AccueilTerritoires critiques

Territoires critiques

Critical territories

Mobilisations théoriques, sociales et esthétiques

Theoretical, social and aesthetic mobilisations

*  *  *

Publié le vendredi 23 mai 2014 par João Fernandes

Résumé

Ce colloque a vocation à mettre en lumière les formes variées d’exercice de la critique (théorique, sociale et esthétique) au principe de politiques de la pensée, de l’action et du sensible. Ces territoires critiques produisent : des sujets porteurs de dispositions critiques, c’est-à-dire d’individus qui s’engagent d’une manière ou d’une autre dans un ou plusieurs registres critiques ; des objets critiques qui portent et soutiennent leurs activités critiques (tracts, pétitions, ouvrages, conférences, disques, concerts, etc.) ; et des collectifs critiques qui tendent à rassembler les sujets sociaux d’un même territoire critique (mouvements sociaux, collectifs d’artistes, etc.) ou à articuler plusieurs de ces territoires (intellectuels collectifs, etc). Aussi, le colloque entend apporter complémentairement quelque éclairage sur la manière dont ces sujets, objets et collectifs se superposent, se rencontrent et font émerger des formes singulières de praxis.

Annonce

Argumentaire

Ce colloque a vocation à mettre en lumière les formes variées d’exercice de la critique (théorique, sociale et esthétique) au principe de politiques de la pensée, de l’action et du sensible. Ces territoires critiques produisent : a) des sujets porteurs de dispositions critiques, c’est-à-dire d’individus qui s’engagent d’une manière ou d’une autre dans un ou plusieurs registres critiques ; b) des objets critiques qui portent et soutiennent leurs activités critiques (tracts, pétitions, ouvrages, conférences, disques, concerts, etc.) ; et c) des collectifs critiques qui tendent à rassembler les sujets sociaux d’un même territoire critique (mouvements sociaux, collectifs d’artistes, etc.) ou à articuler plusieurs de ces territoires (intellectuels collectifs, etc). Aussi, le colloque entend apporter complémentairement quelque éclairage sur la manière dont ces sujets, objets et collectifs se superposent, se rencontrent et font émerger des formes singulières de praxis.

Catégorie centrale de la critique, la praxis est généralement envisagée comme relevant d’une dialectique entre le théorique et le pratique dans un assemblage qui tend à réduire son sens à celui d’un dialogue privilégié qui se joue entre une « critique sociale théorique »-moyen et une « critique sociale militante »-fin, dont on considère qu’elles seraient les deux faces d’une même pièce. À cette articulation mécaniste et stratégiste qui, bien que fondamentale, nous paraît par trop réductrice quant à la possibilité d’un travail de réflexion sur les différents registres possibles de la critique nous voudrions substituer une carte des « Territoires critiques ».

Programme

Mardi 3 juin

9h Accueil

9h30 Présentation

10h-12h30 – De la critique théorique, Modérateur : Jacques Guyot (Université Paris 8)

  • Eleni Varikas (Université Paris 8)
  • Nacira Guénif–Souilamas (Université Paris 8)
  • Roland Pfefferkorn (Université de Strasbourg)
  • Olivier Voirol (Université de Lausanne)

12h30-14h30 – Déjeuner

14h30-16h30 – De la critique sociale, Modérateur : Fabien Granjon (Université Paris 8) 

  • Alain Bertho (Université Paris 8)
  • Isabelle Sommier (Université Paris 1)
  • Christophe Aguiton (Attac)

16h30-17h – Pause

17h-19h – De la critique esthétique, Modérateur : Christophe Magis (Université Paris 8)

  • Isabelle Garo (Pr. de philosophie au Lycée Chaptal)
  • Jean-Marc Lachaud (Université Paris 1)

19h30 – Lectures par Armand Gatti 

Mercredi 4 juin

10h-12h – L’édition indépendante, Modérateur : Nicolas Vieillescazes (Éditions Les Prairies ordinaires) 

  • Sophie Noël (Université Paris 13)
  • Clémence Garrot (Éditions Amsterdam)
  • Benoît Casas (écrivain, éditeur et photographe)

12h-14h – Déjeuner 

14h-16h – Des intellectuels collectifs, Modératrice : Natalia Calderón Beltrán (Université Paris 8)

  • Louis Weber (Savoir/Agir)
  • Pierre Zarka (Observatoire des mouvements de la société)
  • Henri Maler (Acrimed)

16h-16h30 – Pause

16h30-18h30 – De l’éducation populaire, Modératrice : Sophie Jehel (Université Paris 8)

  • Sophie Wahnich (CNRS)
  • Karel Yon (CNRS)

18h30 – Conclusion du colloque

19h – Concert de clôture : Trio Acorazado (Juan Manuel Nieto :  piano, Anthony Ho : chant et contrebasse,  Fabian Suarez : multi-percussions).

La Parole Errante. Inscription obligatoire sur:

http://territoirescritiques2014.wordpress.com/venir-a-la-parole-errante/

Lieux

  • 9, rue François Debergue
    Montreuil, France (93)

Dates

  • mardi 03 juin 2014
  • mercredi 04 juin 2014

Mots-clés

  • théorie critique, mobilisations sociales, esthétique

Contacts

  • Natalia Calderón Beltrán
    courriel : natalia [dot] calderon-beltran [at] etud [dot] univ-paris8 [dot] fr

Source de l'information

  • Natalia Calderón Beltrán
    courriel : natalia [dot] calderon-beltran [at] etud [dot] univ-paris8 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Territoires critiques », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 23 mai 2014, http://calenda.org/288397