AccueilDeuxièmes rencontres de la Halqa des doctorants

Deuxièmes rencontres de la Halqa des doctorants

Second doctoral Halqa conference

Association des doctorants travaillant sur les mondes musulmans aux époques moderne et contemporaine

Doctoral association working on muslim works in the modern and contemporary ages

*  *  *

Publié le mercredi 04 juin 2014 par Rémi Boivin

Résumé

Ces journées ont pour but principal de favoriser les échanges entre les jeunes chercheurs, par-delà les barrières disciplinaires, géographiques ou chronologiques de leurs sujets de recherche. Ce sera en particulier l’occasion d’exposer des travaux et de discuter de questions épistémologiques entre doctorants inscrits en France. Il ne s’agit donc pas de reconstruire un cercle orientaliste étudiant toutes les sociétés au prisme d’un invariant islamique, mais de proposer un cadre de discussion scientifique original et utile : une rencontre de doctorants et jeunes docteurs confrontés à des problématiques scientifiques (les sources, les langues, les terrains, les évolutions disciplinaires et la mondialisation de la recherche) et des questions pratiques (la thèse) communes ; une ouverture géographique et disciplinaire large, permettant de sortir des regroupements académiques traditionnels en France et de confronter nos travaux sur une échelle élargie qui a toute sa cohérence.

Annonce

Argumentaire

Rencontres de la Halqa des Doctorants Aix-en-Provence, MMSH (salle 3), 5 et 6 juin 2014

Jeudi 5 et vendredi 6 juin 2014, la Halqa organise à Aix-en-Provence (MMSH, salle 3) les deuxièmes rencontres des doctorants travaillant sur les mondes musulmans aux époques moderne et contemporaine.

Ces journées ont pour but principal de favoriser les échanges entre les jeunes chercheurs, par-delà les barrières disciplinaires, géographiques ou chronologiques de leurs sujets de recherche. Ce sera en particulier l’occasion d’exposer des travaux et de discuter de questions épistémologiques entre doctorants inscrits en France. Peu de structures y favorisent en effet la confrontation de recherches qui ont pour dénominateur commun de porter sur des sociétés marquées par la culture islamique dans toute sa variété, avec toutes les doxa-s qu’entraîne ce point commun.

Il ne s’agit donc pas de reconstruire un cercle orientaliste étudiant toutes les sociétés au prisme d’un invariant islamique, mais de proposer un cadre de discussion scientifique original et utile : une rencontre de doctorants et jeunes docteurs confrontés à des problématiques scientifiques (les sources, les langues, les terrains, les évolutions disciplinaires et la mondialisation de la recherche) et des questions pratiques (la thèse) communes ; une ouverture géographique et disciplinaire large, permettant de sortir des regroupements académiques traditionnels en France et de confronter nos travaux sur une échelle élargie qui a toute sa cohérence.

Programme

Jeudi 5 juin (MMSH, salle 3)

9h00 : Accueil des participants

9h30 : Présentation du bureau de l’association Halqa
Introduction de Ghislaine Alleaume (directrice de l’IREMAM)

10h-12h : Atelier 1 : Mondes musulmans en connexion

  • Aliénor CADIOT (EHESS – CRH) : Les Algériens en métropole pendant la Seconde Guerre mondiale.
  • Guillaume DENGLOS (Paris I-Panthéon Sorbonne – IMAF) : Alphonse Juin, le Maroc et l’Afrique du Nord. Itinéraires, réseaux et héritages du dernier maréchal d’Empire (1888-1967).
  • Matthieu GOTTELAND (Paris I-Panthéon Sorbonne – CHAC) : L’impact du jihad de 1914 dans le monde : l’exemple chinois.
  • Salim DADA (Université Paris-Sorbonne – IReMus) : Mutation et transnationalisation dans le ādhân contemporain.

Ouverture : Aude SIGNOLES (IEP Aix – CHERPA – IREMAM)

12h-13h30 : Déjeuner

13h30-15h30 : Atelier 2 : Doctrines et pratiques de l’islam moderne et contemporain

  • Naim JEANBART (EHESS) : Autour du adab: l’ambigüité d’un concept émique, entre éthique de l’observation, épistémologie du chercheur, et rhétorique de l’informateur. L’exemple des adeptes du Centre Soufi de Montréal.
  • Mouhamadou Mbacke DIOUF (AMU – IREMAM) : Le Mouridisme en France : entre pratiques religieuses et migration économique.
  • Léa MATHON (EHESS – LAS) : Les Halaqat de femmes. L’islam par le prisme du féminin et d’une contemporanéité sociale et religieuse.
  • Imen HAFSAOUI (IEP Aix – CHERPA) : L’islam et la démocratie sont-ils compatibles ? Une analyse nuancée par la recomposition du paysage politique après le printemps arabe, et les évolutions de l’islamologie en Tunisie.

Ouverture : Katia BOISSEVAIN (AMU – CNRS – IDEMEC)

15h30-16h : Pause

16h-18h : Atelier 3 : L’impact des nouvelles approches sur l’étude des mondes musulmans

  • Mohamed Ali ABDEL JALIL (AMU – IREMAM) : L’analyse du Coran à la lumière de la déconstruction de Derrida : la sourate 22 (Al-Hajj) comme modèle.
  • Safa BEN SAAD (Université Toulouse I – Idetcom) : Droit musulman, droits des pays musulmans et théories du droit global.
  • Hawzhin BAGHALI (EHESS – CETOBaC) : L'islam politique comme un phénomène social contemporain : contextualisation d'islam.
  • Charlotte DEWEERDT (AMU – IREMAM) : L’histoire de l’assurance en Égypte : un nouvel objet de recherche ?
  • Zoé CARLE (Paris III – CERC) : Slogans révolutionnaires et graffitis : la reconquête de l’espace public égyptien ? Perspectives d’anthropologie de l’écriture.

Ouverture : Leïla DAKHLI (CNRS – IREMAM)

18h-19h30 : État des lieux et projets de l’association : présentation et bilan des activités menées depuis un an, débats et projets de nouvelles activités, présentation des candidats pour le nouveau bureau.

Vendredi 6 juin (MMSH, salle 3)

9h30-11h00 : Atelier 4 : Langues, discours et autorité

  • Béatrice GARAPON (IEP Bordeaux – Centre Émile Durkheim) : Les « politiques linguistiques » du Parti Démocrate turc (1950-1960).
  • Laurence GAUTIER (Université de Cambridge – Center of South Asian Studies) : Politique linguistique et identités musulmanes. La place de l’ourdou comme langue d’instruction et symbole culturel dans les universités “musulmanes” indiennes.
  • Adrienne VANVYVE (Université Libre de Bruxelles – LAMC) : La délégitimation des autorités religieuses musulmanes à Ouagadougou (Burkina Faso) : analyse du discours de la jeunesse musulmane éduquée.

11h00-11h30 : Pause
11h30-13h00 : Assemblée générale de la Halqa 13h00 : Déjeuner de clôture

Frais de participation aux journées : 15 euros ( http://halqa.hypotheses.org/sinscrire ). Les journées de la Halqa sont soutenues par l’IREMAM (Institut de recherches et d’études sur le monde arabe et musulman), l’IISMM (Institut d’études de l’Islam et des sociétés du monde musulman) et l’IMAf (Institut des Mondes Africains).

Lieux

  • MMSH, salle 3 - 5 Rue Château de l'Horloge
    Aix-en-Provence, France (13090)

Dates

  • jeudi 05 juin 2014
  • vendredi 06 juin 2014

Fichiers attachés

Mots-clés

  • association de doctorants, mondes musulmans, sciences sociales, périodes modernes et contemporaines

Contacts

  • des doctorants Halqa
    courriel : halqadesdoctorants [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Augustin Jomier
    courriel : augustinjomier [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Deuxièmes rencontres de la Halqa des doctorants », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 04 juin 2014, http://calenda.org/289756