AccueilFaiseurs et passeurs de patrimoine. XIXe-XXIe siècle

Faiseurs et passeurs de patrimoine. XIXe-XXIe siècle

Heritage doers and transmitters. 19th-21st century

*  *  *

Publié le lundi 05 mai 2014 par Rémi Boivin

Résumé

S’inscrivant dans le sillon de l’histoire culturelle, définie par Pascal Ory comme une histoire de « l’ensemble des représentations collectives propres à une société », cette journée d’études se veut pluridisciplinaire et fera appel à des domaines variés, allant de l’histoire à la muséologie, en passant par les sciences de l’information et de la communication et les études littéraires. Des comparaisons entre différents pays occidentaux, où la notion s’est épanouie, sont souhaitées. Le but de la journée sera de réfléchir à la manière dont les discours – au sens large – et les représentations qu’ils transmettent contribuent à définir le corpus des œuvres ainsi qu’à modeler les pratiques culturelles du patrimoine.

Annonce

Argumentaire

Invention européenne héritière des monuments historiques du XIXe siècle, la notion de patrimoine s’est épanouie jusqu’à rencontrer un succès populaire largement partagé dans le monde. La richesse de l’héritage artistique et culturel du vieux continent, les réflexions que le patrimoine nourrit sur les identités nationales, tout en légitimant des sentiments de fierté populaire, sont autant de facteurs qui ont participé à son développement.

S’inscrivant dans le sillon de l’histoire culturelle, définie par Pascal Ory comme une histoire de « l’ensemble des représentations collectives propres à une société », cette journée d’études se veut pluridisciplinaire et fera appel à des domaines variés, allant de l’histoire à la muséologie, en passant par les sciences de l’information et de la communication et les études littéraires. Des comparaisons entre différents pays occidentaux, où la notion s’est épanouie, sont souhaitées. Le but de la journée sera de réfléchir à la manière dont les discours – au sens large – et les représentations qu’ils transmettent contribuent à définir le corpus des œuvres ainsi qu’à modeler les pratiques culturelles du patrimoine.

CULTURHISTO 2014 : journée d'études organisée par les doctorants du centre d'histoire culturelle des sociétés contemporaines.

Programme

9h00 Accueil des participants et introduction de la journée

9h30 – 10h30 Définir et inventer le patrimoine

  • Sebastien Cacioppo (Aix-Marseille), La notion de patrimoine culturel au prisme du droit: quelle définition juridique.
  • Marie Bernard Bat (Paris IV), Du musée imaginaire au musée national : Octave Mirbeau et la patrimonialisation paradoxale des artistes indépendants

10h45 – 12h15 Les figures de la patrimonialisation: intellectuels et conservateurs

 

  • Christophe Meslin (UVSQ), Quand la région lilloise inventait-inventoriait son patrimoine (des années 1830 aux années 1850). L’action complémentaire de deux hommes exemplaires : le Docteur André-Joseph Le Glay (1785-1863) et Henri Bruneel (1807-1858)
  • Laurence Provencher St Pierre (Université du Québec, Montréal), « Si ce n’est pas un témoin aujourd’hui, ce le sera demain. » : Le conservateur comme acteur de patrimonialisation du récent dans les musées de société québécois
  • Véronique Figini-Veron (Paris I), Les grands commis de l’État au service du patrimoine photographique public : Le cabinet des Estampes de la Bibliothèque nationale (1938-1996)

13h45-14h45 Table ronde : regards de professionnels sur le patrimoine

 

  • Marie-Laure Estignard. Conservateur du patrimoine, directrice du musée de la ville de St-Quentin-en-Yvelines
  • Caroline Bugat. Responsable du pôle médiation au sein du service des activités culturelles du Musée de la musique
  • Ourida Tilikete. Enseignante de français langue étrangère au GRETA 93 et médiatrice culturelle 

15h00-16h30 Les médias et l'audiovisuel dans les dispositifs de médiation et de patrimonialisation

  • Cécile Morin (Université Blaise Pascal), Les premiers chasseurs de sons dans les colonies africaines : rendre la mémoire orale vivante par la voix radiodiffusée
  • Emilie Oleron Evans (Université Queen Mary de Londres et Paris III), « Bringer of Riches » : Nikolaus Pevsner et le patrimoine britannique
  • Lydie Delahaye (Paris VIII-IHTP), Entre art et pédagogie : le département des « circulating exhibitions » au MoMA.

Lieux

  • 45, boulevard Vauban
    Guyancourt, France (78280)

Dates

  • mercredi 07 mai 2014

Mots-clés

  • patrimoine, représentation, histoire culturelle

Contacts

  • Esther Van Rossen
    courriel : esther [dot] van-rossen [at] uvsq [dot] fr

Source de l'information

  • Hélène Veillard
    courriel : helene [dot] veillard [at] uvsq [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Faiseurs et passeurs de patrimoine. XIXe-XXIe siècle », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 05 mai 2014, http://calenda.org/286401