AccueilMouvements étudiants en Afrique francophone

Mouvements étudiants en Afrique francophone

Des indépendances à nos jours

*  *  *

Publié le lundi 23 juin 2014 par Elsa Zotian

Résumé

Les universités d’Afrique francophone ont été créées tardivement et ont été pour la plupart confrontées, dès leur origine, à une série de problèmes, tant conjoncturels que structurels. Les universités ont été et sont le site où se négocie l’entrée dans la classe dirigeante, l’administration et le gouvernement. Creuset des futures élites, elles ont aussi été des lieux de contestation et/ou de résistance. « Grèves à répétition, « années blanches », campus bouclés par l’armée, enseignants non payés pendant des mois, ces évènements se sont inscrits de manière récurrente sur l’agenda contemporain des États d’Afrique noire », note Pascal Bianchini. C’est pour tenter de combler ce que le chercheur appelle une « amnésie de la genèse », un « défaut de mémoire », que nous souhaitons organiser ce colloque. Il s’agit d’inscrire les situations universitaires de l’Afrique contemporaine dans l’histoire des universités ou de manière plus générale, des établissements d’enseignement supérieur, et de lire également l’histoire des États et politiques africains au prisme des mouvements étudiants.

Annonce

Programme

Jeudi 3 juillet

  • 9h-9h30 Introduction par Pascale Goetschel, directrice du Centre d’histoire sociale du XXe s.

Présentation du colloque par les organisateurs-trices

Années 1960-1980 le temps des révolutions ?

matinée sous la présidence de Klaas van Walraven et Sylvie Thénault

Atelier 1 : Les années 68 au prisme des étudiants africains. Subjectivation et transformations sociales

9h30-10h30

  • Student activism and the Birth of The Tunisian Human Rights Movement, Burleigh Hendrickson
  • Révolution dans le genre au Mali: émergence de la figure de l’étudiante contestataire dans les mouvements de la fin des années 1970, Ophélie Rillon
  • Les étudiants sont revenus: le «68» égyptien, année de protestation et de rupture, Didier Monciaud

10h30-10h45 Pause-café

10h45-11h30

  • De l’espoir d’une «école nouvelle» en mai1972 à Madagascar, Irène Rabenoro
  • Cinéphilie et engagement estudiantin en Tunisie sous Bourguiba, Morgan Corriou

11h30-12h15 Discussion atelier 1

12h15-14h00 Déjeuner

Après-midi sous la présidence de Françoise Raison et de Rémy Bazenguissa-Ganga

Atelier 2 : Autonomisation des mouvements étudiants ? Entre engagement syndical et partisan

14h00-15h00

  • Histoire des luttes étudiantes au Congo-Brazzaville (1955-1974), Héloïse Kiriakou
  • Qui définit la jeunesse? Les étudiants et la politique des organisations de jeunesse au Congo-Brazzaville, Matt Swagler
  • 1968 en Algérie. Contestation étudiante, parti unique et enthousiasme révolutionnaire, Malika Rahal

15h-15h30 Discussion atelier 2

15h30-15h45 Pause-café

Atelier 3 : Connexions, circulations

15h45-17heures

  • Une étude comparée de la mobilisation des jeunesses catholiques scolarisées dans les décolonisations africaines: le cas du Rwanda et de l’ancienne AOF entre 1945 et 1970, Nicolas Bancel et Thomas Riot
  • The Struggle of Sawaba in Niger and its Students in Eastern Europe, 1958-1969, Klaas Van Walraven
  • De la FEANF et des mouvements étudiants en diaspora, Françoise Blum
  • Lumumba, Mobutu et Mao : une «histoire globale» du mouvement congolais, Pedro Monaville

17h00-17h45 Discussion atelier 3

Vendredi 4 juillet

Matinée sous la présidence de Mamadou Diouf et Malika Rahal

Atelier 4 : Les voies de la radicalisation

9h30-10h15

  • «Éradiquons les voleurs»: les élèves de l’école secondaire du Wolaita contre les élites locales (éthiopie, 1970), Pierre Guidi
  • De l’université au maquis : trajectoires militantes d’étudiants pendant la guerre civile ougandaise de 1981-1986, Pauline Bernard

10h15-10h30 pause-café

10h30-11h15

  • Radicalisation du mouvement étudiant 1968-1972, Mohamed Dhifallah
  • De l’université à la rue : le rôle des étudiants tunisiens dans la révolution de Jasmin, Sofiane Boudhiba

11h15-12h30 Discussion atelier 4

12h30-14heures Déjeuner

Années 1990-2010 : le temps des ajustements

Après-midi sous la présidence de Richard Banégas et Pierre Boilley

Atelier 5 : Le syndicalisme étudiant comme outil de légitimation

14h-14h45

  • La Fédération étudiante et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI), Assani Adjagbe, Abdoulaye Bamba et André Dominique Yapi Yapi
  • From Mobilization to institutionalization? Students political activism in Mali and Kenya, Anna Deutschmann
  • Les contestations estudiantines à l’Université de Lomé, de la radicalisation à la négociation : enjeux et conséquence (2004-2011), Joseph Koffi Nutefé Tsigbe

14h45-15h15 Discussion atelier 5

15h15-15h30 Pause-café

Atelier 6 : Que faire ? Désillusions, basculements et adaptations du syndicalisme étudiant

15h30-16h30

  • Les étudiants burkinabè au tournant du XXIesiècle. Entre luttes et compromissions, réussir sa vie, Jacinthe Mazzochetti
  • Becoming a true Activist: Student- Activism in Burkina Faso, Hanna Cleaver
  • Dans la boîte noire d’un mouvement contestataire, Claude Mbowou
  • Entre syndicalisme alimentaire et stratégie protestataire. Abdoulaye Wade et les étudiants sénégalais, Mamadou Dimé

16h30-17h15 Discussion atelier 6

Samedi 5 juillet

Matinée sous la présidence de Jean-Pierre Dozon et Elikia M’Bokolo

Atelier 7 : Contributions des étudiants aux reconfigurations de l’action publique

9h30-10h30

  • Registres contestataires estudiantins et inflexion du socle politique post-autoritaire au Cameroun, Hughes Morell Meliki
  • Comment la contestation des élèves et des étudiants au Niger alimente l’agenda de l’enseignement supérieur : entre promotion des valeurs «démocratiques» et héritages des régimes autoritaires, Tatiana Smirnova
  • L’étude des mouvements étudiants comme grille de l’action publique : le cas des mouvements étudiants de l’université du Burundi mis en comparaison avec les universités de Daar-Es-Salaam et de Nairobi, Olivier Provini

10h30-11heures Discussion atelier 7

11h-11h15 Pause-café

  • 11h15-11h45 En guise de conclusion par Pascal BianchiniLes Trois âges du mouvement étudiant

11h45-12h15 Discussion puis clôture par les organisatrices

Lieux

  • Salle 1 - 12 Place du Panthéon
    Paris, France (75005)

Dates

  • jeudi 03 juillet 2014
  • vendredi 04 juillet 2014
  • samedi 05 juillet 2014

Fichiers attachés

Mots-clés

  • mouvements étudiants, universités, Afrique, conflits politiques et sociaux, jeunesse, éducation, intellectuels

Contacts

  • Françoise Blum
    courriel : fblum [at] univ-paris1 [dot] fr

Source de l'information

  • Françoise Blum
    courriel : fblum [at] univ-paris1 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Mouvements étudiants en Afrique francophone », Colloque, Calenda, Publié le lundi 23 juin 2014, http://calenda.org/288902