AccueilDu français en cause aux causes du français

Du français en cause aux causes du français

From French in question to the origins of French

IIe Assises du Français Au Portugal

2nd Français Au Portugal conference

*  *  *

Publié le mercredi 30 juillet 2014 par João Fernandes

Résumé

Quelle est la situation et le statut de la langue française dans l’enseignement et dans la communication en général ? Le rayonnement du Français est à présent surtout le fait d’un combat volontariste sur le terrain, d’une politique d’intervention créative dans laquelle s’engagent plusieurs acteurs. Ceci dit, le sort international de la langue française ne peut qu’être fonction d’une politique linguistique cohérente, ambitieuse et inventive, à même de souligner l’utilité, la spécificité et le plus de cette langue dans le contexte actuel. Aussi s’avère-t-il pertinent d’articuler ces deux pôles de l’approche de la présence du français au Portugal, et ailleurs, afin de dégager comparativement les problématiques, les stratégies et les atouts de l’usage et de l’enseignement-apprentissage de cette langue qui nous tient à cœur, et d’aboutir à une réflexion systématisée sur le sujet.

Annonce

Argumentaire

La situation et le statut de la langue française dans l’enseignement et  dans la communication en général (présence dans les médias, outil en langue de  spécialité, ou médium culturel et symbolique), - aussi bien au Portugal que dans  la plupart des pays non-francophones à contexte comparable -, connaissent une  mutation discrète, mais sensible, qui prélude sans doute à une redéfinition de la  donne géolinguistique dans le cadre de la mondialisation, où cette langue  n’aurait pas seulement assuré sa place, mais pourrait même jouer un rôle  majeur. D’autant plus que la langue française se voit toujours supportée par la  puissante machine diplomatique française et par l’appareil proactif  francophone. Son rayonnement - assuré jadis par le prestige des productions  culturelles et symboliques hexagonales, et qui en faisait une langue allant de soi  (comme l’anglo-américain de nos jours) - est à présent surtout le fait d’un  combat volontariste sur le terrain et, pour tout dire, d’une politique  d’intervention créative dans laquelle s’engagent et se concertent plusieurs  acteurs : Institut Français, Alliance Française, associations d’enseignants et de  chercheurs, associations professionnelles, universités, etc.  Ceci dit, le sort international de la langue française, ainsi que son  corollaire, - le statut et la vitalité du Français Langue Étrangère -, ne peuvent  qu’être fonction d’une politique linguistique cohérente, ambitieuse et inventive,  à même de souligner l’utilité, la spécificité et le plus de cette langue dans le  contexte actuel.  Aussi s’avère-t-il pertinent d’articuler ces deux pôles de l’approche de la  présence du français au Portugal, et ailleurs, afin de dégager comparativement  les problématiques, les stratégies et les atouts de l’usage et de l’enseignement-apprentissage de cette langue qui nous tient à cœur ; et d’aboutir à une réflexion  systématisée sur le sujet. 

Axes thématiques

Nous invitons donc les chercheurs, enseignants et spécialistes que ces  questions interrogent, fascinent ou interpellent à présenter une proposition de  communication dans les axes de recherche ou d’approche suivants : 

1. État des lieux et problématiques spécifiques liés à la présence,  l’usage et l’enseignement du français ; 

2. Initiatives institutionnelles, ou autres, de relance ou de  consolidation du français ; 

3. Stratégies didactiques novatrices pour la promotion et  l’enseignement du FLE ; 

4. Témoignages et études de cas concernant le statut du français  et le FLE ; 

5. Politiques linguistiques du français et promotion des langues  par la documentation officielle nationale. 

Calendrier et modalités de soumission

Date-butoir :

30 septembre 2014

Réponse de l’Organisation : 15 octobre 2014
Programme : 31 octobre 2014
Frais d’inscription : 50,00€
Publication : Les textes des communications feront l’objet d’une publication sur avis d’un comité de lecture
Langue de communication : français
Courriel : apefassises2014@gmail.com

Univ. d’Algarve/ APEF 15 et 16 décembre 2014 

Organisation

  • Ana Clara Santos (APEF/FCHS Univ. d’Algarve)
  • Maria de Jesus Cabral (APEF/FL, Univ. de Coimbra) José Domingues de Almeida (APEF/FL, Univ. de Porto)
  • Manuel Célio Conceição (FCHS, Univ. d’Algarve)
  • Ana Alexandra Carvalho (FCHS/APEF, Univ. d’Algarve)
  • Joaquim Guerra (FCHS/APEF, Univ. d’Algarve)
  • Catherine Simonot (ESEC, Univ. d’Algarve)
  • Idília Barros (ESGHT, Univ. d’Algarve)

Comité scientifique

  • Ana Alexandra Carvalho (Univ. d’Algarve)
  • Ana Clara Santos (Univ. d’Algarve)
  • Ana Isabel Moniz (Univ. de Madère)
  • Ana Paiva Morais (Univ. Nouvelle de Lisbonne)
  • Catherine Simonot (Univ. d’Algarve)
  • Clara Ferrão Tavares (Inst. Polytechnique de Santarém)
  • Cristina Robalo Cordeiro (Univ. de Coimbra)
  • Dominique Faria (Univ. d’Açores)
  • Fátima Marinho (Univ. de Porto)
  • Fátima Outeirinho (Univ. de Porto)
  • Fernando Carmino Marques (Inst. Polytechnique de Guarda)
  • Fernando Gomes (Univ. d’Évora)
  • Filomena Capucho (Université Catholique Portugaise)
  • Isabelle Tulekian Lopes (Inst. Polytechnique de Porto)
  • Jacques da Silva (CLUNL, Univ. Nouvelle de Lisbonne) Joaquim Guerra (Univ. d’Algarve)
  • Kelly Basílio (Univ. de Lisbonne)
  • Luís Carlos Pimenta Gonçalves (Univ. Aberta de Lisbonne)
  • José Domingues de Almeida (Univ. de Porto)
  • Manuel Bruña Cuevas (Univ. de Séville)
  • Manuel Célio Conceição (Univ. d’Algarve)
  • Maria Cristina Álvares (Univ. du Minho)
  • Maria de Jesus Cabral (Univ. de Coimbra)
  • Maria do Rosário Girão (Univ. du Minho)
  • Maria João Brilhante (Université de Lisbonne)
  • Maria Natália Amarante (Univ. Trás os Montes e Alto Douro)
  • Maria Paula Mendes Coelho (Univ. Aberta de Lisbonne)
  • Maria Teresa Zanola (Univ. del Sacro Cuore, Milan)
  • Marlène da Silva e Silva (Univ. Catholique Portugaise, Lisbonne)
  • Marta Teixeira Anacleto (Univ. de Coimbra)
  • Otília Pires Martins (Univ. d’Aveiro)
  • Rute Costa (Univ. Nouvelle de Lisbonne)
  • Teresa Lino (Univ. Nouvelle de Lisbonne)

Lieux

  • Universidade do Algarve
    Faro, Portugal

Dates

  • mardi 30 septembre 2014

Mots-clés

  • francês, FLE, política linguística, ensino, Portugal

Contacts

  • Dominique Faria
    courriel : carnetsapef [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Dominique Faria
    courriel : carnetsapef [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Du français en cause aux causes du français », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 30 juillet 2014, http://calenda.org/294942