AccueilThèse sur la création d'une banque d'ADN

Thèse sur la création d'une banque d'ADN

Contrat doctoral de la région Pays de Loire

*  *  *

Publié le lundi 30 juin 2014 par João Fernandes

Résumé

Catherine Bourgain, chercheuse au CERMES3, vient de lancer un appel à candidature pour le financement d'une thèse portant sur la constitution d'une banque d'ADN dans les pays de la Loire. L'ensemble des renseignements complémentaires figurent dans le document ci-joint.

Annonce

Description du sujet

L’institut du thorax (Inserm UMR 1087 / CNRS UMR 6291), localisé au CHU de Nantes, a initié en  2014 la constitution d’une banque d’ADN qui doit contenir à terme 5 000 individus en bonne santé,  originaires de la région des Pays de Loire depuis plusieurs générations, échantillonnés parmi les  donneurs de sang de la région. Certains ADN de la banque seront séquencés intégralement, de façon  à constituer une base de données de référence sur les variations génétiques présentes dans la  population ciblée. Ces données doivent permettre notamment de réaliser des études de génétique  des populations et de génétique épidémiologique. Le projet, qui s’inscrit dans le programme  VACARME (Vaincre les Maladies Cardiovasculaires, Respiratoires et Métaboliques), est financé par la  Région Pays de Loire, et promu par le CHU de Nantes.  La constitution de la cohorte a débuté en février 2014 et doit se poursuivre jusqu’à la fin de l’année  2015. Dans le cadre d’une collaboration avec l’Etablissement Français du Sang (EFS), les participants  volontaires sont recrutés parmi les donneurs de sang se présentant dans les collectes mobiles de  l’EFS, couvrant le territoire régional. La banque de données est strictement anonyme. Les  échantillons sont conservés au Centre de Ressources Biologiques (CRB) du CHU et la base de données  est gérée par l’unité Inserm responsable du projet.  Le travail de thèse proposé a pour objet de suivre et d’étudier ce projet, sa conduite, son  positionnement scientifique, son ancrage dans l’histoire récente de la génomique et de la génétique  épidémiologique. Il pourra notamment s’intéresser au croisement entre don et territoire (dynamique  des contributeurs, implication des associations de donneurs de sang, inscription dans un projet  politique et économique pour la Région …), aux questions de droit et de régulations qui entourent la  constitution de la banque d’ADN (conditions de mise en place du projet, consentement des  donneurs, questions autour des retours aux participants), à la problématique du don (comparaison  don de sang et don pour biobanque…), aux controverses sur les études de génétique des populations  dans la lignée desquelles s’inscrit cette étude (discriminations, exploitation des populations  concernées…). 

Financement 

Le projet est financé par un contrat doctoral de la région Pays de Loire pour une durée de 3 ans. 

Contexte 

La thèse s’effectuera entre deux laboratoires, le Cermes 3 (Villejuif) et L’Institut du Thorax (Nantes) 

Directeurs des laboratoires

Jean-Paul Gaudillière (Cermes3) / Hervé Le Marec (Institut du Thorax) 

Responsables scientifiques de la thèse

Catherine Bourgain (Cermes3) / Richard Redon (Institut du Thorax) 

Établissement d’enseignement supérieur où sera inscrit le doctorant

EHESS 

Début de thèse

automne 2014 

Profil 

Etudiant titulaire d’un master (ou équivalent)
Expérience de terrain requise, de préférence dans le champ biomédical. 
Connaissance de la littérature en sociologie des sciences ou en droit de la santé ou en sociologie de la médecine 
Volonté de s’investir sur les questions de recherche en génétique humaine 
Disponibilité pour commencer très rapidement la recherche et pour travailler entre Nantes et Paris 

Envoyer CV, lettre de motivation et publications éventuelles (y compris copie du master si disponible) à Catherine Bourgain – catherine.bourgain@inserm.fr -

avant le 30 juin 

Les candidats présélectionnés seront auditionnés entre le 7 et le 10 juillet

Lieux

  • Paris, France (75)

Dates

  • lundi 30 juin 2014

Fichiers attachés

Mots-clés

  • ADN, génétique épidémiologique, sang, génétique des populations

Contacts

  • Catherine Bourgain
    courriel : catherine [dot] bourgain [at] inserm [dot] fr

Source de l'information

  • luc berlivet
    courriel : berlivet [at] vjf [dot] cnrs [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Thèse sur la création d'une banque d'ADN », Bourse, prix et emploi, Calenda, Publié le lundi 30 juin 2014, http://calenda.org/291067