AccueilLa cathédrale transfigurée

La cathédrale transfigurée

The Cathedral transfigured

Regards, mythes, conflits

Gazes, myths and conflicts

*  *  *

Publié le vendredi 25 avril 2014 par João Fernandes

Résumé

À l'occasion de la présentation rouennaise au printemps 2014 de l'exposition préparée par le musée des beaux-arts de Rouen en partenariat avec le musée Wallraf-Richartz & Fondation Corboud de Cologne où elle ouvrira à l'automne 2014, le colloque international « La cathédrale transfigurée. Regards Mythes Conflits » se propose d'en indiquer divers prolongements, et d'ouvrir des pistes de recherches qui complèteront le parcours de visite chrono-thématique et transnational de l'exposition, organisée dans un cadre franco-allemand. La poétique de la cathédrale cristallise la réflexion sur le passé gothique et l'art contemporain. Elle s'inscrit aussi dans l'histoire des conflits, des destructions et des ruines, depuis l'iconoclasme révolutionnaire jusqu'à celui de la Grande Guerre, dont la grande ombre perdure en 2014.

Annonce

Présentation

Au nom de l'équipe du projet "Images dialectiques, musées imaginaires, musées virtuels", j'ai le grand plaisir de vous transmettre le programme du colloque international "La Cathédrale transfigurée : regards, mythes, conflits" qui se déroulera à Paris, Rouen et Giverny entre le 13 et le 16 mai prochains.

A l'occasion de la présentation rouennaise au printemps 2014 de l'exposition préparée par le musée des beaux-arts de Rouen en partenariat avec le musée Wallraf-Richartz & Fondation Corboud de Cologne où elle ouvrira à l'automne 2014, le colloque international "La cathédrale transfigurée. Regards Mythes Conflits" se propose d'en indiquer divers prolongements, et d'ouvrir des pistes de recherches qui complèteront le parcours de visite chrono-thématique et transnational de l'exposition, organisée dans un cadre franco-allemand.
Le propos sera d'aborder la cathédrale non seulement comme espace architectonique cultuel et sanctuaire chrétien, mais d'évoquer aussi les appropriations variées d'un symbole artistique occidental, aux multiples valeurs idéologiques, politiques, polémiques, aux enjeux nationaux, patrimoniaux, urbanistiques, mais aussi picturaux et spectaculaires, et d'appréhender la figure de la cathédrale comme une forme d''image dialectique", selon la formule de Walter Benjamin, agissant dans l'histoire des regards et des musées imaginaires. La poétique de la cathédrale cristallise la réflexion sur le passé gothique et l'art contemporain. Elle s'inscrit aussi dans l'histoire des conflits, des destructions et des ruines, depuis l'iconoclasme révolutionnaire jusqu'à celui de la Grande Guerre, dont la grande ombre perdure en 2014.

Il s'agit du premier événement scientifique organisé depuis la mise en place de notre projet intégré au labex Les Passés dans le présent, grâce au partenariat avec le Centre Allemand d'histoire de l'art, l'université de Rouen, la Fondation Terra et le Musée des Beaux-Arts de Rouen. 

Programme

Mardi 13 mai 2014

À PARIS, AU CENTRE ALLEMAND D’HISTOIRE DE L’ART 

Mythes, récits, représentations 

9h45-10h15

Bienvenue THOMAS KIRCHNER, directeur du Centre allemand d’histoire de l’art, Paris 

Ouverture par SÉGOLÈNE LE MEN, professeur d’histoire de l’art contemporain, membre de l’Institut universitaire de France, université Paris Ouest

SESSION 1  Présidence de la session, MICHELA PASSINI, chargée de recherches au CNRS, Institut d’histoire moderne et contemporaine, École normale supérieure 

  • 10h15-10h45 MARIO KRAMP, directeur du Kölnisches Stadtmuseum, Cologne , Dom en Allemagne, cathédrale en France. Images dialectiques : Gothique et nation de 1772 à 1914
  • 10h45-11h15 GODEHARD JANZING, directeur-adjoint au Centre allemand d’histoire de l’art, Paris, Kreuz und Kathedrale als patriotische Leitmotive bei Caspar David Friedrich und Karl Friedrich Schinkel

11h30-12h00 Pause

  • 12h00-12h30 GEORGE ROQUE, directeur de recherches au CNRS, CRAL, École des hautes études en sciences sociales, Imaginaire moderne de la cathédrale et nationalisme
  • 12h30-13h DAGMAR KRONENBERGER-HÜFFER, commissaire de l’exposition à Cologne, Zum Konzept der Ausstellung «Die Kathedrale. Romantik – Impressionismus – Moderne» im Wallraf-Richartz-Museum & Fondation Corboud, Köln

13h-14h30 Pause déjeuner

SESSION 2 Présidence de la session, THOMAS KIRCHNER, directeur du Centre allemand d’histoire de l’art, Paris

  • 14h30-15h00 KLAUS NIEHR, professeur à Universität Osnabrück, Kunsthistorisches Institut, Arbeit am Mittelalter - Carl Schäfer und die deutsche Kunst
  • 15h15-15h45 GABI DOLFF-BONEKÄMPER, professeur à la Technische Universität, Intitut für Stadt und Regionalplanung, Berlin, Größe und Übergröße. Die Kathedrale in der Stadt / Cathédrale. Perceptions

16h00-16h30 Pause

  • 16h30-17h00 MICHELA PASSINI, chargée de recherches au CNRS, Institut d’histoire moderne et contemporaine, École normale supérieure, Une solution compensatoire ? Le « Spätgotik » comme style spécifiquement allemand au début du XXe siècle
  • 17h15-18h00 Présentation des participants de l’atelier « Jeunes chercheurs »

18h00 Pot au Centre allemand d’histoire de l’art

Mercredi 14 mai 2014

À ROUEN, À L’AUDITORIUM DU MUSÉE DES BEAUX-ARTS

1914-1918 : les cathédrales en guerre, entre enjeux artistiques et patriotiques

10H30-10H45 Accueil des participants

10h45-11h00 Introduction par ANNETTE BECKER, professeur d’histoire contemporaine, membre de l’Institut universitaire de France, université Paris Ouest

SESSION 3  Présidence de la session, ANNETTE BECKER, professeur d’histoire contemporaine, IUFuniversité Paris Ouest

  • 11h00-11h30 DAVID REYNOLDS, Chair of the Faculty of History, Professor of International History, Cambridge University, ‘ A Tale of Two Cathedrals’ : Reims, Coventry et les vues britanniques des « atrocités » culturelles pendant les deux guerres mondiales
  • 11h45-12h15 DAVID LIOT, directeur du Musée des Beaux-Arts de Reims, La beauté tragique des ruines, un patrimoine « mort pour la France » ?

12h15-14h30 Pause déjeuner et visite guidée de l’exposition avec les commissaires

SESSION 4 Présidence de la session, CLAIRE MAINGON, maître de conférences en histoire de l’art contemporain, université de Rouen

  • 14h30-15h00 FRÉDÉRIC GUGELOT, professeur d’histoire contemporaine, université de Reims, Du discordât à l’union sacrée, la cathédrale de Reims et son archevêque
  • 15h00-15h30 CLAIRE BASQUIN, conservateur responsable du Patrimoine, Bibliothèques de Rouen « Une oeuvre comme Reims est beaucoup plus qu’une vie » – Romain Rolland, un message pacifiste au service de l’art 
  • 15h30-16h00 VÉRONIQUE MATTIUSSI, responsable de fonds historiques, Musée Rodin « Je fais ici mon testament ». Les Cathédrales de France par Auguste Rodin
  • 16h00-16h30 MARINE BRANLAND, docteure en histoire de l’art, université Paris Ouest, Églises et cathédrales en guerre : des usages variés d’un motif symbolique dans les arts graphiques

16h30-16h45 Pause

  • 16h45-17h15 CLAIRE MAINGON, maître de conférences en histoire de l’art contemporain, université de Rouen La cathédrale exposée : le thème de la cathédrale dans les expositions parisiennes durant la guerr,e
  • 17h15-18h00 Table-ronde
    • ALDO BATTAGLIA, responsable du secteur des originaux, BDIC SYLVIE LE RAY-BURIMI, conservatrice en chef, Musée de l’armée
    • DAVID REYNOLDS, professeur d’histoire internationale, université de Cambridge
    • DAVID LIOT, directeur du Musée des Beaux-Arts de Reims 

Jeudi 15 mai 2014

À ROUEN, À L’AUDITORIUM DU MUSÉE DES BEAUX-ARTS

Regards contemporains : la cathédrale et les arts en correspondance

SESSION 5 

9H15-9H45 Accueil des intervenants et introduction par SYLVAIN AMIC, directeur des musées de Rouen, commissaire de l’exposition à Rouen 

Présidence de la session , SÉGOLÈNE LE MEN, professeur d’histoire de l’art contemporain, IUF, université Paris Ouest, commissaire de l’exposition à Rouen

  • 9h45-10h15 DIEDERIK BAKHUŸS, conservateur du cabinet des dessins, Musée des Beaux-Arts de Rouen, commissaire associé de l’exposition, Le fonds de dessins de Viollet-le-Duc conservé au Musée des Beaux-Arts de Rouen
  • 10h15-10h45 ANNE-CHARLOTTE CATHELINEAU, conservatrice du département des objets d’art, Musée des Beaux-Arts de Rouen, commissaire associée de l’exposition, Le décor « à la cathédrale » dans les arts décoratifs
  • 10h45-11h15 ISABELLE SAINT-MARTIN, directrice d’études à l’École pratique des hautes études, L’apologétique par la Cathédrale : tourisme, patrimoine et défense de l’art chrétien
  • 11h15-11h45 RICHARD THOMSON, The University of Edinburgh, Watson Gordon Professor of Fine Art, Monet: his other ‘cathedrals’ and the cathedrals of others
  • 11h45-12h15 STEPHANIE MOORE-GLASER, chercheuse au Center for the Study of the Cultural Heritage of Medieval Rituals, University of Copenhagen, ‘L’oreille aussi a sa vue’: Representations of the Gothic Cathedral as Sonorous Space from Johann Wolfgang von Goethe to Claude Debussy

12h15-14h30 Pause déjeuner et visite de l’exposition « Cathédrales 1789-1914 » avec les commissaires de l’exposition

SESSION 6  Présidence de la session, SYLVAIN AMIC, directeur des musées de Rouen

  • 14h30-15h00 MATHIAS AUCLAIR, archiviste paléographe et conservateur en chef à la Bibliothèque-Musée de l’Opéra, Les cathédrales lyriques. Naissance, fonction dramaturgique et esthétique de la cathédrale dans les décors de l’Opéra de Paris (XIXe-XXIe siècles)
  • 15h00-15h30 JULIEN SÉGOL, doctorant en musicologie, université Paris 7-Paris Diderot et Universität Leipzig, Le rôle de la musique dans l’oeuvre de Reinhardt et Humperdinck, Das Mirakel (1912)
  • 15h30-16h00 ITZHAK GOLDBERG, professeur d’histoire de l’art, université Jean Monnet , Saint Etienne, La Cathédrale de la misère érotique de Kurt Schwitters– une installation

16h00-16h15 Pause

  • 16h15-17h00 Actualité de la recherche, table-ronde dirigée par DIEDERIK BAKHUŸS, conservateur, Musée des Beaux-Arts de Rouen
    • GEORGE ROQUE, directeur de recherches, École des hautes études en sciences sociales
    • MARIELLE SILHOUETTE, professeur en études théâtrales, université Paris Ouest
    • MAGALI BRIAT-PHILIPPE, conservatrice, Monastère royal de Brou
    • JÉRÔME DOUCET, libraire de livres anciens
    • PHILIPPE JOUTARD, professeur d’histoire moderne émérite
    • SÉGOLÈNE LE MEN

17h00-17h30 Conclusion par ROLAND RECHT, Institut de France, Académie des Inscriptions et belles-lettres, Collège de France, Chaire d’Historiographie de l’art, université de Strasbourg (USIAS)

Vendredi 16 mai 2014

À ROUEN, À L’AUDITORIUM DU MUSÉE DES BEAUX-ARTS

Atelier international jeunes chercheurs

 Animé par

  • MICHELA PASSINI, CNRS, 
  • CHRISTIAN JOSCHKE, maître de conférences en histoire de l’art contemporain, université Paris Ouest,
  • THOMAS BOHL, élève Conservateur du Patrimoine, INP,
  • DIEDERIK BAKHUŸS, Musée des Beaux-Arts de Rouen, 
  • ANNE-CHARLOTTE CATHELINEAU, Musée des Beaux-Arts de Rouen

 Avec les interventions de

  •  DAVID BARES, doctorant en histoire de l’art contemporaine, Universität Paris-Sorbonne et Karls-Universität Prag,  Le cristal comme une source d´inspiration pour les architectures imaginaires de Wenzel Hablik et Frantisek Kupka 
  •  ANTOINE BEAUDOIN, doctorant université Paris Ouest Nanterre-La Défense – HCU Hamburg,  L’architecte Fritz Schaller et le théâtre de masse 
  •  CAROLINE BLONDEAU-MORIZOT, docteur en histoire de l’art médiéval, université Paris IV Paris-Sorbonne,  L’unité de style : enjeux et impacts de l’image de la cathédrale de Rouen au XIXe siècle
  •  VALENTINE GAY, École du Louvre,  Souvenirs de la cathédrale martyre : la question des réparations artistiques au sortir de la Grande Guerre 
  •  LUKAS HUPPERTZ, doctorant en histoire de l’art médiéval, Technische Universität Berlin,  Der Beau-Dieu von Reims - Ein Hauptwerk der „Gotischen Klassik“ im Zeitalter seiner technischen Reproduzierbarkeit
  •  LAURA ILSE, Master of Arts, Kunstwissenschaft und Kunsttechnologie Technische Universität Berlin,  Gotik in neue Form gegossen
  •  MARÍA ISABEL QUINTANA MARIN, doctorante en histoire de l’art contemporain, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne,  Art monumental et cathédrale chez Diego Rivera : Quels transferts transatlantiques des idées d’Élie Faure ?
  •  GILI SHALOM, doctorante en histoire de l’art médiéval, Tel Aviv University,  Photographes du monde médiéval : entre perception et réception
  •  RAPHAËLE SKUPIEN, doctorante en histoire  de l’art médiéval, université de Picardie  (UPJV, ED SHS),  L’image de Notre-Dame de Paris.  Construction et diffusion  d’une représentation emblématique.
  •  BÉNÉDICTE TRÉMOLIÈRES, restauratrice, doctorante en co-tutelle à l’université de Rouen et à l’université Paris Ouest, Monet face à la cathédrale

Lieux

  • 45, rue des Petits Champs
    Paris, France (75001)
  • Esplanade Marcel Duchamp
    Rouen, France (76)

Dates

  • mardi 13 mai 2014
  • mercredi 14 mai 2014
  • jeudi 15 mai 2014
  • vendredi 16 mai 2014

Mots-clés

  • histoire du regard, Grande Guerre, cathédrales, patrimoine, image dialectique, historiographie, nationalisme

Contacts

  • Constance Moréteau
    courriel : constancemoreteau [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Constance Moréteau
    courriel : constancemoreteau [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« La cathédrale transfigurée », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 25 avril 2014, http://calenda.org/286364