AccueilEnquêter, décrire, analyser : première expérience d'anthropologues

Enquêter, décrire, analyser : première expérience d'anthropologues

Investigation, description, and analysis: the first anthropologist experience

*  *  *

Publié le mercredi 04 juin 2014 par Elsa Zotian

Résumé

L’objectif de cette journée est d’ouvrir un espace de débat et d’échange pour les étudiants engagés dans leur premier terrain de recherche. Cette expérience, fondamentale pour le début d’un parcours de recherche en anthropologie, nous invite à une remise en question des savoirs acquis pendant notre formation pédagogique ; elle nous permet donc d’appréhender comment la complexité d’une situation d’enquête amène à la constitution à la fois d’un ensemble de techniques de production des matériaux ethnographiques et d’une problématique singulière. Afin d’ouvrir la journée au plus grand nombre d’étudiants et à une variété des recherches, tout en articulant en même temps la journée autour d’un axe thématique commun, nous proposons comme terrain de rencontre thématique l’anthropologie des mondes contemporains. Entendu non comme repère chronologique mais en tant que posture épistémologique qui brise la théorie du grand partage, le contemporain nous consent tout d’abord de problématiser réflexivement notre position sur le terrain, les relations que nous construisons avec nos interlocuteurs et avec les institutions à l’intérieur desquelles nous sommes amenés à enquêter.

Annonce

Le master d'anthropologie de l’École des hautes études en sciences sociales organise une journée d’étude par et pour les étudiants. La journée se tiendra au 105 Boulevard Raspail, Salle 4 de 10h à 17h.

Programme

10h-10h15 : Ouverture et introduction de la journée

Première table ronde : Conditions d’enquête et modalités de questionnement – 10h15-12h

  • Flore Muguet : Une ethnographie de l’éphémère, le Burning Man.
  • Juliette Duclos-Valois : Genèse d’un public : les compromis noués autour de la ressource en eau dans le district du Sinjar en Irak.
  • Quentin Mazel : L’agencement, un concept méthodologique et analytique : questionnement sur le sens de l’image cinématographique.

12h-13h : Pause déjeuner

Deuxième table ronde : Enquêter sur le post-conflit : le retour au quotidien entre la mémoire du passé et l’incertitude du futur – 13h-15h

  • Pierre Benetti : Exhumer les corps, inhumer les morts: identité collective des "rescapés" du génocide tutsi au Rwanda.
  • Milena Pavlović : Configurations mémorielles et énonciations identitaires dans la communauté serbe à Paris.
  • Aleksandar Obradović : Le statut des minorités ethniques dans un contexte de post-conflit au Kosovo.

15h-15h15 : Pause café

Troisième table ronde : Relations de pouvoir et temporalité en contexte post-colonial – 15h-17h

  • Solenne Couppé : « From Little Natives to Big Sisters » ethnohistoire d’une congrégation de religieuses mélanésiennes.
  • Bruno Pepe Russo : L’expansion chinoise en Zambie : anthropologie et multiplicité de la conjoncture.
  • Delphine Chorin : La filiation esclavagiste : une ressource familiale, un enjeu politique. Une ethnographie du culte de mamam tchamba à Lomé.

17h- Clôture suivit d’un pot amical

Lieux

  • Salle 4 - EHESS 105, Boulevard Raspail
    Paris, France (75006)

Dates

  • vendredi 06 juin 2014

Fichiers attachés

Mots-clés

  • postconflit, situation post-coloniale, ethnographie

Contacts

  • Bruno Pepe Russo
    courriel : bruno [dot] peperusso [at] yahoo [dot] it

Source de l'information

  • Bruno Pepe Russo
    courriel : bruno [dot] peperusso [at] yahoo [dot] it

Pour citer cette annonce

« Enquêter, décrire, analyser : première expérience d'anthropologues », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 04 juin 2014, http://calenda.org/289545