AccueilMusées... port(s) et mer(s) entre histoire et patrimoine

*  *  *

Publié le lundi 02 juin 2014 par João Fernandes

Résumé

Le projet de ces journées d’étude en deux étapes à Marseille (2014) puis à Nantes (2015) est d’interroger les pratiques contemporaines de conservation et de valorisation des musées dans le cadre de cette problématique renouvelée. Nantes et Marseille sont en effet deux exemples majeurs de proposition muséographique récente qui mettent en avant à la fois la ville et son port dans une perspective de temps long et les problématiques de médiation et de connaissance les plus contemporaines grâce au numérique. Il apparaît cependant que si les deux musées d’histoire semblent en effet « discuter » l’un avec l’autre, ils n’en sont pas moins marqués par leurs spécificités : musée de site à Marseille, à la forte empreinte antique, monument historique à Nantes, marqué davantage sans doute par les développements de la cité depuis l'époque moderne.

Annonce

Argumentaire

L’histoire maritime et portuaire se développe aujourd’hui en France de manière renouvelée sur l’ensemble du territoire. La création voilà quelques années et son développement régulier depuis lors font, par exemple, du GIS d’histoire maritime un des réseaux les plus significatifs de ce renouvellement du point de vue académique et universitaire. Pour autant, si l’on s’en réfère aux strictes statistiques, on peut s’étonner de la prise en compte relativement marginale du patrimoine maritime dans son ensemble au sein des logiques de protection patrimoniales. C’est plus encore le cas pour les installations portuaires qui sont véritablement le parent pauvre des protections au titre des monuments historiques. Il n’en va pas de même des logiques muséographiques qui sur l’ensemble du littoral ont permis des approches multiples qui entre histoire et mémoire, entre production de connaissance et valorisation, ont permis par le biais du patrimoine des collections, connectées aux sites, une familiarisation certaine des publics aux enjeux maritimes. Le cas des musées de cités portuaires est bien entendu central.

Le projet de ces journées d’étude en deux étapes à Marseille puis à Nantes est d’interroger les pratiques contemporaines de conservation et de valorisation des musées dans le cadre de cette problématique renouvelée. Nantes et Marseille sont en effet deux exemples majeurs de proposition muséographique récente qui mettent en avant à la fois la ville et son port dans une perspective de temps long et les problématiques de médiation et de connaissance les plus contemporaines grâce au numérique. Il apparaît cependant que si les deux musées d’histoire semblent en effet « discuter » l’un avec l’autre, ils n’en sont pas moins marqués par leurs spécificités : musée de site à Marseille, à la forte empreinte antique, monument historique à Nantes, marqué davantage sans doute par les développements de la Cité depuis l'époque moderne.

L’analyse globale et l’interrogation des pratiques respectives et des réalisations, de leurs intentions comme de leurs limites, permettra d’ouvrir sur les perspectives de développements souhaitables sur place mais aussi en confrontation avec d’autres situations muséales. 

Programme

5 juin : Histoire, patrimoine, archéologie

Accueil

9h30 à 9h45 : Roland May (Directeur du CICRP) et Laurent Védrine (Conservateur en chef du Musée d'Histoire de Marseille).

Approche historique, le temps long

  • 9h45 : Gilbert Buti (Professeur des universités en histoire moderne à Aix-Marseille Université) : « Ville maritime et mémoire portuaire : affirmation d’une identité ».
  • 10h05 : Xavier Corré (Assistant principal de conservation au Musée d'Histoire de Marseille, Docteur en archéologie) « Marseille : un destin portuaire mis en musée ».
  • 10h25 : Jean Domenichino (Historien, chercheur à l'UMR Telemme) : « Les espaces portuaires ».

Musées, archives, inventaire…, outils et méthodes

  • 10h45 : Cristina Baron (Conservateur du Musée de la Marine de Toulon) : « Retour sur 30 ans de pratiques dans les musées ».
  • 11h05 : Myriame Morel-Deledalle (Conservateur du patrimoine, MUCEM) : « Quel patrimoine et quelle mémoire collecter et transmettre dans le domaine du patrimoine industriel dans le temps- même de sa disparition? ». 
  • 11h25 : Table-ronde animée par Jean-Louis Kerouanton (Vice-président de l'université de Nantes, Maître de conférences en Histoire des techniques).
    • Pascal Guillermin service régional de l'inventaire PACA, Gilles Giorgetti service mer et Littoral - Région Provence Alpes Côte d'Azur.
    • Bruno Terrin (Association culturelle de la réparation navale, Marseille)
    • Gaston Neulet  (Maison de la construction navale de la Ciotat) 

12h30 : Déjeuner libre 

Table ronde

  • 14h : Table-ronde animée par Jean-Louis Kerouanton (Vice-président de l'université de Nantes, Maître de conférences en Histoire des techniques)
    • Robert Jourdan (DRAC PACA, Conservateur régional des monuments historiques) et (sous réserve) Sylvie Denante (Chargée d'études documentaires)
    • Florence Richez (DRASSM, Responsable du centre de documentation)
    • Sylvie Clair (Directrice des Archives de Marseille) (sous réserve) et Stéphanie Roussel (Directrice adjointe AD13)
    • Françoise Péron (Géographe, Professeur émérite à l'Université de Bretagne Occidentale)

Pause

Le point de vue des archéologues

  • 16h : Corinne Rousse (Maître de conférences en histoire romaine, Aix-Marseille Université).
  • 16h20 : Frédéric Gerber (Ingénieur de recherche à l'INRAP, chercheur associé HeRMA) : « Archéologie préventive et contextes portuaires : des choix douloureux entre conservation et restitutions ».
  • 16h40: Marie-Pierre Jézégou (Ingénieure d'études, en charge des biens culturels maritimes du littoral du Languedoc-Roussillon,DRASSM) « La redécouverte d'un port atterri : l'exemple de Narbonne romaine ».
  • 17h10 : Synthèse par Jean-Louis Kerouanton (Vice-président de l'université de Nantes, Maître de conférences en Histoire des techniques).

6 juin : La conservation et la valorisation du patrimoine naval

Introduction

9h : Patrick Féron (Doctorant Paris I) : « Le bateau, un objet patrimonial? ».

La conservation-restauration du patrimoine matériel

  • 9h20 : Contre-amiral François Bellec (Ancien directeur du Musée national de la Marine) «Des monuments historiques biodégradables et vagabonds. ».
  • 9h40 : David Djaoui (Archéologue territorial, Musée départemental Arles antique) « De la fouille au musée: exemple de la chaîne opératoire de l'opération de fouille et relevage du chaland gallo-romain Arles-Rhône 3 »
  • 10h00 : Henri Bernard-Maugiron (Restaurateur, Arc Nucléart, Grenoble) : « La restauration du chaland gallo-romain AR3 et des épaves antiques de Marseille ».
  • 10h20 : Marie-Laure Griffaton (Conservatrice du Musée portuaire de Dunkerque) : « Le bateau à flot ».

Pause 

Nouvelles approches

  • 11 h : Florent Laroche (Laboratoire IRCCyN, Nantes) : « La 3D comme source et approche de substitution ? ».
  • 11h20 : Laurent Lescop (Ecole d'architecture de Nantes).
  • 11h40 : Patrice Pomey (Directeur de recherche émérite CNRS, Centre Camille Jullian) : « Le projet Protis, archéologie expérimentale, la réplique navigante comme moyen d’étude et de valorisation du patrimoine ».
  • 12h00 à 12h40 : Temps d’échanges avec la salle par Katia Baslé (Chef de travaux d’art, Cicrp) et Roch Payet (Directeur pédagogique, Institut National du Patrimoine).

13h : Déjeuner libre

Quelle valorisation de l'histoire portuaire dans les musées ?

  • 14h30 : Pierangelo Campodonico (Directeur, Musée de la Mer et des Migrations, Gênes).
  • 14h50 : Kélig-Yann Cotto (Conservateur du Musée de Douarnenez).
  • 15h10 : Claude Sintès (Directeur du Musée départemental de l'Arles antique) « Du plongeur au conservateur : présenter les fouilles du Rhône à Arles ».
  • 15h30 : Ambroise Lassalle (Conservateur du patrimoine, Musée gional de la Narbonne Antique). 

Pause 

Table ronde

  • 16h10 à 17h30 : Table-ronde animée par Jean-Louis Riccioli (Conseiller musées DRAC PACA)
    • Laurent Védrine (Conservateur en chef du Musée d'Histoire de Marseille)
    • Bertrand Guillet (Directeur du Musée d'histoire de Nantes, Château des ducs de Bretagne)
    • Claude Sintès (Directeur du Musée départemental de l'Arles antique)
    • Ambroise Lassalle (Conservateur du patrimoine, Musée gional de la Narbonne Antique) 

Renseignements pratiques

Les journées d'études auront lieu à l'auditorium du Musée d'Histoire de Marseille

Entrée libre sous réserve des 200 places de l'auditorium

Inscriptions auprès de morgane.palvini@cicrp.fr 

Accès 

Musée d'Histoire de Marseille

2, rue Henri-Barbusse

13 001 Marseille

Tél : 04 91 55 36 00 

Métro – Arrêt Vieux-Port ou Colbert (Ligne 1)

Tramway – Arrêt Belsunce-Alcazar

Stations Le Vélo – Colbert – Sainte-Barbe. République – Coutellerie

Parking Centre Bourse ou Les Phocéens

Lieux

  • Musée d'Histoire de Marseille - 2, rue Henri-Barbusse
    Marseille, France (13001)

Dates

  • jeudi 05 juin 2014
  • vendredi 06 juin 2014

Fichiers attachés

Mots-clés

  • patrimoine portuaire, musée, Marseille, Nantes

Contacts

  • Morgane Palvini
    courriel : morgane [dot] palvini [at] cicrp [dot] fr

Source de l'information

  • Morgane Palvini
    courriel : morgane [dot] palvini [at] cicrp [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Musées... port(s) et mer(s) entre histoire et patrimoine », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 02 juin 2014, http://calenda.org/287389