AccueilArchives au présent

Archives au présent

Archives in the present

Labex Arts H2H

Labex Arts H2H

*  *  *

Publié le mardi 20 mai 2014 par Rémi Boivin

Résumé

Les archives tendent à devenir un matériau artistique dont la relation à la technique d’une part et à la pratique de l’autre constituera le sujet du colloque organisé au Centre Pompidou-Metz au mois d’octobre 2014. La journée d’étude qui se tiendra aux Archives Nationales de Paris en mai 2014 veut poser les jalons d’une réflexion sur le cadre épistémologique de ces nouvelles pratiques. Elles participent d’une relation dans laquelle les archives se représentent comme « Archive », et perdent leur valeur historique pour faire office de nouveaux mythes. Pour comprendre ces pratiques à la fois esthétiques, artistiques et sociales, ainsi que les détournements qu’elles opèrent, le séminaire interroge celles et ceux pour qui elles constituent un matériau à construire et non une matière à exploiter. 

Annonce

Argumentaire

Il s'agira de poser quelques questions très concrètes aux participants de cette journée d’étude à savoir :

  • Comment travaillez-vous avec les archives?
  • En quoi la constitution de patrimoines matériels ou immatériels contribue-t-elle à la production d’archives du contemporain ?
  • Peut-on considérer que la production d’archives fait partie de l’investigation scientifique ? Toute histoire peut-elle faire archive ?
  • Archiver la disparition ?
  • Comment repenser l’archive à partir de son accumulation technologique?

Programme

9h30 - Ouverture - Catherine Perret

  • 9h45 - Pascal Dubourg GlatignyDes archives orphelines de l’histoire ? Malheurs de l’invention et apologie de l'interprétation.

Pascal Dubourg Glatigny est chargé de recherche CNRS au Centre Alexandre Koyré. Historien de l’art, il travaille sur la production artistique comme phénomène technique à l’époque moderne. Il a conduit des recherches en archives en Italie, au Vatican, aux Pays-Bas et en Afrique du Sud.

10h30 - Pause

10h45 - 11h45 | Première session, modérée par Anna Seiderer

Archives de la colonisation

  • 10h45 - Françoise Vergès - Désacraliser l’archive ?

Françoise Vergès est docteur en sciences politiques. Elle a été nommée par décret présidente du comité pour la mémoire et l’histoire de l’esclavage le 8 mai 2009, succédant ainsi à Maryse Condé. Elle est consulting professor au Goldsmith College de Londres et a assuré de 2003 à 2010 la direction culturelle du projet de musée, la Maison des Civilisations et de l’Unité réunionnaise (MCUR). Elle a collaboré à de nombreuses reprises à des évènements artistiques.

  • 11h15 - Elsa Dorlin 

Elsa Dorlin est Professeure de sciences sociales et politiques à l’Université de Paris 8 Saint Denis

  • 11h45 - Table ronde, avec Elisabeth Caillet

12h45 - Déjeuner

14h30- 15h30 | Deuxième session, modérée par Soko Phay-Vakalis

Archives de guerre

  • 14h30 - Catherine Goussef - La Révolution archivistique en Russie, entre (re)connaissance et nouveaux territoires de l'historien

Catherine Goussef est historienne, chercheur au CNRS, actuellement directrice du CERCEC (centre d'études des mondes russe, caucasien et centre-européen). Elle a beaucoup travaillé dans les archives soviétiques pour étudier les pratiques administratives de l'état soviétique, à travers le prisme des migrations forcées, des questions d'assignation identitaire, de gestion des nationalités.

  • 15h - Tania Rakhmanova - Du montage au remontage des images dans l’usage médiatique des archives 

Tania Rakhmanova a réalisé une vingtaine des films documentaires sur les sujets historiques et politiques. Elle commence en 1990, quand Brian Lapping l'invite à travailler sur sa série pour la BBC “La Deuxième Révolution Russe”. En avril 1995 elle a réalisé une série d’interviews avec le Président Mitterrand (ses dernières interviews pour la Télévision). Parmi ses documentaires: Spin Doctors, A l’Ombre des Présidents, La Prise du Pouvoir par Vladimir Poutine, Roms. Ses films ont reçu des nombreux prix internationaux et nominés pour les EMMY Award. En 2012 elle a publié Au Coeur du Pouvoir Russe. Enquête sur l’Empire Poutine, ed. La Découverte

15h30 - 16h : Table ronde, avec Frederik Tygstrup

16 h - Pause

16h30-18h | Troisième session, modérée par Patrick Nardin

L’exposition des archives

  • 16h30 - Adeline Rispal - Concours pour la scénographie du National September 11 Memorial Museum - New York (2007) 

Adeline Rispal, architecte dplg, scénographe, dirige le Studio éponyme et se consacre à la conception de projets culturels et patrimoniaux complexes. Son travail s'étend de la définition des objectifs des maîtres d’ouvrage à la conception architecturale, muséographique et scénographique des projets. Elle intervient en France, en Europe (Luxembourg, Belgique, Allemagne, Suisse), en Russie, aux U.S.A. au Canada, et dans le monde arabe (Égypte, Liban, Libye, Émirats arabes unis, Qatar, Arabie saoudite, Algérie) où elle anime et coordonne des équipes pluridisciplinaires d’experts internationaux dans tous les champs des projets culturels.

  • 17h - Claire Fagnart - Écrire l'histoire avec des documents d'archive. La rhétorique des expositions "Before Photography" (MOMA, 1981) et "L'Invention d'un regard" (Musée d'Orsay-BNF, 1989).

Claire Fagnart est Maître de Conférences à l’Université Paris 8 Saint Denis, membre du laboratoire AI-AC.

  • 17h30 - Marten Couttenier - Congo en Belgique : archives privées et institutionnelles au Musée royal de l’Afrique centrale à Tervuren. 

Maarten Couttenier, historien et anthropologue, scientifique à la section d’Histoire et Politique au Musée royal de l’Afrique centrale à Tervuren. 

  • 18h - Lotte Arndt - Autour de "Ware und Wissen (or Stories that you wouldn't tell a stranger) au Weltkulturen Museum Frankfurt, comme une stratégie d'exposition en quête du musée post-ethnographique

Poursuivant des questionnements sur le présent postcolonial, Lotte Arndt travaille de manière transdisciplinaire entre des recherches universitaires et le champ de l'art. En 2013, elle a terminé sa thèse (Humboldt Université Berlin/Paris VII, Diderot) en études culturelles intitulée Chantiers du devenir en des espaces contraints. Négociations postcoloniales dans les revues culturelles parisiennes, portant sur l’Afrique (1947 à 2012). Actuellement elle est chercheuse en résidence à l’Ecole supérieure des arts de Clermont Métropole (ESACM).

  • 18h30 - Table ronde, avec Catherine Perret

[entrée libre dans la limite des places disponibles]

Lieux

  • Archives Nationales, salle d'Albâtre, accès par le 11 rue des Quatre-Fils - 87 rue Vieille du Temple
    Paris, France (75003)

Dates

  • jeudi 22 mai 2014

Mots-clés

  • archives, musées, institutions, colonisation, guerre, exposition, archives sociétiques, rhétorique, archives privées, archives institutionnelles, ethnographie

Contacts

  • Ioana Tomsa
    courriel : ioana [dot] tomsa [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Ioana Tomsa
    courriel : ioana [dot] tomsa [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Archives au présent », Journée d'étude, Calenda, Publié le mardi 20 mai 2014, http://calenda.org/288579