AccueilDevenirs du manifeste : entre discipline(s) et indiscipline

*  *  *

Publié le mercredi 18 juin 2014 par João Fernandes

Résumé

La journée d’études « Devenir(s) du manifeste : entre discipline(s) et indiscipline » a une double ambition : d’une part, elle permet une nouvelle exploitation des données de la base Manart, projet collaboratif du Labex Cap dont la vocation est de recenser les manifestes artistiques du XXe siècle. Ces premiers résultats seront confrontés avec les recherches de spécialistes en littérature, art, architecture, bande dessinée, et cinéma lors de cette journée d’études. Les communications de chaque intervenant viendront ainsi apporter une vision à la fois synchronique et diachronique du manifeste dans des champs disciplinaires où celui-ci est encore mal connu et permettront de remettre en question certains lieux communs et visions archétypales inhérents au genre « manifestaire ».

Annonce

Programme 

9h30-10h : Accueil et introduction : Camille Bloomfield (Université Paris 3/ Manart) et Audrey Ziane (Université d’Aix-Marseille/ Manart) : Panorama interdisciplinaire des manifestes à partir de la base Manart 

  • 10h00 : Gwenn Riou (Université d’Aix-Marseille/ INHA), Détruire et organiser : le Manifeste de l’Association des Ecrivains et Artistes Révolutionnaires (1932) 
  • 10h30 : Karel Vanhaesebrouck (ULB), Le Manifeste T68 (Hugo Klaus, Carlos Tindemans, Alex Van Royen) ou la désillusion d’une génération. 

11h00 : Pause-café 

  • 11h15 : Mette Tjell (EHESS/Université de Göteborg/Manart), Sans collectif, que devient le manifeste ? Des écrivains et des poètes répondent. 
  • 11h45 : Viviana Birolli (Critique d’art/Manart), Bâtir un manifeste : de la ville nouvelle d’Antonio Sant’elia au manifeste architectural contemporain 

12h15 : Discussion 

12h30-14h30 : Déjeuner 

  • 14h30 : Fabrice Preyat (ULB),  "Graphic novel manifesto"d’Eddie Campbell 
  • 15h00 : Muriel Andrin, (ULB), Entre écriture et cinécriture- expressions textuelles et filmiques des manifestes féministes 

 15h30-16h : Pause-café 

  • 16h00 : Marianne Jakobi (Université de Clermont-Ferrand), Le manifeste : genre anachronique aujourd’hui ? Le cas de la 12e Biennale de Lyon (12 septembre 2013-5 janvier 2014) 

 16h30 : Discussion 

16h45 : Conclusion de la journée : Laurence Brogniez et Paul Aron (ULB), Les manifestes au sein des écrits d’artistes. 

 

 

 

 

Lieux

  • 2e etage salle de vision, université Libre de Bruxelles Maison des arts - 56 avenue Jeanne
    Bruxelles, Belgique (1050)

Dates

  • vendredi 06 juin 2014

Mots-clés

  • manifeste, base de données, avant-garde, média, art, littérature, Labex Cap

Contacts

  • Audrey Ziane
    courriel : audreyziane13 [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Audrey Ziane
    courriel : audreyziane13 [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Devenirs du manifeste : entre discipline(s) et indiscipline », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 18 juin 2014, http://calenda.org/288567