AccueilHandicaps et sociétés

Handicaps et sociétés

Disabilities and societies

La construction « linguistique » du handicap en Haïti

The linguistic construction of disability in Haiti

*  *  *

Publié le jeudi 05 juin 2014 par Rémi Boivin

Résumé

Le Centre de Recherche en Éducation (CERED) de l’université de Quisqueya (République d’Haïti) et l'Institut national supérieur de formation et de recherche pour l'éducation des jeunes handicapés et les enseignements adaptés (INSHEA) (France) organisent une conférence à deux voix intitulée « Handicaps et sociétés ». Obrillant Damus, enseignant à l'université Quisqueya en république d'Haïti (directeur du Centre de recherche en éducation, faculté des sciences de l'éducation) présentera la « La construction "linguistique" du handicap en Haïti ». Aggée C. Lomo Myazhiom, maître de conférences à l’université de Strasbourg, membre du laboratoire Dynamiques européennes (UMR 7367, CNRS - UDS) abordera « Cadets sociaux et traitement social du handicap en Afrique subsaharienne (XXe-XXIe siècles) ». 

Annonce

Argumentaire

Le Centre de Recherche en Éducation (CERED) de l’Université de Quisqueya (République d’Haïti) et l'Institut national supérieur de formation et de recherche pour l'éducation des jeunes handicapés et les enseignements adaptés (INSHEA) (France) organiser une conférence à deux  voix intitulée "Handicaps et  sociétés" Obrillant Damus, enseignant à l'Université Quisqueya en république  d'Haïti (Directeur du Centre de Recherche en Éducation, Faculté des Sciences de l'éducation) présentera la "La construction "linguistique" du handicap en Haïti". Aggée C. Lomo Myazhiom, maître de conférences à l’Université de Strasbourg, membre du Laboratoire Dynamiques Européennes (UMR 7367, CNRS - UDS) abordera Cadets sociaux et traitement social du handicap en Afrique subsaharienne (XXe-XXIe siècles)

Programme

17H00 - 19H00

La construction "linguistique" du handicap en Haïti par Obrillant Damus

Dans toute activité heuristique sur le handicap en Haïti, on doit prendre en compte les catégories locales ou populaires de handicap si l’on veut rendre justice à la complexité de la réalité. Il y a un rapport étroit entre la langue et la construction des faits humains et non humains. Les mots servent à désigner des réalités concrètes (matérielles), fictives, imaginaires, abstraites (immatérielles). L’omniprésence des mots dans les pratiques discursives et langagières qui ponctuent constamment la vie quotidienne des gens, dans la relation entre les individus entre eux, dans la relation des individus et l’environnement nous amène à postuler qu’il y a une relation d’interdépendance existentielle entre les mots, le monde phénoménal et les mondes possibles. La conception référentialiste des catégories ou des unités lexicales, c'est-à-dire leur mise en relation avec la réalité extra-linguistique renvoie à la dimension ontologique du langage humain. Les mots utilisés pour rendre compte du phénomène du handicap contribuent à l’enrichissement du patrimoine immatériel de l’humanité. Certains peuvent être empruntés par le français si celui-ci n’en dispose pas d’équivalents. Ces mots sont chargés de sens, de valeurs, d’idéologies et de représentations stéréotypées. La langue est un moule qui permet aux membres d’une communauté sociolinguistique et épistémique de donner un sens aux réalités vécues, observées, fantasmées ou imaginées. Volens nolens, il existe une relation osmotique entre les mots et la culture. L’identification et l’analyse des descripteurs locaux qui constituent le champ lexical du handicap, vont se fonder sur des approches onomasiologique, sémasiologique et ''émique''.

Cadets sociaux et traitement social du handicap en Afrique subsaharienne (XXe-XXIe siècles) par Aggée Célestin Lomo Myazhiom

Partant du paradigme du triple Ali Mazrui du « triple héritage » de l’Afrique (le socle ancestral, les influences arabo-musulmane et européennes), nous envisagerons les dynamiques en oeuvre dans le traitement social du handicap du colonial au post-colonial. Dans une approche sociohistorique, nous examinerons à la fois dans les cosmogonies, les mythes de création et les processus d’occidentalisation récents, la place et le rôle des cadets sociaux (femmes et enfants). Quels éléments de continuités et de ruptures ? Comment se structurent les politiques publiques ? Quelles approches des droits humains ? Quelles perspectives pour la Réhabilitation à Base Communautaire?

Lieux

  • INS HEA - 58-60 avenue des Landes
    Suresnes, France (92150)

Dates

  • mardi 10 juin 2014

Mots-clés

  • handicap, traitement social du handicap, Haïti, Afrique

Contacts

  • Frederic REICHHART
    courriel : Frederic [dot] reichhart [at] inshea [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Frederic REICHHART
    courriel : Frederic [dot] reichhart [at] inshea [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Handicaps et sociétés », Informations diverses, Calenda, Publié le jeudi 05 juin 2014, http://calenda.org/288011