AccueilL’essor de la langue française au Moyen Âge

L’essor de la langue française au Moyen Âge

The rise of the French language in the Middle Ages

Au parler que m’aprist ma mere

The way my mother taught me to speak

*  *  *

Publié le vendredi 16 mai 2014 par João Fernandes

Résumé

L'Institut national d'histoire de l'art et la galerie Les enluminures organisent à Paris un colloque le samedi 17 mai 2014 sur le thème de L'essor de la langue française au Moyen Âge. « Au parler que m'aprist ma mere ». L'entrée est libre sur réservation dans la limite des places disponibles.

Annonce

Programme

9 h 30 – Accueil et inscription

  • 9 h 50 – Introduction, Sandra Hindman, professeur émérite d'histoire de l'art, Northwestern University, et Galerie Les Enluminures (Paris, New York et Chicago)

Littérature et sciences : essor et affirmation du français

  • 10 h 10 – Géraldine Veysseyre, responsable du Projet Européen OPVS (Old Pious Vernacular Successes), IRHT, Paris, et maître de conférences, Université Paris-Sorbonne : Le Pèlerinage de vie humaine mis en recueil : anthologies vernaculaires et bilingues
  • 10 h 30 – Thomas Le Gouge, doctorant en histoire de l'art, Université de Bourgogne, et en philosophie, TU Dresden : Tradition manuscrite, tradition schématique : l'Image du monde de Gossuin de Metz

11 h – Pause

Bibliothèques et circulation des textes en français

  • 11 h 30  – Patricia Stirnemann, chercheur émérite IRHT, Paris : Le mot court : la bibliothèque de l'écrivain
  • 11 h 50 – Maxence Hermant, conservateur, Département des manuscrits, Bibliothèque nationale de France, Paris : Les traductions manuscrites en français réalisées pour François Ier

12 h 10 – Discussion

12 h 30-13 h 45 – Pause déjeuner

Femmes écrivains et femmes bibliophiles : mémoire et affirmation de soi

  • 14 h – Introduction, Anne-Marie Legaré, professeur d'histoire de l'art médiéval, Université Lille 3
  • 14 h 20 – Elizabeth L'Estrange, maître de conférences, University of Birmingham : Anne de Graville et son “livre d’amour”: les Histoires Chaldéennes de Bérose
  • 14 h 40 – Mathieu Deldicque, archiviste-paléographe, conservateur du Patrimoine, Service des musées de France, Ministère de la Culture et de la Communication : Lire le français à la cour de Claude de France. Nouveaux éléments sur Anne de Graville et sa bibliothèque
  • 15 h – Ariane Bergeron, archiviste-paléographe (Ecole des chartes), co-auteur du catalogue « Flowering of Medieval French Literature », 2014 : Toy noble candelabre et lucerne rutilante noumé Boece Avice Manilhe : Catherine d'Amboise (c. 1482-1550), lectrice de Boèce

15 h 20 – Discussion

15 h 45 – Pause

Du manuscrit à l’imprimé : circulation des textes et persistance du manuscrit en français

  • 16 h 15 – Introduction, Sandra Hindman
  • 16 h 30 – Sylvie Lefèvre-Le Goff, professeur, Université Paris-Sorbonne et Columbia University, New York : Guillaume Alexis entre manuscrits et imprimés. L'exemple du Passe-temps de tout homme et de toute femme
  • 16 h 50 – Delphine Mercuzot, conservateur, Département des manuscrits, Bibliothèque nationale de France, Paris : La pénitence d'Adam de Colard Mansion : un texte rare à l'heure de la diffusion en série
  • 17 h 10-17 h 30 – Table ronde

18 h – Visite de l'exposition «Flowering of Medieval French Literature» et cocktail (Galerie Les Enluminures, 1, rue J.-J.-Rousseau, 75001)

Lieux

  • INHA, salle Vasari | Galerie LES ENLUMINURES - 2, rue Vivienne | 1, rue J.J. Rousseau
    Paris, France (75002 | 75001)

Dates

  • samedi 17 mai 2014

Fichiers attachés

Mots-clés

  • littérature vernaculaire, manuscrit, bibliothèque, texte, langue française

Contacts

  • Charlotte Stovell
    courriel : info [at] lesenluminures [dot] com

Source de l'information

  • Dominique Stutzmann
    courriel : dominique [dot] stutzmann [at] irht [dot] cnrs [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L’essor de la langue française au Moyen Âge », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 16 mai 2014, http://calenda.org/287494