AccueilLes « troubles psychiques » à l'adolescence : trajectoires, institutions et handicap

*  *  *

Publié le lundi 23 juin 2014 par Elsa Zotian

Résumé

Dans le cadre de cette matinée d’études organisée par le GT Handicap(s) et Sociétés, nous proposons de discuter et de débattre autour de plusieurs interventions de chercheurs, jeunes ou confirmés, sur la question du handicap psychique et de l’adolescence. Les questions des parcours scolaires et institutionnels seront notamment au cœur de la thématique.

Annonce

Argumentaire

Dans le cadre de cette matinée d’études organisée par le GT Handicap(s) et Sociétés, nous proposons de discuter et de débattre autour de plusieurs interventions de chercheurs, jeunes ou confirmés, sur la question du handicap psychique et de l’adolescence. Les questions des parcours scolaires et institutionnels seront notamment au cœur de la thématique.

Les parcours institutionnels des enfants et des adolescents aux prises avec des « troubles psychiques » sont communément décrits comme exposés à deux risques plutôt contradictoires : un risque d’enfermement institutionnel (Diederich, 1990 ; Dargère, 2012) d’une part et un risque de rupture institutionnelle (Artis, 2007 ; Jaeger, 2012) d’autre part. Face à ces deux présupposés, nous proposons de poser plus précisément la question de la dynamique et des modalités concrètes des trajectoires. Ce type d’approche articule traditionnellement un regard sur l’institution dans son ensemble et ses caractéristiques (Goffman, 1968) et un regard sur les « carrières » (Becker, 1963). Elle interroge à la fois ce que l’institution fait aux individus, ainsi que ce que les individus font de/à l’institution.

A partir de recherches récentes s’appuyant sur des enquêtes ethnographiques dans les champs sanitaires, médico-sociaux et scolaires, les trois interventions seront l’occasion d’interroger les manières dont se construisent, au croisement de différentes institutions, les trajectoires d’adolescents auxquels sont attribués des « troubles » désormais reconnus comme relevant du handicap.

Programme

9h-9h30 : Introduction de la matinée d’études

Marianne Woollven (maître de conférences, ACTé, Université de Clermond-Ferrand 2)

9h30-12h30 : Interventions et discussion

  • Isabelle Coutant (chargée de recherche CNRS, IRIS)
    Le traitement des "troubles des conduites" à l'adolescence : une psychiatrisation de la délinquance ?
  • Pauline Blum (doctorante en sociologie, Centre Maurice Halbwachs, ENS)
    Les difficultés d'une scolarité ordinaire : les trajectoires de jeunes aux prises avec des troubles qualifiés de psychiques
  • Hugo Dupont (docteur en sociologie, Centre Emile Durkheim, Université de Bordeaux)
    Adaptations secondaires et tactiques de « normification » en établissement spécialisé.

Inscriptions

Entrée libre, sur inscription avant le 16 juin 2014 à l’adresse : gthandicaps@gmail.com

Pour cela, veuillez nous renvoyer les informations suivantes : Nom, Prénom, Statut, Affiliation, Adresse e-mail, Téléphone, Interprétation LSF - français (oui/non), Présence au repas du midi (oui/non).

Références

  • Artis J-P. (2007). « Enjeux et modalités de la scolarisation en Instituts thérapeutiques, éducatifs et pédagogiques », La Nouvelle Revue de l’Adaptation et de la Scolarisation, n° 40, p. 89-104.
  • Becker H. (1963). Outsiders. Etudes de sociologie de la déviance, Paris : Metailié.
  • Dargère C. (2012). Enfermement et discrimination. De la structure médico-sociale à l’institution stigmate. Grenoble : PUG.
  • Diederich N. (1990). Les naufragés de l’intelligence. Paris : Syros alternatives.
  • Jaeger M.(2012). L’articulation du sanitaire et du social. Paris : Dunod.
  • Goffman E. (1968) Asiles. Paris : Editions de Minuit.

Comité d’organisation de la journée

  • Marion Blatgé (IDHES, Université Paris 1)
  • Godefroy Lansade (Centre Norbert Elias, EHESS)
  • Audrey Parron (LISST, Université Toulouse le Mirail)
  • Isabelle Petry (I3DL, Université de Nice)
  • Cristina Popescu (GRHAPES, INS HEA)
  • Marianne Woollven (ACTé, Université de Clermond-Ferrand 2)

Créé en janvier 2012, le GT Handicap(s) et Sociétés a pour principaux objectifs de mettre en réseau des jeunes chercheurs travaillant sur les problématiques du handicap, de favoriser leur collaboration, de diffuser des informations et avancées scientifiques ayant trait à ces problématiques (à travers un site internet et une liste de discussion), ainsi que d’organiser des événements scientifiques facilitant ces premiers objectifs. Au printemps 2014, le GT Handicap(s) et Sociétés est composé de 120 jeunes chercheurs (doctorants, postdoctorants, étudiants en masters) ayant des appartenances disciplinaires variées dans le champ des sciences humaines et sociales (anthropologie, économie, géographie, histoire, philosophie, psychologie sociale, santé publique, sciences de l’éducation, sciences politiques, sociologie, STAPS, etc.). Pour plus d’informations, veuillez consulter le site phs.ehess.fr

Lieux

  • Maison des Sciences Sociales du Handicap - 236, bis rue de Tolbiac
    Paris, France (75013)

Dates

  • mardi 24 juin 2014

Fichiers attachés

Mots-clés

  • handicap, adolescence, troubles psychiques, trajectoires, institutions, éducation, scolarité

Contacts

  • Cristina Popescu
    courriel : c [dot] popescu [at] yahoo [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Cristina Popescu
    courriel : c [dot] popescu [at] yahoo [dot] com

Pour citer cette annonce

« Les « troubles psychiques » à l'adolescence : trajectoires, institutions et handicap », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 23 juin 2014, http://calenda.org/290516