AccueilBourse CIFRE « Les dynamiques citoyennes qui génèrent l'intervention des mouvements d'éducation populaire / nouvelle, dans les politiques éducatives locales »

Bourse CIFRE « Les dynamiques citoyennes qui génèrent l'intervention des mouvements d'éducation populaire / nouvelle, dans les politiques éducatives locales »

CIFRE grant "Citizen dynamics generated by the intervention of popular / new education movements in local education policy

*  *  *

Publié le jeudi 24 juillet 2014 par Céline Guilleux

Résumé

L'association ID2, regroupant trois mouvements d'éducation populaire (les CEMEA, la fédération nationale des Francas et la ligue de l'enseignement) en association avec l'UMR Triangle, et l'observatoire PoLoc (Institut français de l'éducation, ENS de Lyon) lancent un appel à candidature pour l'obtention d'un contrat CIFRE de thèse, sur le thème des dynamiques citoyennes qui génèrent l'intervention des mouvements d'éducation populaire / nouvelle, dans les politiques éducatives locales.

Annonce

Présentation de l'association

L’association Projet ID2 a été créée en juin 2010 par les CEMEA (Centres d’Entraînement aux Méthodes d’Education Active), la Fédération Nationale des Francas et la Ligue de l’enseignement.

Les trois mouvements nationaux d’éducation populaire ont créé cette structure coopérative pour, ensemble :

  • contribuer à la mise en synergie des acteurs locaux de l’éducation et les accompagner dans la mise en place de politiques territoriales d’éducation mieux intégrées et plus efficaces ;
  • promouvoir l’émergence de projets éducatifs qui soient des projets de transformation sociale, qui contribuent à l’émancipation des individus et favorisent leur implication dans la vie de la Cité.

L’association ID² est à la fois :

  • un cadre de coopération inter-associative, qui permet la mutualisation des ressources, des compétences professionnelles et des savoir-faire militants des CEMEA, des Francas et de la Ligue de l’enseignement ;
  • un pôle d’expertise et de ressources dédiées à l’observation (mission de veille et d’information), à la réflexion (mission d’innovation et recherche) et à l’intervention dans le domaine des politiques territoriales d’éducation (mission d’accompagnement des acteurs locaux).

S’appuyant sur ses ressources propres et sur les ressources mutualisées des associations nationales, régionales et départementales des CEMEA, des Francas et de la Ligue de l’enseignement, l’association ID² a l’ambition de :

  • proposer des analyses sur les enjeux des politiques et projets éducatifs locaux, en lien avec l’expérience et le vécu des acteurs qui agissent quotidiennement sur le terrain ;
  • faire émerger des actions innovantes, issues d’un dialogue entre la recherche universitaire, l’expérience des professionnels et les contraintes des contextes locaux ;
  • accompagner les acteurs locaux dans une démarche participative de diagnostic, d’analyse et d’élaboration de projets territoriaux d’éducation.

Thématique de la recherche

La problématique de ce travail de recherche sera construite avec le laboratoire de recherche (UMR 5206, Triangle, localisée à l’ENS de Lyon) et le directeur de thèse, dans le cadre du développement de l’Observatoire des politiques locales d’éducation et de la réussite éducative PoLoc (unité de l’Institut français de l’éducation – IFE).

Elle sera centrée sur la place de l’éducation populaire / éducation nouvelle dans les politiques éducatives locales. La question de départ pourrait être : « Quelles dynamiques citoyennes génère l’intervention de mouvements d’éducation populaire / nouvelle dans les politiques éducatives locales ? ».

  • « dynamiques citoyennes » : mobilisation, qualification, action (implication, participation, engagement, etc.) ;
  • « mouvements d’éducation populaire / nouvelle » : Ligue, Francas, CEMEA ;
  • « politiques éducatives locales » : politiques publiques petite enfance, enfance, jeunesse, mais aussi des initiatives citoyennes, des dynamiques mises en œuvre par nos associations ;
  • « intervention » : différentes modalités d’intervention (accompagnement en matière d’ingénierie ; formation ; animation citoyenne / animation de démarches de concertation ; opérateur d’activités).

La recherche devrait avoir une dimension comparative, permettant de comparer différentes modalités d’intervention sur plusieurs territoires, dont un où les politiques locales font très peu (voire pas du tout) de place aux démarches d’éducation populaire / nouvelle.

La dimension comparative ne doit pas aboutir à comparer les 3 mouvements, ni des territoires identifiables (il faudra donc les rendre anonymes dans les publications).

Ce travail de recherche sera articulé avec l’engagement des 3 mouvements constituant le Projet ID2 dans l’Observatoire des Politiques Locales et de la Réussite Educative POLOC, porté par l’Institut Français d’Education et le laboratoire Triangle de l’Ecole Normale supérieure de Lyon.

Dimension professionnelle de la convention CIFRE

La recherche doit porter sur des dynamiques existantes, sur des actions / interventions en cours de réalisation ou sur le point de se mettre en route. Elle permet donc d’« accompagner » les « expérimentations » que nos associations territoriales sont en train de mettre en œuvre. Cette dimension de « recherche/action » sera affinée avec le directeur de thèse et le laboratoire de rattachement.

Pendant toute la recherche, des « rapports intermédiaires » devront pouvoir être valorisés au congrès des CEMEA (2015), aux Rencontres des PEL à Brest (2015), aux RNE à Rennes (2016). Les associations territoriales des 3 mouvements pourront, par la suite, organiser des temps de valorisation sur la base de ce qui a été présenté au niveau national.

Enfin des objectifs de publication et publication seront définis dans les différents supports des 3 mouvements, en lien avec l’Observatoire POLOC.

Profil exigé

Le candidat devra être titulaire d’un master de recherche en sciences sociales ou sciences de l’éducation avec une claire orientation dans ces disciplines : sociologie, sciences politiques, anthropologie.

Une bonne connaissance des 3 réseaux d’éducation populaire, voire une expérience professionnelle ou militante sera un plus apprécié.

Une bonne connaissance des questions thématiques liées au projet de thèse seront aussi privilégiées : champ de l’éducation et de ses politiques, notamment sur la base de travaux  déjà réalisés (Master).

Contrat

Le présent contrat sera conclu avec l’association Projet ID2, sous forme de Contrat à Durée Déterminée sur une durée de trois ans, dans le cadre d’une convention CIFRE liant l’ANRT, ID2 et le laboratoire de recherche de rattachement. Le chercheur sera embauché dans le cadre de la convention collective de l’animation, au groupe.

La rémunération envisagée à l’embauche ne pourra être inférieure à 23 484 € annuel brut.

Lieu et conditions d’exercice

Le chercheur partagera son temps entre le siège social d’ID2, le laboratoire universitaire situé à Lyon, et les terrains d’observation (mobilité à prévoir sur tout le territoire national).

La thèse est conditionnée à une inscription à l’ENS de Lyon, dans le cadre de l’UMR Triangle.

Cadre spécifique de la convention CIFRE :

http://www.anrt.asso.fr/fr/espace_cifre/pdf/plaquette_cifre.pdf

Candidatures

Les candidatures (CV détaillé et lettre de motivation contenant de premières rapides pistes de proposition sur la thématique de la thèse ) sont à adresser à :

Arnaud Tiercelin, responsable du secteur Education,

Ligue de l’enseignement

3 rue Récamier, 75 007 Paris

atiercelin@laligue.org,

01 43 58 97 36

Avant le 5 septembre 2014

Contact : Observatoire PoLoc (IFE-ENs de Lyon, UMR Triangle) : Daniel Frandji (daniel.frandji@ens-lyon.fr )

Les candidats retenus seront auditionnés par un « comité de thèse » constitué d’un représentant du laboratoire de recherche, et de 3 représentants de l’association Projet ID2, issus des Ceméa, des Francas et de la Ligue de l’enseignement.

Début du contrat prévu : décembre 2014.

Catégories

Lieux

  • Paris, France (75)
  • Lyon, France (69)

Dates

  • vendredi 05 septembre 2014

Fichiers attachés

Mots-clés

  • éducation locale, éducation populaire, participation, concertation, dynamique citoyenne

Source de l'information

  • Daniel Frandji
    courriel : daniel [dot] frandji [at] ens-lyon [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Bourse CIFRE « Les dynamiques citoyennes qui génèrent l'intervention des mouvements d'éducation populaire / nouvelle, dans les politiques éducatives locales » », Bourse, prix et emploi, Calenda, Publié le jeudi 24 juillet 2014, http://calenda.org/294165