AccueilFécondité, infécondité et famille : une approche pluridisciplinaire

Fécondité, infécondité et famille : une approche pluridisciplinaire

Fertility, infertility and family: a multidisciplinary approach

Chaire Quetelet 2014

Chaire Quetelet 2014

*  *  *

Publié le jeudi 22 mai 2014 par João Fernandes

Résumé

Le mariage et la famille ont connu d'importantes transformations au cours des siècles passés, tant dans les pays développés que les pays en développement. Depuis les Trente Glorieuses, ont émergés de nouveaux modèles familiaux tels que les familles recomposées et les familles homoparentales. Dans le même temps, le divorce s’est massifié, la fécondité a chuté partout dans le monde et l’infécondité est devenue de moins en moins involontaire. Toutes ces transformations puisent en grande partie leurs sources dans de profondes évolutions politiques, économiques, sociales et culturelles, et en engendrent de nouvelles. Parmi ces évolutions, le changement radical de la place des femmes dans la société occupe une place centrale. De nombreuses disciplines s’intéressent à ces phénomènes.

Annonce

Argumentaire

Le mariage et la famille ont connu d'importantes transformations au cours des siècles passés, tant dans les pays développés que les pays en développement. Depuis les Trente Glorieuses, ont émergés de nouveaux modèles familiaux tels que les familles recomposées et les familles homoparentales. Dans le même temps, le divorce s’est massifié, la fécondité a chuté partout dans le monde et l’infécondité est devenue de moins en moins involontaire. Toutes ces transformations puisent en grande partie leurs sources dans de profondes évolutions politiques, économiques, sociales et culturelles, et en engendrent de nouvelles. Parmi ces évolutions, le changement radical de la place des femmes dans la société occupe une place centrale. De nombreuses disciplines s’intéressent à ces phénomènes.

Les démographes, tout comme les sociologues, les économistes, les historiens, les philosophes et les juristes tentent d'apporter un nouvel éclairage sur ce phénomène. Le Centre de Recherche en Démographie et Sociétés de l’Université Catholique de Louvain, en collaboration avec le CIRFASE (Centre interdisciplinaire de Recherche 
sur les Familles et les Sexualités), la Chaire Hoover d'éthique économique et sociale et l’IRES (Institut de Recherches Economiques et Sociales) invitent des chercheurs de toutes ces disciplines et au-delà à la 40ème édition de la Chaire Quetelet. Le but de cette chaire est de réunir les travaux les plus avancés sur le thème "Fécondité, infécondité et famille". L’esprit de cette Chaire sera interdisciplinaire ; chaque session inclura des présentations de démographes et de chercheurs d'autres disciplines (sociologie, économie, droit...).

A l’occasion de sa 40ième édition, la Chaire aura le plaisir d’accueillir, le 06 juin de 14h à 18h, une demi-journée organisée par le CIRFASE sur le thème "Distance et liens familiaux, conjugaux et sexuels : regards interdisciplinaires". Cette demi-journée rassemblera un panel interdisciplinaire de 4 experts de renommée internationale – sociologues, démographes et psychologues - qui partageront leur réflexion autour d’une ou plusieurs des trois thématiques qui traversent l’ouvrage collectif que le CIRFASE publiera cet été dans le collection ‘Couple, Familles, Sexualité’ (l’Harmattan-Academia): la question du genre,  celle de la « bonne distance», et celle du tiers dans les relations familiales.

Axest thématiques

Concernant les autres sessions de la Chaire, la liste n’étant pas exhaustive, nous aimerions prêter une attention particulière aux sujets suivants :

1. Nouvelles formes de familles

  • La dissociation entre mariage et parentalité continue-t-il de s’accentuer? Quel impact pour la fécondité et l’infécondité ?
  • Familles monoparentales : qui sont-elles ? Quelles sont leurs caractéristiques économiques et sociales ? Les gouvernements ont-ils un rôle à jouer ? Lequel ?
  • Homoparentalité : que disent les données ? Les sociétés portent-elles toutes un regard négatif sur cette forme de parentalité ? Pourquoi ?
  • Familles sans enfants : choix ou fatalité ? Quelles sont leurs caractéristiques économiques et sociales ?
  • Impacts de la mobilité géographique sur les dynamiques familiales
  • La famille élargie : évolution de la co-résidence
  • Nouvelles formes de familles : le renforcement du pouvoir des femmes joue-t-il un rôle rôle dans leur émergence et leur fonctionnement ? Quid des formes de ménages alternatives ?
  • Culture, religion et nouveaux modèles familiaux
  • Fécondité, infécondité et mutations familiales : une perspective historique


2. Fécondité et Infécondité : politiques publiques

  • Infécondité involontaire dans les pays en développement : quelle intervention des pouvoirs publics ?
  • Le planning familial est-il encore utile dans les pays en développement ? Jusqu’à quel point les mesures de fécondité involontaire sont-elles fiables ?
  • Infécondité liée au report de la première naissance : les pouvoirs publics ont-ils un rôle à jouer ?
  • Adoption d’enfants et confiage : modes d’organisation et conséquences pour les acteurs en présence

3. Dynamique de la formation des unions

  • Propriétés de l’homogamie et de l’endogamie : résultats actualisés, tendances de l’appariement, rôle des lieux de rencontre locaux
  • Types d’appariement et évolution de la cohabitation, du divorce, du remariage et des mariages tardifs
  • L’homogamie en temps de crises économiques
  • L’homogamie est-elle un moteur du changement de valeurs dans la société ? 

Modalités pratiques d'envoi des propositions

Propositions à soumettre
Les proposition (2-3 pages minimum) comprendront les éléments suivants :
- Titre de la communication proposée
- Coordonnées précises du ou des auteurs
- Objectifs de la communication et présentation du contexte, des méthodes, des données, etc.
Elles sont à transmettre

avant le 10 juin 2014

(cq2014@listes.uclouvain.be) en vue de leur sélection par le Comité scientifique.

Les auteurs retenus en seront avertis vers le 7 juillet 2014.

Le texte définitif

Les textes des communications retenues devront parvenir avant le 20 octobre 2014.

Langue
Les communications seront écrites et présentées en français ou en anglais, sans traduction simultanée.

Publication
Une sélection des communications pourra être publiée dans la Revue Quetelet.

Calendrier
Envoi des propositions : pour le 10 juin 2014
Sélection des communications : 30 juin 2014
Informations aux auteurs : 7 juillet 2014
Envoi des textes : pour le 20 octobre 2014
Conférence : du 5 au 7 novembre 2014

Droits d’inscription
Tarif complet : 150 euros
Doctorant : 20 euros
Ces frais sont à régler au moment de l’inscription, ou avant par versement en espèces, mandat international ou virement.

Comité scientifique

  • Thomas Baudin (DEMO/UCL), responsable
  •  Françoise Bartiaux (DEMOUCL)
  •  Philippe Bocquier (DEMO/UCL)
  •  Sandra Brée (DEMO/UCL)
  •  David de la Croix (IRES/UCL)
  •  Patrick Deboosere (VUB)
  •  Paula Gobbi (Paris School of Economics)
  •  Axel Gosseries (Chair Hoover/UCL)
  •  Sabine Henry (SGOG/UNamur)
  •  Laura Merla (CIRFASE/UCL)
  •  Ester Rizzi (DEMO/UCL)
  •  Quentin Schoonvaere (DEMO/UCL)
  •  Bruno Schoumaker (DEMO/UCL
  •  Jan Van Bavel (KUL)

Organisateurs locaux

  • Thomas Baudin (DEMO/UCL), responsable
  • Patricia Brise (DEMO/UCL)
  • Isabelle Theys (DEMO/UCL)

Lieux

  • Louvain-la-Neuve, Belgique (1348)

Dates

  • mardi 10 juin 2014

Mots-clés

  • démographie, fécondité, infécondité, famille

Contacts

  • Sandra Brée
    courriel : sandra [dot] bree [at] uclouvain [dot] be

Source de l'information

  • Sandra Brée
    courriel : sandra [dot] bree [at] uclouvain [dot] be

Pour citer cette annonce

« Fécondité, infécondité et famille : une approche pluridisciplinaire », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 22 mai 2014, http://calenda.org/285353