AccueilPatrimoine culturel immatériel et témoignages vivants

*  *  *

Publié le lundi 23 juin 2014 par Elsa Zotian

Résumé

Fortes d’une longue et fructueuse collaboration entre la Maison des cultures du monde et le monde universitaire, ces premières journées de la SOFETH au CFPCI interrogeront la question de la mémoire, du témoignage, de l’héritage, de l’archivage et de la trace, des incarnations de l’imaginaire et de la corporéité ainsi que des malentendus culturels. L'ethnoscénologie se propose de porter un autre regard sur l'immensité de l'expression humaine, par des présentations de spectacles doublées de l'étude des formes, sans échelle de valeurs ni exclusion : le théâtre, la musique, la danse, les jeux masqués, les marionnettes, les traçages codés... Il s'agit de forger une méthode pour explorer et interroger, à la fois rassembler ce qui est éparpillé et défendre la diversité. À travers les témoignages des principaux acteurs de ces moments fondateurs, on interrogera les questions de l'héritage et de la trace.

Annonce

Argumentaire

Fortes d’une longue et fructueuse collaboration entre la Maison des Cultures du Monde et le monde universitaire, ces premières journées de la SOFETH au CFPCI interrogeront la question de la mémoire, du témoignage, de l’héritage, de l’archivage et de la trace, des incarnations de l’imaginaire et de la corporéité ainsi que des malentendus culturels.

Cette manifestation est adossée au LABEX ARTS H2H et son projet d’archivage et de numérisation du fonds ethnoscénologie. En effet, conformément aux principes théoriques des ethnosciences, l’ethnoscénologie associe l’approche scientifique de type universitaire et le savoir des praticiens. La pluralité des objets de recherche et des méthodes a conduit à la constitution d’un corpus d’une très grande richesse. Il s’avère à présent nécessaire de constituer un fonds d’archives qui puisse être consulté aisément par l’ensemble des partenaires, et permettre le développement de la recherche. Les objectifs du projet seront de recueillir, protéger et conserver les archives de l’ethnoscénologie ; organiser et numériser les données ; mettre la documentation au service des chercheurs ; créer une plate-forme innovante. 

Un hommage particulier sera rendu aux créateurs du Festival des Arts traditionnels de Rennes, Chérif Khaznadar et Françoise Gründ. Il y a quarante ans, Chérif Khaznadar, alors à la tête de la Maison de la Culture de Rennes, l'actuel TNB, créait avec Françoise Gründ le Festival des arts traditionnels qui, pendant neuf années, fait découvrir au public rennais des formes musicales, chorégraphiques, festives ou rituelles, originaires du monde entier et pour la plupart inconnues en France à cette époque. Ce festival pionnier, qui fait date dans l'histoire de la présentation en Europe de formes spectaculaires du monde, a marqué la mémoire des Rennais et sans doute contribué à aiguiser la curiosité d'un public déjà ouvert et réceptif - c'est également par le festival que la culture bretonne fait son entrée dans ce lieu institutionnel qu'est la Maison de la Culture. La dernière édition a lieu en 1982-1983 : Chérif Khaznadar est alors nommé à Paris pour y créer la Maison des Cultures du Monde, prolongeant ainsi l'aventure du festival de Rennes qui en constituait la préfiguration. Quelques années plus tard, en 1995, la Maison des Cultures du Monde et l'université de Paris 8 Vincennes-Saint-Denis, à travers le laboratoire de recherches sur l'étude des pratiques spectaculaires humaines, dirigé par le professeur Jean-Marie Pradier, s'associent pour fonder une nouvelle discipline, l'ethnoscénologie. Le colloque de fondation se tient à la Maison des Cultures du Monde, sous l'égide de l’UNESCO.

L'ethnoscénologie se propose de porter un autre regard sur l'immensité de l'expression humaine, par des présentations de spectacles doublées de l'étude des formes, sans échelle de valeurs ni exclusion : le théâtre, la musique, la danse, les jeux masqués, les marionnettes, les traçages codés...  Il s'agit de forger une méthode pour explorer et interroger, à la fois rassembler ce qui est éparpillé et défendre la diversité. À travers les témoignages des principaux acteurs de ces moments fondateurs, on interrogera les questions de l'héritage et de la trace.

Programme

Mardi 24 juin 2014 (après-midi)

  • 14:00. PRADIER Jean-Marie [Paris 8, MSHPN, SOFETH],
    “GRAECUS ERAT, ID EST PAGANUS”. HISTOIRE DE L’AUTRE
  • 14:45. GAUTHARD Nathalie [Nice Sophia Antipolis, SOFETH], Avec la participation des étudiantes, CORREIA Olivia, GAY Sybille, GESBERT Marjory, TING Lee-Ting et RETAILLEAU Yza [Nice Sophia Antipolis, SOFETH],
    DE L’ETHNOSCÉNOLOGIE À L’ETHNOLOGIE DES ARTS VIVANTS (EAV) : TERRAINS, MÉTHODES ET PERSPECTIVES
  • 15:30. AMOROSO Daniela et MARTINS Suzanna [UFB (Brésil), SOFETH],
    ETHNOSCÉNOLOGIE AU BRÉSIL : ÉTAT DES LIEUX

16:00. PAUSE

  • 16:30. DUBOIS Jérôme [Paris 8, SOFETH],
    "L’HÉRITAGE CULTUREL ET SPIRITUEL AU SEIN DES COMPAGNIES DE THÉÂTRE AUTOCHTONES DES PREMIÈRES NATIONS DE L’EST DU CANADA"

18:00. DÉPART POUR LE THÉÂTRE NATIONAL DE BRETAGNE (TNB)

19:00-21:00. TABLE RONDE AU TNB.

  • GRÜND Françoise, KHAZNADAR Chérif, PRADIER Jean-Marie [Paris 8], LE MOIGNE-MUSSAT Marie-Claire et PROST Brigitte [Rennes 2]. Modératrices : Arianna de SANCTIS et Hyun-joo LEE [Paris 8, MSHPN, SOFETH]

LES CHEMINS DE L’IMAGINAIRE – DU FESTIVAL DES ARTS TRADITIONNELS DE RENNES À L’ETHNOSCÉNOLOGIE

Mercredi 25 juin 2014 (matinée)

  • 09:00-11:00. EDAPPURATH Sreenivasan [Artiste kéralais (Inde), http://www.paris-kalari.com], Prévoir une tenue souple, type tai-chi, yoga, etc.
    ATELIER DE KALARIPAYATT
  • 11:30. PERRAULT Sylvie [Paris 3, Paris 8, CERPCOS, SOFETH],
    L’IMAGINATION DANS LA CRÉATION DU COSTUME DE SCÈNE : LE CAS DU CLOWN DANS LE CIRQUE CLASSIQUE
  • 12:15. DEFRANCE Yves [CFMI, Rennes 2],
    LE FEST-NOZ. PROCESSUS ET SCÉNARISATION D'UNE VIDÉO PROMOTIONNELLE POUR L'UNESCO

13:00-14:30. PAUSE DÉJEUNER

Mercredi 25 juin 2014 (après-midi)

  • 14:30. JING Wang [Paris 3, SOFETH],
    MALENTENDUS CULTURELS SUR LES RÉCEPTIONS DU THÉÂTRE FRANCO-CHINOIS
  • 15:15. MARTIN Éléonore [La-Rochelle, Paris 8, SOFETH],
    L’EXAMEN PHILOLOGIQUE DES PROCÉDURES DE NOMINATION DES ARTS DU SPECTACLE VIVANT DANS LA CHINE CONTEMPORAINE

16.00. PAUSE

  • 16:30. DE SANCTIS Arianna, LEE Hyunjoo [Paris 8, MSHPN, SOFETH],
    PRÉSENTATION DU PROJET LABEX D’ARCHIVAGES EN ETHNOSCÉNOLOGIE
  • PRADIER Jean-Marie [Paris 8, MSHPN, SOFETH],
    ÉCHANGES SUR LES PERSPECTIVES DE FORMATION EN ETHNOSCÉNOLOGIE
  • 17h:00. REVEL Nicole [CNRS, SOFETH],
    PHILIPPINES EPICS AND BALLADS ARCHIVE

Artistes invités

EDAPPURATH Sreenivasan : Originaire du Kerala, initié à l’âge de 14 ans au kalaripayatt (art d’exercer le corps, art martial et de bien-être/uzhichil), Sreeni est invité par Bartabas en 1999 pour le spectacle Triptyk (2000-2002) du Théâtre Équestre Zingaro. Depuis, résidant à Paris, Sreeni enseigne le kalaripayatt qu’il représente annuellement avec ses élèves à l’occasion de festivals d’arts martiaux traditionnels (OMS17, NAMT, etc.) et développe sa vision personnelle d’un yoga dynamique à l’Espace Sattva et au centre Rasa Yoga de Paris. Son expertise dans le champ du mouvement exact, de la connaissance sensorielle et des approches non-conventionnelles de la santé, le conduit à intervenir régulièrement en tant que consultant/performeur/entraîneur auprès de compagnies de danse et de théâtre en France et à l’étranger (Russie, États-Unis, Belgique, Espagne, Hollande, etc.). Sollicité par les jeunes chercheurs en ethnoscénologie (EA1573), il participe aussi fréquemment aux activités scientifiques du réseau-ethnoscénologie et à ses évènements sous forme de workshops et/ou de conférences-démonstrations : Sport, Théâtre et Arts vivants (STAPS-univ. Paris 13, 2012), Dionysies (Sorbonne, 2013), Patrimoine culturel immatériel et témoignages vivants (CFPCI, 2014). Plus d’informations sur le site de Sreeni : http://www.paris-kalari.com.

CHONZOR Lobsang : Né de l’exil, Lobsang reçoit de la part de ses parents et de maîtres tibétains exilés en Inde, l’héritage d’une culture ancestrale, de ses danses et de ses chants. Il grandit dans une petite ville du Nord-Est de l'Inde, où il est scolarisé dans une école de réfugiés, où la transmission de la tradition artistique est quotidienne. C'est à la danse, à la musique et au chant qu’il sera initié très tôt, selon les valeurs du pays qu’il a dû fuir et dont la préservation est essentielle. Il décide de dédier sa vie à l'Art vivant et à travers son geste artistique, de porter son pays de cœur et de sang : le Tibet. Professeur de danse et de musique, il rejoint la troupe Gangjong Doeghar et intègre une association d’opéra tibétain. Entre 2000 et 2007, il participe à de nombreuses tournées (Inde, Bhoutan, Russie, France, etc.) puis s’installe en France en 2008. Voyageant à travers les répertoires et les disciplines, il puise dans la tradition tibétaine qu’il revisite pour donner des concerts d'une étonnante modernité. Il possède un don unique : une voix puissante et lumineuse de chanteur d'opéra tibétain, à l'origine chanté dans les grands espaces extérieurs. En tant que tibétain en exil, faire découvrir sa culture constitue l’essentiel de son geste d’homme et d’artiste. Plus d’informations sur le site de Lobsang : http://lobsang-chonzor.jimdo.com.

Comité d'organisation

  • CACHAT Séverine, [CFPCI]
  • DE SANCTIS Arianna, [Paris 8, MSHPN, SOFETH]
  • GAUTHARD Nathalie, [Nice Sophia Antipolis, SOFETH]
  • LEE Hyun Joo, [Paris 8, MSHPN, SOFETH]
  • PHILIPPE-MEDEN Pierre, [Paris 8, MSHPN, SOFETH]

Comité scientifique

  • CACHAT Séverine, [CFPCI]
  • DE SANCTIS Arianna, [Paris 8, MSHPN, SOFETH]
  • GAUTHARD Nathalie, [Nice Sophia Antipolis, SOFETH]
  • LEE Hyun Joo, [Paris 8, MSHPN, SOFETH]
  • PHILIPPE-MEDEN Pierre, [Paris 8, MSHPN, SOFETH]
  • PRADIER Jean-Marie, [Paris 8, MSHPN, SOFETH]

Contacts

Informations pratiques

CFPCI
Prieuré des Bénédictins
2 rue des Bénédictins
35500 Vitré (France)
Tel : +33 (0) 299 75 82 90
Info(s) : info (at) cfpci.fr
<Site : http://www.cfpci.fr

SOFETH

Université de Nice Sophia-Antipolis
À l’attention de N. Gauthard (SOFETH)
98, Bd. E. Herriot
BP3209- 06204 Nice Cedex 3
Info(s) : gauthard (at) unice.fr
Blog : http://www.sofeth.com

Lieux

  • Centre français du patrimoine culturel immatériel, Prieuré des Bénédictins, 2 rue des Bénédictins
    Vitré, France (35)

Dates

  • mardi 24 juin 2014
  • mercredi 25 juin 2014

Mots-clés

  • patrimoine culturel immatériel, héritages, traces, archivage, ethnoscénologie

Contacts

  • Nathalie Gauthard
    courriel : gauthard [at] unice [dot] fr
  • Séverine Cachat
    courriel : severine [dot] cachat [at] cfpci [dot] fr

Source de l'information

  • Pierre Philippe-Meden
    courriel : pierre [dot] philippe-meden [at] mshparisnord [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Patrimoine culturel immatériel et témoignages vivants », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 23 juin 2014, http://calenda.org/291859