AccueilErreurs, fautes et corrections dans les sciences du langage

Erreurs, fautes et corrections dans les sciences du langage

Mistake, error and correction in Language Sciences

*  *  *

Publié le mardi 20 mai 2014 par João Fernandes

Résumé

Le fait d’inscrire les termes « erreurs », « fautes » et « corrections » dans un rapport étroit avec les sciences du langage évoque tout d'abord un lien entre linguistique et normativité. Toutefois, la question de la norme étant elle-même complexe et sujette à analyse - on peut envisager un concept descriptif de norme en déterminant, au moyen d’une étude statistique, ce qui est normal, ou faire de la norme un concept qui définirait l’usage correct - les notions d’erreur, de faute et de correction prennent alors des dimensions multiples, qui peuvent être envisagées par l’ensemble des disciplines linguistiques. Les rencontres jeunes chercheurs de l'École doctorale « Langage et langues » offrent la possibilité aux jeunes chercheurs inscrits en doctorat ou en master recherche de présenter leurs travaux sous forme de communication orale ou de poster.

Annonce

Argumentaire

Le fait d’inscrire les termes « erreurs », « fautes » et « corrections » dans un rapport étroit avec les Sciences du Langage évoque tout d'abord un lien entre linguistique et normativité. Toutefois, la question de la norme étant elle-même complexe et sujette à analyse - on peut envisager un concept descriptif de norme en déterminant, au moyen d’une étude statistique, ce qui est normal (Canguilhem, 1966), ou faire de la norme un concept qui définirait l’usage correct - les notions d’erreur, de faute et de correction prennent alors des dimensions multiples, qui peuvent être envisagées par l’ensemble des disciplines linguistiques.

D’autre part, la frontière sémantique entre erreur et faute peut faire l’objet de discussions : on distingue souvent l’erreur de langage de la faute de langue, la première supposant la connaissance de la règle et donc de la correction, la deuxième correspondant à la violation d’une règle ignorée du locuteur. L’erreur peut ainsi être considérée comme inhérente à toute production langagière, en tant qu’elle résulte d’une activité cognitive et motrice complexe et rapide ; la correction, quant à elle, viendrait conséquemment opérer son action de rétablissement. L’acception que l’on prête à la faute, en la distinguant de l’erreur, n’implique pas d’auto-correction spontanée : fruit de l’ignorance du locuteur, elle ne saurait être corrigée que dans la confrontation à la règle jusqu’alors méconnue et pourtant enfreinte (Auroux, 1998).

Ces notions peuvent ainsi être traitées sous plusieurs aspects : la nature des erreurs ou des fautes, ainsi que la formulation éventuelle de leur correction par le locuteur lui-même ou par un tiers, intéresseront donc diverses disciplines des Sciences du Langage (acquisition, didactique, phonétique, morphologie, syntaxe, sémantique, psycholinguistique, etc.).

Cependant, envisagées indépendamment l’une de l’autre, l’erreur et la faute ont des acceptions bien différentes : par exemple, en philologie, la faute de copiste revêt une tout autre dimension et peut d’ailleurs résulter de la volonté de corriger une erreur présente dans le manuscrit copié. Elle est alors faute en tant qu’elle manifeste d’un écart par rapport à ‘l’original’, mais elle peut aussi être perçue comme une correction, c’est-à-dire comme le rétablissement d’une forme correcte après repérage d’une erreur initiale. Le signalement de la faute et la formulation de la correction n’appartiennent donc pas en propre aux pédagogues ou aux grammairiens, même si, dans la perspective d’une histoire des théories linguistiques, une place particulière peut encore leur être accordée : les relations interdiscursives qui se construisent au sein du discours grammatical et linguistique peuvent en effet manifester de nombreuses corrections qui ne portent pas seulement sur la langue elle-même, mais aussi sur le discours tenu sur la langue. L’erreur, la faute et la correction peuvent donc aussi être envisagées comme constitutives de la construction du discours linguistique lui-même.

Axes thématiques

Les rapports multiples et variés entre les trois termes que nous nous proposons d’inscrire dans une perspective linguistique ouvrent ainsi un large champ d’investigations dans les nombreuses disciplines des Sciences du Langage. Les RJC 2014 invitent ainsi les participant-e-s à réfléchir sur les notions d’erreur(s), faute(s) et correction(s) et à éprouver leur pertinence actuelle : on pourra s’intéresser aux relations que ces trois termes entretiennent, au traitement dont ils font l’objet, aux enjeux méthodologiques et aux problématiques historiques qu’ils soulèvent en Sciences du Langage. Nous retiendrons en particulier les communications relevant des disciplines suivantes :

  • acquisition du langage et des langues
  • analyse du discours
  • anthropologie linguistique
  • didactique des langues et des cultures
  • génétique textuelle
  • histoire des idées linguistiques
  • linguistique générale
  • linguistique historique et comparée
  • morphologie
  • philologie
  • phonétique
  • phonologie
  • pragmatique
  • psycholinguistique  
  • rhétorique
  • sémantique
  • sociolinguistique
  • syntaxe
  • TAL
  • traduction et traductologie
  • typologie linguistique

Programme

Jeudi 22 mai 2014

09h00 : Accueil

09h15 : Ouverture, Dan Savatovsky, directeur de l’école doctorale 268

  • 09h30 - 10h30 : Conférence plénière, Danielle Leeman, Paris Ouest Nanterre La Défense – "ICAR", Erreur, faute, péché...  quelle correction ?

10h30 - 11h00 : Pause

11h - 12h30 : Session 1, présidée par Marie Rivière, Didactique de l’Écrit

  • 11h00 - 11h30 :Ngoc Trang Luong (Université Paris Ouest Nanterre La Défense, France), Evaluation de l'orthographe grammaticale d'adultes lettrés: une typologie des causes d'erreurs
  • 11h30 - 12h00 : Justine Paris (Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3 ; Vincennes – Saint Denis – Paris 8, France), Le langage non-littéral chez des apprenants de langue seconde : déviances dans les productions écrites d’étudiants LANSAD
  • 12h00 - 12h30 : Maria Barna (Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3, France), Caractéristiques de l’interlangue des roumanophones au moment du passage du niveau A2 au B1. Analyse  d’erreurs  relevées dans des copies d’examen (DELF)

12h30 - 13h30 : Déjeuner

13h30 - 14h00 : Communications affichées 

  • Manuel Pérez (Université de Toulouse 2 - Le Mirail, France), Dictées de pseudomots par des élèves de Cours Préparatoire et de Cours Elémentaire 1ère année : que nous apprennent les erreurs ?
  • Etienne Riou(Université Paris Diderot - Paris 7, France), La dislocation clitique à gauche : une faute de français ?

14h00 - 15h30 : Session 2, présidée par  Grégory Miras, Oral

  • 14h00 – 14h30 :Tina Thill (Université du Luxembourg, Luxembourg), Etude sur la production des voyelles du luxembourgeois par des apprenants francophones
  • 14h30 – 15h00 :Eftychia Bélia (Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, France), La notion de faute appréhendée par l’acquisition. Activation sélective des L1/L2 dans le discours oral en troisième langue (L3), vers l’émergence du facteur multilingue.
  • 15h00 – 15h30 :Yoko Asari (Waseda University, Japon), Reexamining Recasts: Factors influencing the efficacy of recasts

15h30 - 16h00 : Clôture de la première journée 

Vendredi 23 mai 2014

09h15 : Accueil

09h30 - 11h00 : Session 3, présidée par Aurélia Elalouf, Histoire & Philologie

  • 09h30 - 10h00 : Muriel Jorge (Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3, France), « Le mauvais usage préparait la mauvaise règle » : erreurs et « tradition orthographique » dans l’enseignement de F. Brunot
  • 10h00 - 10h30 :Laura-Maï Dourdy (Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3, France), Manipuler les erreurs, questionner la faute : le travail préliminaire de l’éditeur-philologue
  • 10h30 - 11h00 : Jaime González Gómez (Universidad Autónoma de Madrid, Espagne), Normativité et correction entre latin médiéval et langue romane :  documents originaux et copies dans le nord de Castille

11h00 - 11h30 : Pause

11h30 - 12h30 : Session 4, présidée par Laura Nicolas, Acquisition A

  • 11h30 ­- 12h00 :Emilie Riguel (Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3, France), Les phrasal verbs, « fléau de l’apprenant »
  • 12h00 - 12h30 :Caitlin VanessaSmith (Université de Toulouse 2 - Le Mirail, France), Rethinking the status of learners’ verb-based lexical 'mistakes' in L2 English : the case of cutting and breaking verbs 

12h30 - 13h30 : Déjeuner 

13h30 - 15h00 : Session 5, présidée par Raphaële Fouillet, Acquisition B

  • 13h30 - 14h00 :Hajer Kouki (The Higher Institute of Languages at Tunis, Tunisie), The Effect of Written Corrective Feedback on Students’ Writing Accuracy: The Case of First-Year Students of English at The Higher Institute of Languages at Tunis (ISLT)
  • 14h00 - 14h30 : Pascale El Haj (Université Vincennes – Saint Denis – Paris 8, France), Analyse du syntagme nominal en français et en anglais L2 chez des apprenants libanais
  • 14h30 – 15h00 : Ronel Laranjo (Korea University, République de Corée), An Error Analysis of the Written Texts of Heritage Learners  and Korean Learners of Filipino Language

15h00 - 15h30 : Pause

  • 15h30 - 16h30 : Conférence plénière, Georges Daniel Véronique, Université Aix – Marseille, LPL, Les erreurs linguistiques : quelques observations en sciences du langage 

16h30 : Clôture des RJC

Comité Scientifique

José Ignacio AGUILAR RIO, Angélique AMELOT, Nicolas AUBRY, Nicolas AUDIBERT, Michelle AUZANNEAU, Violaine BIGOT, Maria CANDEA, Mariella CAUSA, Francine CICUREL, Matteo DE CHIARA, Geneviève DE WECK, Jeanne-Marie DEBAISIEUX, Claire DOQUET, Serge FLEURY, Cécile FOUGERON, Jean-Marie FOURNIER, Emmanuel FRAISSE, Florentina FREDET, Stéphanie GALLIGANI, Cedric GENDROT, Kim GERDES, Anna GHIMENTON, Daniel GILE, Yana GRINSHPUN, Jean-Patrick GUILLAUME, Olivier HALEVY, Pierre HALLE, Rouba HASSAN, Agnès HENRI, Frédéric ISEL, Raphaël KABORE, Takeki KAMIYAMA, Dominique KLINGLER, René LACROIX, Florence LEFEUVRE, Cécile LEGUY, Aliyah MORGENSTERN, Jean-Paul NARCY-COMBES, Gabriella PARUSSA, Claire PILLOT-LOISEAU, Konstantin POZDNIAKOV, Christian PUECH, Nicolas QUINT, Christine RAGUET, Sandrine REBOUL-TOURE, Annie RIALLAND, Francis RICHARD, Rachid RIDOUANE, Anne SALAZAR ORVIG, Didier SAMAIN, Pollet SAMVELIAN, Dan SAVATOVSKY, Valérie SPAËTH, Isabelle TELLIER, Jacqueline VAISSIERE, Andrea VALENTINI, Daniel VÉRONIQUE, Patricia VON MÜNCHOW

Comité d'Organisation

Viola ALLEGRANZI, Laura DOURDY, Ophélie GANDON, Fanny IVENT, Muriel JORGE, Janina KLEIN, Charlotte KOUKLIA, Marie ODOUL, Shaghayegh SAJED, Laetitia SAUWALA, Lin XUE, Xianchi ZHANG

Références

AUROUX, Sylvain (1998), « 3. La linguistique est une science normative », in La raison, le langage et les normes, Paris, PUF, pp. 221-289.
CANGUILHEM, Georges (1966), Le normal et le pathologique, PUF, 221 p.

Le colloque est ouvert à tous : masterants, doctorants, chercheurs...

Entrée libre en fonction des places disponibles. Une attestation de présence sera remise aux participants

Lieux

  • Département de Didactique du Français Langue Étrangère (DFLE), 3ème étage, salle M - 46, rue Saint-Jacques
    Paris, France (75005)

Dates

  • jeudi 22 mai 2014
  • vendredi 23 mai 2014

Fichiers attachés

Mots-clés

  • linguistique, langage, erreur, faute, correction

Contacts

  • Charlotte Kouklia
    courriel : charlotte [dot] kouklia [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Charlotte Kouklia
    courriel : charlotte [dot] kouklia [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Erreurs, fautes et corrections dans les sciences du langage », Colloque, Calenda, Publié le mardi 20 mai 2014, http://calenda.org/287995