AccueilMétropoles en France

Métropoles en France

Metropolises in France

Colloque national POPSU 2

POPSU 2 national conference

*  *  *

Publié le jeudi 05 juin 2014 par Rémi Boivin

Résumé

Les 10 et 11 juin 2014 se tiendra à Paris, le colloque POPSU 2 (« Plate-forme d'observation des projets et stratégies urbaines ») sur le thème « Métropoles en France ». Organisé en point d’orgue du programme POPSU 2, ce colloque mesure l’incertitude des définitions de la métropole et met en débat celles que l’on formule dans l’action et celles que les chercheurs élaborent. Des équipes de recherche et des responsables locaux ont dialogué pendant deux ans dans dix métropoles françaises (Bordeaux, Grenoble, Lille, Lyon, Marseille, Nantes, Rennes, Strasbourg, Toulon, Toulouse). Ils en rendent compte dans ce colloque et interpellent tous ceux que les questions métropolitaines concernent. Ce débat entend stimuler le développement de la recherche et la construction de l’action, hors des discours convenus.

Annonce

Programme

Mardi 10 juin 2014

8h30/9h30 ACCUEIL DES PARTICIPANTS

9h30 OUVERTURE DU COLLOQUE POPSU

  • Emmanuel Raoul, Secrétaire permanent du PUCA (Plan Urbanisme Construction Architecture), Ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, Ministère du Logement et de l’Egalité des territoires

9h45 INTRODUCTION Approches épistémologiques et théories de la métropole

  • Alain Bourdin, sociologue et urbaniste, Professeur à l’Institut français d’urbanisme - UPEM (Université Paris-Est Marne-la-Vallée), Lab’urba - EA 3482, Responsable scientifique du Programme POPSU 2

10h00 SEQUENCE 1 L’économie au centre de la construction des métropoles

L'économie est au coeur des discours sur la métropole et du fait métropolitain. Dans une économie mondialisée et globalisée, les fonctions du tertiaire supérieur, d'innovation et de créactivité semblent être les seules à même d'assurer aux villes une place honorable dans la compétition métropolitaine. Beaucoup d’espoirs sont placés dans «l'économie de la connaissance» et dans «l'économie créative» que l'on peine souvent à définir et à décrire. Des économistes d’écoles différentes ont interrogé l’économie métropolitaine. Ils mettent leurs conclusions en débat.
Présidente / Elisabeth Campagnac, sociologue, Directrice de recherche CNRS - LATTS (Laboratoire Techniques Territoire et Sociétés), Conseillère scientifique du programme POPSU 2

  • Magali Talandier, économiste, Maître de conférences à l'Université Joseph Fourier (Grenoble), Laboratoire PACTE - UMR 5194 (Politiques Publiques, Action Politique et Territoires).
  • Maurice Catin, économiste, Professeur à l’Université de Toulon et du Var, Laboratoire LEAD (Laboratoire d’Economie appliquée au développement)

11h15 PAUSE CAFE

  • Jean-Alain Héraud, économiste, Professeur à l’Université de Strasbourg, Laboratoire BETA - UMR 7522 (Bureau d’Économie Théorique et Appliquée)
  • Christophe Demaziere, économiste, Professeur à l’Université de Tours, Laboratoire CITERES - UMR 7324 (Cités, territoires, environnement, sociétés)

12h45 DEJEUNER

14h30 SEQUENCE 2 Des stratégies aux projets métropolitains

Les responsables des métropoles souhaitent tous s’engager dans des démarches stratégiques qui ne se limitent pas à la seule élaboration de documents. Mais la stratégie est difficile à définir. Leurs savoirs, leurs méthodes et leurs acteurs restent incertains. La territorialisation des stratégies pose sans cesse de nouvelles questions. Un dialogue entre chercheurs et acteurs permet d’éclairer quelques uns de ces points. La métropole se fabrique aussi à travers ses projets. Ils répondent à des partis pris, à des choix de politiques urbaines et contribuent à la structuration de territoire mais aussi à la construction d'une «identité» métropolitaine ou tout au moins à l'émergence de lieux signifiants. De nombreux exemples en témoignent et traduisent la diversité des champs concernés, ainsi que leur lien au contexte économique, social et culturel qui en a permis l'éclosion. La transformation des gares – avec le TGV et le développement des TER - constitue un terrain privilégié pour les projets métropolitains.

Présidente / Marie-Flore Mattei, géographe et urbaniste, chargée de mission au PUCA, Ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie,
Ministère du Logement et de l’Egalité des territoires
Gilles Novarina, urbaniste, Professeur à l’Institut d’Urbanisme de Grenoble, Université Pierre Mendès France, Laboratoire PACTE - UMR 5194

  • Natacha Seigneuret, architecte et urbaniste, Maître de Conférences à l’Institut d’Urbanisme de Grenoble, Université Pierre Mendès France, Laboratoire PACTE - UMR 5194
  • Christine Liefooghe, Maître de conférences à l’Université de Lille 1, Laboratoire TVES - EA 4477 (Territoires, villes, environnement et société)
  • Sébastien Chambe, Directeur de la Planification et des Politiques Publiques, Communauté urbaine du Grand Lyon

16h15 PAUSE CAFE

  • Roelof Verhage, Maître de conférences, à l'Institut d'Urbanisme de Lyon (Université Lumière Lyon 2), Laboratoire Triangle - UMR 5206
  • Philippe Ménerault, Professeur à l’Université de Lille 1,Laboratoire TVES - EA 4477
  • Christian Lepetit, ancien Directeur général de l'aménagement urbain de Rennes Métropole

18h00 CONCLUSION DE LA JOURNEE

Mercredi 11 juin 2014

8h30/9h00 ACCUEIL DES PARTICIPANTS

9h00 INTRODUCTION Théorie de la «métropole France»

  • Pierre Veltz, Ingénieur général des ponts et chausées, socio-économiste, Président-Directeur général du Conseil d’administration de l’Etablissement public de Paris-Saclay

9h30 SEQUENCE 3 Constructions politiques et institutionnelles de la métropole

Cette séquence est consacrée à la manière dont se structure un ordre local de niveau métropolitain. Il s'agit ici de sortir des chemins trop balisés de l’analyse de la gouvernance afin de réfléchir aux nouveaux modes de structuration du pouvoir local, dans un contexte marqué par l’instabilité des règles du jeu et par la recomposition des territoires métropolitains. Plusieurs modes de régulation seront interrogés : régulations par le projet, structuration politique dans laquelle les grands leaders politiques jouent un rôle prééminent ; dans cette perspective, la construction intercommunale (ou d’autres systèmes multi-niveaux) apparaît comme sous-tendue par la compétition pour le leadership métropolitain. On s’interrogera notamment sur la construction des leaderships politiques métropolitains, ainsi que sur le renouvellement des cadres de production de la règle du jeu urbain dans les domaines de l’aménagement et de l’habitat.

Présidente / Marie-Pierre Lefeuvre, sociologue, Professeur à l’Université de Tours. Laboratoire CITERES - UMR 7324 (Construction politique et sociale des
Territoires), Conseillère scientifique du programme POPSU2

  • Claude Sorbets, politiste, Directeur de recherche CNRS, Centre Emile Durkheim - UMR 5116
  • Isabelle Garat, géographe, Maître de conférences à l’Institut de géographie et d’aménagement de l’Université de Nantes, Laboratoire ESO - UMR 6590 (Espaces et sociétés)
  • Célia Dèbre, architecte, enseignant-chercheur à l'institut Géoarchitecture de Brest, LAUA (Langages, Actions Urbaines, Altérités) - Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Nantes
  • Michel Vayssié, ancien Directeur général des services de la Communauté urbaine de Bordeaux

11h15 PAUSE CAFE

  • Daniel Delaveau, Président de l’Assemblée des communautés de France, ancien Président de la communauté d'agglomération Rennes Métropole et ancien Maire de Rennes
  • Alain Faure, politiste, Directeur de recherche CNRS, Laboratoire PACTE - UMR 5194

12h30 DEJEUNER

13h30 TABLE RONDE Une recherche pour la ville : quel programme ?

Alors que les institutions qui pilotent la recherche urbaine se transforment, alors que s’achève une période pendant laquelle les recherches techniques liées à l’environnement et à la transition énergétique ont un peu occulté d’autres orientations importantes, de quelles recherches les villes ont-elles besoin ? Quelle feuille de route des responsables locaux, des professionnels de l’urbanisme, des animateurs du monde de la recherche ou de l’innovation
proposent-ils de lui donner ?

Président / Jean-Yves Chapuis, consultant en stratégie urbaine

  • Jean-Marc Offner, ingénieur, urbaniste et politiste, Directeur général de l'a-urba - agence d'urbanisme Bordeaux métropole Aquitaine
  • Mireille Apel-Muller, Déléguée générale de l’Institut pour la Ville en Mouvement
  • Daniel Delaveau, Président de l’Assemblée des communautés de France, ancien Président de la communauté d'agglomération Rennes Métropole et ancien Maire de Rennes

14h45 PAUSE CAFE

15h00 SEQUENCE 4 La métropole fragile

Parce qu’elles sont les porteuses du développement économique et qu’elles résistent à la crise, les métropoles semblent invulnérables. Pourtant leur vulnérabilité environnementale peut devenir préoccupante, la complexité de leur fonctionnement crée de nombreux risques et leur fragilité sociale est souvent sous estimée. C’est sur ce dernier point que les équipes POPSU ont concentré leur travail. Au-delà des quartiers en difficulté, la diversité sociale des métropoles, le mouvement constant de leur population, le processus d’individualisation, posent de nouvelles questions. Comment mesurer la fragilité sociale ? Comment créer des équilibres sociaux dans des quartiers en forte croissance ? L’idée d’une identité métropolitaine existe-t-elle et joue-t-elle un rôle intégrateur ? Comment le sentiment d’inconfort urbain contribue-t-il au développement de fragilités sociales ? Comment l’action publique locale est elle réductrice ou créatrice de fragilités sociales ? Telles sont quelques unes des questions mises au débat.

Président / Alain Bourdin, sociologue et urbaniste, Professeur à l’Institut français d’urbanisme - UPEM (Université Paris-Est Marne-la-Vallée), Lab’urba - EA 3482, Responsable scientifique du Programme POPSU 2

  • Emmanuel Roux, géographe, Maître de conférences à l’Université Joseph Fourier (Grenoble), Laboratoire PACTE - UMR 5194
  • Fabrice Escaffre, géographe et urbaniste, Maître de conférences à l’Université Toulouse Jean Jaurès, LISST - UMR 5193 (Laboratoire Interdisciplinaire, Solidarités, Sociétés, Territoires)
  • Brigitte Bertoncello, géographe et urbaniste, Professeur à l’Institut d’Urbanisme et d’Aménagement Régional - AMU (Aix-Marseille Université), Laboratoire LIEU - EA 889

(Laboratoire interdisciplinaire en urbanisme)

17h00 CONFERENCE DE CLÔTURE

  • Jean-Paul Delevoye, Président du Conseil Economique Social et Environnemental

17h30 COCKTAIL DE CLÔTURE

Lieux

  • Halle Pajol, metro Marx Dormoy - 27 rue Pajol
    Paris, France (75018)

Dates

  • mardi 10 juin 2014
  • mercredi 11 juin 2014

Mots-clés

  • métropoles, économie de la connaissance, développement durable, fragilités urbaines, gares, régulations, gouvernance

Contacts

  • Helene Dang Vu
    courriel : helene [dot] dang-vu [at] developpement-durable [dot] gouv [dot] fr
  • Jean-Baptiste Marie
    courriel : jean-baptiste [dot] marie [at] i-carre [dot] net

URLS de référence

Source de l'information

  • Helene Dang Vu
    courriel : helene [dot] dang-vu [at] developpement-durable [dot] gouv [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Métropoles en France », Colloque, Calenda, Publié le jeudi 05 juin 2014, http://calenda.org/287923