AccueilAuto/biographies historiques dans les arts

*  *  *

Publié le mercredi 28 mai 2014 par Elsa Zotian

Résumé

Ce colloque consacré à l’étude des auto/biographies historiques dans les arts permettra de croiser les regards sur l’écriture et la représentation du sujet face aux tourments de l’histoire. Du roman à l’écran, de l’écriture scientifique à la création artistique, les biographies historiques traduisent un discours historique dont on envisagera la portée idéologique. L’écriture auto/biographique et historique ne fabrique-t-elle que des héros ? À travers une approche comparative entre les arts (cinéma, théâtre, littérature, arts visuels) et les cultures (française, anglophone, germanique, hispanique), nous interrogerons les enjeux idéologiques et parfois économiques qui sous-tendent ce type de représentations. L’incarnation des personnages historiques à l’écran ou sur la scène permet également de souligner les écarts avec les textes sources, autant de non-dits qui suggèrent le poids de l’idéologie dans le devoir de mémoire.

Annonce

Argumentaire

Les autobiographies et biographies de personnages historiques offrent une approche personnalisée des événements : elles soulignent le rôle d’individus charismatiques à des moments clés du passé tout en apportant des éléments privés et intimes, qui accentuent la valeur humaine des témoignages. Objets d’études scientifiques et sources de fictions romanesques, les biographies historiques témoignent de la porosité des genres : l’écriture de l’Histoire fait appel à des procédés stylistiques fictionnels qui dramatisent le récit historique. Dans les études postcoloniales, Homi Bhabha souligne avec pertinence l’importance du sujet historique qui se raconte et apporte un autre récit à l’histoire officielle, que cette dernière soit coloniale ou postcoloniale (ex : la biographie de Mahatma Ghandi ou l’autobiographie de Nelson Mandela). A ce propos, la focalisation sur un personnage historique permet de donner sens au récit de l’Histoire passée ou présente, incarné par une figure emblématique dont la vie privée s’efface ou est mise en avant sous le poids du devoir. Si les auto/biographies historiques s’affichent comme des reconstructions imaginaires à l’écran ou à l’écrit, elles traduisent également l’empreinte de la mémoire, des sentiments et des ressentiments, sur le récit de l’Histoire.

Au cinéma ou sur la scène de théâtre, les biographies historiques brouillent les frontières entre fiction et non-fiction : les techniques du documentaire créent un effet de réel dans les biopics tandis que le jeu du comédien prête vie au personnage sur la scène. Du roman à l’écran, de l’écriture scientifique à la création artistique, les biographies historiques traduisent un discours historique dont on envisagera la portée idéologique. L’écriture auto/biographique et historique ne fabrique-t-elle que des héros ? A travers une approche comparative entre les arts (cinéma, théâtre, littérature, arts visuels) et les cultures (française, anglophone, germanique, hispanique), nous interrogerons le mythe des grands hommes de l’histoire qui se racontent ou sont racontés tel que formulé par l’historien Clayborne Carson.

Quelques pistes de réflexions proposées :

  • les œuvres biographiques (romans, films, pièces de théâtres, peintures) et le discours historique
  • le rapport à l’autobiographie et à l’histoire du cinéma de la nouvelle vague 
  • le cinéma ethno-biographique qui rend compte à la fois de la personne filmée et de la culture dont il est originaire
  • les adaptations à l’écran et à la scène de romans biographiques et autobiographiques
  • l’écriture biographique ou autobiographique de l’Histoire (scientifique, documentaire)
  • le discours idéologique des biopics et leur contribution à l’effort de mémoire
  • les questions de genre (gender), de race et de classe dans les biographies historiques
  • les impératifs économiques et industriels des biopics (cinéma/télévision/théâtre)

Conditions de soumission

Envoyer vos propositions (200-250 mots) et un court CV (institution, fonction, adresse email) à : Benaouda.Lebdai@univ-lemans.fr ; Delphine.Letort@univ-lemans.fr ; Erich.Fisbach@univ-angers.fr 

avant le 15 juin 2014.

Le colloque aura lieu les 25, 26 mars (Le Mans) et 27 mars (Angers) 2015

Comité d’organisation

  • Delphine Letort (Le Mans),
  • Benaouda Lebdai (Le Mans),
  • Tanya Ann Kennedy (Farmington),
  • Daniel Gunn (Famington),
  • Erich Fisbach (Angers)
  • Christophe Dumas (Angers)

Comité scientifique

Redouane Aboueddahab (Pr, Le Mans), Dorothea Bohnekamp (Mcf, Le Mans), Clint Bruce (Mcf, Farmington), María-José Bruña (Mcf, Salamanque), Raul Caplan (Mcf, Angers), Sandra Contamina (Mcf, Angers), Dominique Dubois (Pr, Angers), Christophe Dumas (Mcf, Angers), Daniel Gunn (Pr, Farmington), Eliane Elmaleh (Pr, Le Mans), Hélène Goujat (Mcf, Angers), Tanya Ann Kennedy (Mcf, Farmington), Julien Kilanga (Pr, Angers), Franck Laurent (Pr, Le Mans), Benaouda Lebdai (Pr, Le Mans), Hélène Lecossois (Mcf, Le Mans), Delphine Letort (Mcf, Le Mans), Guillermo Mira (Mcf, Salamanque), Roselyne Mogin-Martin (Pr, Angers), Catherine Pergoux-Baeza (Mcf, Angers), Nathalie Prince (Pr, Le Mans), Jeffrey Thomson (Pr, Farmington), Taïna, Tukhunen (Pr, Angers), Shannon Wells-Lassagne (Mcf, Lorient).

Lieux

  • Le Mans, France (72000)

Dates

  • dimanche 15 juin 2014

Mots-clés

  • autobiographie, biographie, arts

Contacts

  • Delphine Letort
    courriel : delphine [dot] letort [at] univ-lemans [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Delphine Letort
    courriel : delphine [dot] letort [at] univ-lemans [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Auto/biographies historiques dans les arts », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 28 mai 2014, http://calenda.org/285814