ou moins formels, avec le souci de diversifier les supports d'études, et les méthodologies de recueil et d'analyse des situations. La journée est pensée comme une discussion et un échange. A côté des communications plénières mises en discussion (approches théoriques et études de cas), des « work coffee » permettront au public et aux conférenciers d'échanger de façon détendue et approfondie sur des problématiques abordées lors des interventions.

Annonce

Argumentaire

Deux objectifs sont poursuivis par les organisateurs de la journée : 

1) Il s'agit de développer une critique épistémologique de la définition que le CERBERES donne soit à la figure du bouc émissaire « est bouc émissaire celui qui, au prix de son exclusion, est l'instrument de la réconciliation des membres du groupe », soit au phénomène du bouc émissaire : « le bouc émissaire est un processus de réconciliation collective fondé sur l'exclusion et la substitution ».

Ainsi, différents cadres théoriques et approches disciplinaires sont mobilisés (philosophie, anthropologie, sociologie) pour aborder la notion de « bouc émissaire », ou des termes que certains peuvent considérer comme synonymes ou éléments constitutifs de ces définitions. 

2) Il s'agit de mettre aussi à l'épreuve de cas pratiques ces définitions. Ainsi, l'on évoquera des situations sur différents terrains, dans la société, en institutions, dans les groupes plus ou moins formels, avec le souci de diversifier les supports d'études (documents et récits institutionnels, littérature), et les méthodologies de recueil et d'analyse des situations (entretiens, récits de vie, analyse institutionnelle). 

La journée est pensée comme une discussion et un échange. A côté des communications plénières mises en discussion (approches théoriques et études de cas), des « work coffee » permettront au public et aux conférenciers d'échanger de façon détendue et approfondie sur des problématiques abordées lors des interventions.

Programme

9 heures ouverture institutionnelle : Maria Pagoni, PU Lille3, Proféor-CIREL

ouverture fonctionnelle : François Annocque (ULCO, CERBERES) 

  • 9 heures 15 : Le bouc émissaire autour de deux définitions complémentaires ; Rémi Casanova, CERBERES Proféor-CIREL, MCF Lille3
  • 9 h 45 Controverse 1 : “Le Bouc-émissaire au prisme de l’approche orientante” Francis Danvers, PU Lille3, Proféor-CIREL, discutant Emmanuel Rivaux.
  • 10h 15 Controverse 2 :"Le bouc émissaire dans le temps et dans l'espace" , Stéphane Massonet, centre PHI, département de Philosophie de l'Université Libre de Bruxelles, discutante Françoise-Marie Noguès.

10 h 45 1er work  coffee : 4 discussions en parallèle,

  • a) Bouc émissaire et sacrifice : Stéphane Massonet
  • b) Bouc émissaire et orientation : Francis Danvers
  • c) Définition de la figure du bouc émissaire : Fabrice Audebrand (ENPJJ, CERBERES)
  • d) Définition du processus du bouc émissaire : François Annocque

11 h 45 Etude cas 1 : « Le bouc émissaire dans le cadre de l'intime : Le fardeau des jours, de Léon Bocquet (1924) » : Chantal Dhennin, CERBERES Université Littoral Cote d'Opale, discutanteSandrine Wattier.

12h 15 pause repas

14 heures Controverse3 : Les composantes multiples du stigmate des jeunes des quartiers, éléments constitutifs du phénomène du bouc émissaire ?,Michaël Bailleul, université de Lille3, discutanteSandrineWattier.
 14h30 Etude de cas 2 : « La fabrication du bouc-émissaire dans le monde du travail : Une affaire d'Etat ? » Françoise Mercier, discutant Emmanuel Rivaux.

15 h Second work  coffee : 4 discussions en parallèle,

  • a) La femme fautive, bouc émissaire : Chantal Dhennin
  • b) Bouc émissaire, stigmate, stigmatisation : Michaël Bailleul
  • c) Le bouc émissaire, une affaire d'Etat : Françoise Mercier
  • d) Des stratégies pour lutter contre le phénomène du bouc émissaire : Fabrice Audebrand

15 h45 : Les boucs émissaires du moment, étude de cas, les auditeurs et Rémi Casanova

16h 15 : Clôture scientifique: Maria Pagoni, Profeor-CRREL

16h30 : Fin des travaux

Lieux

  • Salle des colloques, Université Charles-de-Gaulle de Lille (Lille 3), Maison de la Recherche - 3 Rue du Barreau
    Villeneuve-d'Ascq, France (59)

Dates

  • mercredi 21 mai 2014

Mots-clés

  • bouc émissaire, exclusion, discrimination, stigmatisation, réconciliation, institution, société, tabous

Contacts

  • Rémi Casanova
    courriel : remi [dot] casanova [at] wanadoo [dot] fr

Source de l'information

  • Rémi Casanova
    courriel : remi [dot] casanova [at] wanadoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Bouc émissaire, contours théoriques, applications pratiques », Journée d'étude, Calenda, Publié le vendredi 16 mai 2014, http://calenda.org/284851