AccueilÉtude des vulnérabilités sociales et des populations vulnérables

Étude des vulnérabilités sociales et des populations vulnérables

The study of social vulnerabilities and vulnerable populations

Module de formation doctorale RESODEMO

RESODEMO doctoral training module

*  *  *

Publié le vendredi 16 mai 2014 par Elsa Zotian

Résumé

Le module de la formation doctorale RESODEMO consacrée à l’« étude des vulnérabilités sociales et des populations vulnérables » aura lieu du lundi 2 juin au mercredi 4 juin 2014 à l’Institut de démographie de l'université Paris I (Idup). Cette formation est organisée par l’Idup avec la participation du Centre de recherche de l’Idup (Cridup) et l’Institut national d’études démographiques (Ined). La formation est ouverte en priorité aux doctorants dans le domaine de la démographie et aux doctorants de toute autre discipline dont le sujet de thèse est en partie démographique. Dans la limite des places disponibles les modules sont ouverts aux post-doctorants, jeunes chercheurs et étudiants en Master 2 Recherche des différentes disciplines des sciences sociales. Cette formation poursuit la réflexion engagée lors de leur première édition en 2013 sur ces notions de « vulnérabilité », « situations de vulnérabilité » et de « populations vulnérables ». Il s'agit de présenter aux doctorants intéressés plusieurs exemples concrets d'enquêtes empiriques portant sur des populations difficiles à suivre (dans le temps) ou à enquêter (requérant par exemple de passer par des relais associatifs), ou encore sur des populations qui font l'objet de politiques publiques spécifiques (qui tendent à les catégoriser comme fragiles, vulnérables, ou toute autre expression de ce champ lexical).

Annonce

Argumentaire

Depuis plusieurs décennies, ont été définies comme destinataires de certaines politiques publiques, qu’elles soient nationales, internationales ou locales, des populations et des territoires décrits comme « vulnérables ». Ce vocable générique regroupe des situations et problématiques hétérogènes : la notion de vulnérabilité est ainsi utilisée autant pour appréhender un handicap physique, un âge avancé, une situation de pauvreté, une situation de « sans » (papiers, logement, emploi, etc…), que des risques environnementaux, etc… Cette évolution des cadres de l’action publique interpelle les chercheur-e-s et expert-e-s en charge de l’évaluation de ces politiques et qui doivent donc transcrire cette notion, qui est à la fois multidimensionnelle et relative, en catégories d’analyse et de mesure.

Ces ateliers poursuivront la réflexion engagée lors de leur première édition en 2013 sur ces notions de « vulnérabilité », « situations de vulnérabilité » et de « populations vulnérables ». Il s'agit cette année encore de présenter aux doctorants intéressés plusieurs exemples concrets d'enquêtes empiriques portant sur des populations difficiles à suivre (dans le temps) ou à enquêter (requérant par exemple de passer par des relais associatifs), ou encore sur des populations qui font l'objet de politiques publiques spécifiques (qui tendent à les catégoriser comme fragiles, vulnérables, ou toute autre expression de ce champ lexical).

Participants 

Pas de pré-requis : étudiants de doctorat ou post doctorat de différentes disciplines des sciences sociales ainsi que les étudiants de master en sciences sociales.

Programme

Lundi 2 juin

9h30 : Accueil

10h-13h : Intégrer les études des vulnérabilités et du parcours de vie. Dimensions théoriques et applications aux personnes âgées (Michel Oris, Université de Genève) ; données sur les personnes âgées (Claire Scodellaro, Université de Lorraine)

14h-17h : Enquêtes Handicaps et Santé (Amandine Weber, Caisse Nationale de Solidarité pour l'Autonomie) ; Handicaps et incapacités (Maks Banens, Université Lyon 2)  

Mardi 3 juin

10h-13h : Population carcérale (Aline Désesquelles et Caroline Touraut, INED)

14h-17h : Mal logement et devenir des enfants placés (Pascale Dietrich, INED et Isabelle Fréchon, CNRS)

Mercredi 4 juin

10h-13h : Enquête Sans Domicile (Françoise Yaouancq, INSEE et Efi Markou, INED)

14h-17h : Conclusion et discussion avec les participantEs (Armelle Andro, Tatiana Eremenko, Renaud Orain)

Inscriptions

Merci de confirmer votre participation en remplissant le bulletin d'inscription ci-joint et de le renvoyer accompagné d'une photocopie de la carte d'étudiant ou d’une attestation du directeur de laboratoire de recherche pour les post-doctorants.

  • par courriel à resodemo@univ-paris1.fr
  • ou par courrier à Université Paris 1 Institut de Démographie – Réseau de Formation Doctorale en Démographie - 90, rue de Tolbiac 75013 Paris
  • Renseignements www.univ-paris1.fr/UFR/idup -> Rubrique : RESODEMO
  • Tél : 01.44.07.86.46

Lieux

  • 90, rue de Tolbiac
    Paris, France (75013)

Dates

  • lundi 02 juin 2014
  • mardi 03 juin 2014
  • mercredi 04 juin 2014

Mots-clés

  • vulnérabilités sociales, populations vulnérables, politiques publiques

Contacts

  • Tatiana Eremenko
    courriel : tatiana [dot] eremenko [at] univ-paris1 [dot] fr
  • Renaud Orain
    courriel : renaud [dot] orain [at] univ-paris1 [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Tatiana Eremenko
    courriel : tatiana [dot] eremenko [at] univ-paris1 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Étude des vulnérabilités sociales et des populations vulnérables », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 16 mai 2014, http://calenda.org/288708