AccueilAppréhender le(s) changement(s) en sciences sociales

Appréhender le(s) changement(s) en sciences sociales

Journée d'étude organisée par les doctorants du CLERSE

*  *  *

Publié le mercredi 25 juin 2014 par Rémi Boivin

Résumé

Pour clôturer le séminaire animé par les doctorants du Clersé, une journée d’étude est organisée le 26 juin 2014 à la faculté des sciences économiques et sociales de l’université Lille 1. L’objectif de cette journée est de permettre aux doctorants intéressés par des thématiques communes aux sciences sociales de se rencontrer et d’échanger sur leurs travaux. Cette année, la journée d’étude propose une réflexion générale sur la thématique du changement en sciences sociales, avec une volonté de déborder les champs et les frontières disciplinaires. En ce sens, ces rencontres se veulent transversales et sont ouvertes aux doctorants de diverses disciplines (sciences politiques, sciences de gestion, géographie, écologie, histoire, etc.).

Annonce

Argumentaire

Étudier les changements à l’œuvre dans les sociétés humaines pose des défis méthodologiques et théoriques complexes tant les formes que peuvent prendre ceux-ci sont variées : les chercheurs en sciences sociales s’intéressent aux modifications des comportements individuels, aux transformations des structures sociales, à l’impact des changements environnementaux sur les activités humaines, etc. Objet d’étude classique des sciences de la société, le changement recouvre diverses acceptions qu’il s’agira de discuter au cours de cette journée d'étude, au regard des spécificités disciplinaires, des objets étudiés ou encore des postures théoriques et méthodologiques adoptées.

Les sciences sociales sont-elles mêmes sujettes au changement : pour appréhender les objets qu’ils étudient, les chercheurs ont recours à de nouveaux outils, inventent de nouvelles méthodes, fondent de nouvelles disciplines ou élaborent de nouveaux courants théoriques. L’interdisciplinarité a permis à nombre d'entre eux de re-questionner certaines de leurs thématiques et méthodes de recherches. Ces croisements permettent aux disciplines d’évoluer et stimulent de nouvelles recherches, tout en suscitant des questionnements sur les limites et les frontières de l’interdisciplinarité.

Cette journée d’étude invite donc à un autre niveau de réflexivité : comment évoluent les sciences de la société ? Les phénomènes sociaux sont-ils nouveaux ou est-ce le regard posé sur ceux-ci et les modes d’appréhension de ces phénomènes qui changent ? Peut-on séparer les changements que connaissent les sociétés humaines et ceux des sciences qui ambitionnent de les étudier ? Ce sont ces interrogations à partir desquelles nous souhaitons réfléchir et échanger au cours de cette journée d'étude.

Pour clôturer le séminaire animé par les doctorants du Clersé, une journée d’étude est organisée le 26 juin 2014 à la Faculté des Sciences Économiques et Sociales de l’Université Lille 1. L’objectif de cette journée est de permettre aux doctorants intéressés par des thématiques communes aux sciences sociales de se rencontrer et d’échanger sur leurs travaux. La journée d’étude propose une réflexion générale sur la thématique du changement en sciences sociales, avec une volonté de déborder les champs et les frontières disciplinaires. En ce sens, ces rencontres se veulent transversales et sont ouvertes aux chercheurs de diverses disciplines (sciences politiques, sciences de gestion, géographie, écologie, histoire, etc.).

Programme

8h45: accueil des participants

9h15 : mot des organisateurs

9h30 : introdution de la journé, Clément BERT-ERBOUL (CLERSE)

10h-12h30 : Session 1

  • Gregory PIET (Spiral/ARC-Fructis – Université de Liège) : Changements et enjeux définitionnels dans l’approche partisane. Entre changement « de » et changements/turbulences « dans la » trajectoire d’un problème public.
  • Alexandre TANDE (Centre METICES – Université Libre de Bruxelles) : Action publique et changement organisationnel au prisme du concept de « champ d’action stratégique » : le cas des plans de diversité de la Région de Bruxelles-Capitale.
  • Camille MORTELETTE (Discontinuités – Université d’Artois) : Changement d’image et renouvellement de l’identité territoriale : les leviers stratégiques des politiques publiques. Saint-Etienne, de la ville postindustrielle « en déclin » à la « capitale » française du design.

Discussion : Aurélien CASTA (IDHES, Paris X/CLERSE)

12h30-14h : pause-déjeuner

14h-16h30 : Session 2

  • Barbara BAUDUIN (Centre Marc Bloch, Berlin / Pacte-PO, Grenoble) :Le risque génétique : Pour une généalogie du dispositif de rétention de sureté.
  • Lise ARCHAMBAUD (CLERSE/LERSA – Université de Bangui) : Analyser les changements socio-économiques  à travers le concept de résilience. Enjeux et proposition méthodologique.
  • Sylvain CELLE (M2 APIESS – Université Lille 1) : Vers une théorie du changement institutionnel : le cas de l’entreprise coopérative.

Discussion: Irène BERTHONNET (CLERSE)

16h30 : conclusion de la journée, Pierre BRASSEUR (CLERSE)

17h : pot de clôture

INFORMATIONS GENERALES

Université Lille 1 - Bâtiment SH2 (Salle du conseil)

Métro Cité scientifique (ligne 1) - 59655, Villeneneuve d'Ascq

Renseignements et inscription : seminairedoctorants.clerse@gmail.com

  • Comité d'organisation:

Florian Botte, Ilona Delouette, Claire Gellereau, Amandine Martor, Vianney Schlegel

Lieux

  • Université Lille 1, bâtiment SH2 - Salle du conseil - Cité Scientifique, Villeneuve d'Ascq
    Lille, France (59655)

Dates

  • jeudi 26 juin 2014

Mots-clés

  • journée d'étude, changement, sciences sociales, doctorants, clerse

Contacts

  • Vianney Schlegel
    courriel : vianney [dot] schlegel [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Vianney Schlegel
    courriel : vianney [dot] schlegel [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Appréhender le(s) changement(s) en sciences sociales », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 25 juin 2014, http://calenda.org/291182