AccueilL’art et le mal

L’art et le mal

Art and evil

Meurtres, tortures, crimes : une représentation de la violence

Murder, torture, crime: a representation of violence

*  *  *

Publié le jeudi 22 mai 2014 par Rémi Boivin

Résumé

Comment représenter le Mal en art ? Quelques expositions récentes (Crime et Châtiment, L’Ange du Bizarre) ont montré que la représentation de la violence et de la mort constitue une part importante de la production artistique, une production qui s’oppose à la figuration idéalisée du mythe ou du quotidien. La journée d’études organisée à l’université de Picardie – Jules Verne se propose de faire un point sur cette question, de manière transdisciplinaire et transhistorique, afin de confronter et d’assimiler les différentes perspectives liées à cette problématique.

 

Annonce

Argumentaire

Comment représenter le Mal en art ? Quelques expositions récentes (Crime et Châtiment, L’Ange du Bizarre) ont montré que la représentation de la violence et de la mort constitue une part importante de la production artistique, une production qui s’oppose à la figuration idéalisée du mythe ou du quotidien.  

Les figures du mal sont multiples (crime, viol, massacre, exécution, torture…) et occupent dans la culture visuelle occidentale une place qui, bien qu’elle soit loin d’être marginale, n’a peut-être pas encore été étudiée avec l’attention que requiert la singularité de cette production. En-dehors de rares travaux d’érudits et de spécialistes (La Peinture et le Mal de Jacques Henric - 1983, la Chair, la Mort et le Diable de Mario Praz - 1977, L’Esthétique des Fluides, sang, sperme, merde au XVIIe siècle de Frédéric Cousinié - 2012), peu d’ouvrages ont réellement entrepris de s’interroger sur la signification, artistique aussi bien que morale, sociale ou politique, des représentations du Mal. Cette question est centrée sur les périodes moderne et contemporaine. 

La journée d’études organisée à l’Université de Picardie – Jules Verne se propose de faire un point sur cette question, de manière transdisciplinaire et transhistorique, afin de confronter et d’assimiler les différentes perspectives liées à cette problématique.

Programme

9h30 : Accueil des participants et introduction

Première session : Le Mal moral – 10h-12h30

  • Marianne Bournet, (TRAME - Université de Picardie – Jules Verne) « La dérision du Christ chez les peintres allemands de la Renaissance, les visages du mal »
  • Maria Aivalioti (HAR - Université de Paris Ouest Nanterre la Défense) « L’Ange du symbolisme. Une image maléfique »
  • Emmanuelle Raingeval, (CRAE -Université de Picardie – Jules Verne) « Dissémination positive. La création artistique confrontée au sida. »

Table-ronde autour de l’exposition « Visages de l’Effroi, Violence et Imaginaire fantastique de David à Delacroix », musée de la Vie Romantique et musée de la Roche-sur-Yon (à confirmer)

Deuxième session : La condamnation du Mal – 14h-16h

  • Samuel Devismes, (TRAME-Université de Picardie – Jules Verne) « Les visages du criminel comme images du Mal à travers les estampes du XVIIIe siècle français ».       
  • Saskia Hanselaar (CRAE – Université de Picardie – Jules Verne) « L’impossible représentation du criminel dans la peinture d’histoire (1800-1850) ».
  • Lyse Blanchard (CRAE - Université de Picardie – Jules Verne) «La peine capitale selon Potence et Louisette»

Troisième session : Une nouvelle vision du Mal – 16h-18h

  • Zoi Kapoula ( IRIS, CNRS, UMR8194) « Hémi négligence induite par des œuvres d’art : Anomalies  de l’exploration oculaire du portrait de William Blake de Francis Bacon : Etude par eye tracking faite au musée Maillol en 2004 sur les artistes et non artistes »
  • Justin S. Wadlow (CRAE -Université de Picardie – Jules Verne) «Welcome To My Nigtmares : les sons et les images du macabre, d’Alice Cooper à Suicide»
  • Margot Planquelle (CRAE - Université de Picardie – Jules Verne) « Les souillures de Teresa Margolles : la menace qui flotte »

Discussions finales

Organisation

Journée d’études organisée par Saskia Hanselaar, ATER histoire de l’art contemporain, Centre de Recherche en Art et Esthétique EA 4291 et Marianne Bournet, ATER histoire de l’art moderne, TRAME EA 4284 – Université de Picardie – Jules Verne

Lieux

  • Université de Picardie – Jules Verne, logis du Roy, Le Logis du Roy (bâtiment situé à 10 mn à pied de la gare, en face du Palais de Justice) - Passage du Logis du Roy
    Amiens, France (80)

Dates

  • mercredi 28 mai 2014

Fichiers attachés

Mots-clés

  • art, mal, crimes, meurtres, violence, torture, peine capitale, condamnés à mort, dérision du Christ

Contacts

  • Marianne Bournet-Bacot
    courriel : marianne_bournet [at] hotmail [dot] fr

Source de l'information

  • Marianne Bournet-Bacot
    courriel : marianne_bournet [at] hotmail [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L’art et le mal », Journée d'étude, Calenda, Publié le jeudi 22 mai 2014, http://calenda.org/288682