AccueilLes soins palliatifs et l'accompagnement en fin de vie

*  *  *

Publié le mercredi 02 juillet 2014 par João Fernandes

Résumé

Une belle mort, une bonne mort... la force de l'idéal ne cesse pas de nous mener par le bout du nez et à nous faire faire des forçage terribles qui oblige les personnes à entrer dans des sillons définis d'avance... sous prétexte d'une meilleure connaissance du mourir est-il encore possible de se mettre à l'écoute des personnes qui ont reçu un diagnostique de fin de vie et d'y entendre autre chose que des étapes, des stades ou des échelles de souffrances ? La mort vue comme limite inscrit l'humain dans une temporalité de la naissance à la mort. De n'être que pour la mort, l'humain doit-il performer jusque dans la mort. Réussir sa sortie, mourir calme, mourir paisiblement et s'il le faut avec de savant calibrage chimique, est-il maintenant le seul destin possible des vivants que nous sommes ? Le sens de la vie, le sens de la mort sont irrémédiablement marqué par le mystère de la mort, comment penser cette perte absolue qui nous constitue dès l'origine ? Comment accompagner les personnes qui ont reçues un diagnostic de fin de vie ? Comment les débats sur l'euthanasie modifient-ils notre compréhension de la fin de vie et nos intervenations en soins palliatif ?

Annonce

Argumentaire

Le troisième numéro de la revue Ouvertures portera sur les soins palliatif et l'accompagnement en fin de vie. Une belle mort, une bonne mort.... la force de l'idéal ne cesse pas de nous mener par le bout du nez et à nous faire faire des forçage terribles qui oblige les personnes à entrer dans des sillons définis d'avance....Sous prétexte d'une meilleure connaissance du mourir est-il encore possible de se mettre à l'écoute des personnes qui ont reçu un diagnostique de fin de vie et d'y entendre autre chose que des étapes, des stades ou des échelles de souffrances? La mort vue comme limite inscrit l'humain dans une temporalité de la naissance à la mort. De n'être que pour la mort, l'humain doit-il performer jusque dans la mort Réussir sa sortie, mourir calme, mourir paisiblement et s'il le faut avec de savant calibrage chimique, est-il maintenant le seul destin possible des vivants que nous sommes? Le sens de la vie, le sens de la mort sont irrémédiablement marqué par le mystère de la mort, comment penser cette perte absolue qui nous constitue dès l'origine? Comment accompagner les personnes qui ont reçues un diagnostic de fin de vie? Comment les débats sur l'euthanasie modifient-ils notre compréhension de la fin de vie et nos intervenations en soins palliatif?

Conditions de soumission

Les articles doivent parvenir au comité de rédaction au plus tard

le 5 novembre 2014

à redactionouvertures@gmail.com

Il est fortement conseillé de faire parvenir préalablement une proposition de sujet au comité de rédaction

Comité de rédaction

Rédacteur : Guy-Robert St-Arnaud, professeur agrégé, Faculté de Théologie et de Sciences des religions.

Rédacteur adjoint : Sébastien Falardeau, Intervenant en soins spirituels CSSSRN

Secrétaire trésorière : Lydwine Olivier, Maîtrise en études biblique, Doctorante en théologie pratique.

Comité scientifique

  • Richard Abibon, DESS psychopathologieph.d. en psychologie, psychanalyste en pratique privé et auteur de nombreux ouvrage dont: Scène primitive, La toile des rêves, Le rêve de l'analyste, De l'«Autisme », Topologie du Transfert dans l'exercice de la Psychanalyse ». Tome I et II.
  • Richard Bergeron, professeur émérite de théologie à l'Université de Montréal. Actuellement retraité;  membre fondateur du CINR (ancien CÉINR). Il fut président du conseil d'administration du Centre d'Information sur les Nouvelles Religions (CINR).
  • Bruce Beck, director at Pappas Patristic Institute of Holy Cross Greek Orthodox School of Theology, Associate Professor
    Holy Cross Greek Orthodox School of Theology.
  • Teodor-George Borz, Ph.D., philosophie, étudiant en doctorat New College (School of Divinity), University of Edinburgh, conférencier internationale ( Université Oxford, Université Edinbourgh,Univertisé Bucharest).
  • Régis Dericquebourg, Ph.d. psychosociologie, DESS psychologie clinique, Maître de conférence à l'université Charles De Gaulle-Lille3, membre statutaire du « Groupe sociétés, religions, laïcités » (GSRL), UMR 8582 EPHE-CNRS ; directeur de thèses à l'EPHE.
  • Olivier Douville, Maître de conférences hors classe en psychologie pathologique (Rennes 2) puis en Psychologie Clinique et en Psychopathologie. Laboratoire Centre de Recherches Psychanalyse, Médecine et Société (Université Paris 7 Denis-Diderot).Psychologue clinicien et psychanalyste doté d'une formation solide en anthropologie et adhérent praticien à Espace Analytique, membre de l'Association Française des Anthropologues. Directeur de publication de Psychologie Clinique (Paris, EDK)
  • Pierre Falardeau, md, néphrologue CHUM, post-doctorat en biochimie, professeur agrégé de clinique Université de Montréal.
  • Daniel Fradette, M.A. études biblique, conseiller à la vie spirituelle et communautaire, Université Laval.
  • Marie-Ève Garand, Ph.d. sciences des religions, spécialiste en intervention clinique CSSSRN, directrice CÉINR.
  • Jean-Paul Gilson, Ph.d. psychologie, psychologue, psychanalyste en pratique privé. Professeur invité Université Montréal.
  • Tia Jamir, Ph.d. en patristique Origène et Foucault, maître de conférence Université Dallas, Intervenant en soins spirituels (chaplain).
  • Jean-Pierre Journet. Psychanalyste en pratique privée d'origine ouvrière, formation aux Séminaires Psychanalytiques de Paris et quelques autres écoles ; analyse didactique avec Juan-David Nasio. Conférencier, formateur, acteur associatif engagé dans le handicap et la prévention du suicide. Auteur de « La joie freudienne », Ed. In Libro Veritas, et de nombreux articles parfois publiés en revues.
  • Dominic Larochelle, Ph.d. science des religions, responsable du CROIR, Université Laval Québec.
  • Jacques Leroux, Ph.d. anthropologie, chargé de cours Université Québec à Val d'or.
  • Simon Oliver, Ph.d. Théologie, directeur département Théologie et sciences des religions, Université Nottingham, Associate Professor of Philosophical Theology, Faculty of Arts, 
  • Marie-Andrée Pelland, Ph.d. criminologie, professeur Université Moncton.
  • Martin Thibodeau, Ph.d., philosophie allemande, professeur Université  St-Paul, (Ottawa).
  • Emmanuel Schwab, Ph.d en psychologie, licence en théologie, chargé de cours Université Neuchatel (Suisse). Membre de l'EFPP ( European Federation for psychoanalytic psychotherapy) Monsier Schwab est l'auteur de l'ouvrage Croire avec Freud publié chez Labor et Fides ainsi que d'articles scientfiques dont: Psychodrame et traumatisme comment fonctionne le catharsis et métamorphose des croyances à l'adolescence. 
  • Stephane Quinn, Ph.d. psychologie, psychologue, psychanalyste en pratique privée.

Lieux

  • Montréal, Canada

Dates

  • mercredi 05 novembre 2014

Mots-clés

  • soins palliatif, mort, euthanasie, intervention, soin spirituel

Contacts

  • Marie-Eve Garand
    courriel : marieevegarand [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Marie-Eve Garand
    courriel : marieevegarand [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Les soins palliatifs et l'accompagnement en fin de vie », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 02 juillet 2014, http://calenda.org/288882