AccueilLa montagne comme fournisseur global : nouvelles formes de disparités entre montagnes et pôles métropolitains

La montagne comme fournisseur global : nouvelles formes de disparités entre montagnes et pôles métropolitains

Mountains as global suppliers: New forms of disparities between mountains and the metropolitan nodes

Berggebiete als globale Zulieferer: Neue Formen regionaler Disparitäten zwischen Berggebieten und Metropolregionen

*  *  *

Publié le lundi 07 juillet 2014 par João Fernandes

Résumé

Les recherches socio-économiques sur la montagne se concentrent très souvent sur la description, l’interprétation et la gestion de leur dépeuplement et de leur déclin. Avec le dossier thématique sur l’immigration de nouvelles populations coordonné par Federica Corrado , c’est une autre vision qui se fait jour, principalement centrée sur une approche sociodémographique. Ce dossier thématique de la revue JAR / RGA cherche à traiter ces deux entrées d’un point de vue théorique et empirique, dans le but de documenter le débat autour des avantages et des inconvénients d’un développement des zones de montagne fortement spécialisé, tout en posant les questions de la « justice spatiale » et des pistes potentielles de développement alternatif.

Annonce

Argumentaire

Les recherches socio-économiques sur la montagne se concentrent très souvent sur la description, l’interprétation et la gestion de leur dépeuplement et de leur déclin. Avec le dossier thématique sur l’immigration de nouvelles populationscoordonné par Federica Corrado (voir notre Dossier en préparation), c’est une autre vision qui se fait jour, principalement centrée sur une approche sociodémographique. Nous souhaitons désormais élargir ce débat sous l’angle du développement économique régional selon deux orientations :

-   D’une part l’ouverture du sujet des nouveaux usages des zones de montagne à d’autres secteurs de l’économie productive (comme par exemple les nouvelles ressources extractives et les produits bruts) ainsi qu’aux économies résidentielles comme les paysages récréatifs et les marchés immobiliers ;

-   D’autre part l’analyse des tendances vers des usages fonctionnels sélectifs et une spécialisation spatiale, sous l’angle de nouvelles formes de disparités ou de nouveaux gradients de valeur ajoutée entre montagnes et régions métropolitaines.

Ce dossier thématique de la revue JAR | RGA cherche à traiter ces deux entrées d’un point de vue théorique et empirique, dans le but de documenter le débat autour des avantages et des inconvénients d’un développement des zones de montagne fortement spécialisé, tout en posant les questions de la « justice spatiale » et des pistes potentielles de développement alternatif.

Thèmes

-   La division spatiale de la valeur ajoutée : quelles sont les disparités spatiales liées aux nouvelles hiérarchies fonctionnelles dans une économie mondialisée ? Face à la concentration de puissants clusters économiques dans les zones métropolitaines, le maintien en montagne d’activités secondaires comme l’extraction minière, le tourisme de masse et la spéculation immobilière peut-il être pénalisant ?

-   L’exploitation sélective des ressources spatiales : Quels exemples et quels bilans critiques peut-on proposer sur les stratégies actuelles qui proposent de développer les régions de montagne les moins peuplées en leur faisant jouer un rôle de fournisseurs de paysages attractifs ou de réservoir de ressources brutes et d’eau ? Ce processus induit-il un développement économique prospère à court terme, tout en affaiblissant les perspectives à long terme après la fin d’une période initiale de croissance ?

-   l’inclusion et l’exclusion : de nouvelles fonctions économiques peuvent attirer en montagne de nouvelles parties prenantes : nouveaux habitants, acteurs économiques et agents de la société civile. À l’inverse, quels sont les anciens acteurs-clés qui perdent du de l’influence et du pouvoir, et quels groupes sont susceptibles de se retrouver en situation d’exclusion ? Des espaces autrefois publics peuvent-ils se retrouver valorisés au détriment de leur accessibilité, ce qui exclut habitants de longue date et non-consommateurs ?

-   La cohésion territoriale : quelles sont les nouvelles asymétries en matière de gouvernance qui alimentent et questionnent la cohésion territoriale en fonction d’intérêts divergents ? Dans bien des cas, cette division n’oppose-t-elle pas montagnes et plaines, avec d’un côté des régions dynamiques, et d’autres qui le sont moins ?

Calendrier

Merci d’envoyer les résumés

1er novembre

à manfred.perlik@eurac.edu avec copie à Emm@nuelleTricoire.eu et à ph.bourdeau@free.fr

(résumé d’environ 1000 mots)

Responsable: Manfred Perlik, Pacte, EURAC et Université de Berne

Bibliographie

  • Anseeuw W., Boche M., Breu T., Giger, M., Lay J., Messerli P., Nolte K., 2012.– Transnational Land Deals for Agriculture in the Global South, http://www.oxfam.de/sites/www.oxfam.de/files/20120427_report_land_matrix.pdf ; http://www.landportal.info/landmatrix
  • Brenner N., 2010.– « Critical sociospatial theory and the geographies of uneven spatial development », in Leyshon A., Lee R., McDowell L., Sunley P. (éds.), The SAGE Handbook of Economic Geography.
  • Cadieux, K., 2009.– « Competing discourses of nature in exurbia », GeoJournal.
  • Camagni R., Capello R., 2010.– Macroeconomic and territorial policies for regional competitiveness : an EU perspective.
  • Fischer-Tahir A., Naumann M., 2013.– Peripheralization : The Making of Spatial Dependencies and Social Injustice, Springer-vs.
  • Gosnell H., Abrams J., 2009.– « Amenity migration: diverse conceptualizations of drivers, socioeconomic dimensions, and emerging challenges », GeoJournal.
  • Pecqueur B., 2007.– « L’économie territoriale : une autre analyse de la globalization », L’économie politique, 2007/1 n°33, pp.  41-52.
  • Perlik M., 2011.– « Gentrification alpine: Lorsque le village de montagne devient un arrondissement métropolitain » | « Alpine gentrification : The mountain village as a metropolitan neighbourhood », Revue de géographie alpine, 99-1.
  • Perlik M., 2012.– Les zones de montagne comme laboratoire en vue d’identifier les nouvelles inégalités spatiales post-fordistes, Habilitation à diriger des recherches, Université de Grenoble.
  • Smith N., 1984, 2008.– Uneven Development. Nature, Capital and the Production of Space, 3rd edition, Athens, London, Georgia.
  • Soja E., 2010.– Seeking Spatial Justice, University of Minnesota Press, Minneapolis.
  • Vaccaro I., Beltràn O., 2009.– « The mountainous space as a commodity : the Pyrenees at the age of globalization » | « L’espace montagnard comme objet de consommation. Les Pyrénées à l’époque globale », Revue de géographie alpine, 97-3.

Lieux

  • Grenoble, France (38)

Dates

  • samedi 01 novembre 2014

Mots-clés

  • new spatial and functional disparities, spatial division of labour, metropolitan-mountain relationship, spatial justice

Contacts

  • Emmanuelle Tricoire
    courriel : Emm [at] nuelleTricoire [dot] eu

URLS de référence

Source de l'information

  • Emmanuelle Tricoire
    courriel : Emm [at] nuelleTricoire [dot] eu

Pour citer cette annonce

« La montagne comme fournisseur global : nouvelles formes de disparités entre montagnes et pôles métropolitains », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 07 juillet 2014, http://calenda.org/291250