AccueilContrat doctoral « Transformer l’action publique par l’expertise internationale : l’OCDE comme laboratoire de la reformulation des enjeux et des politiques de la santé publique »

Contrat doctoral « Transformer l’action publique par l’expertise internationale : l’OCDE comme laboratoire de la reformulation des enjeux et des politiques de la santé publique »

doctoral position "transforming public policy through international expertise: the OECD as laboratory for reworking the issues and policies of public health"

UMR SAGE, université de Strasbourg, 2014-2017

UMR SAGE, University of Strasbourg, 2014-2017

*  *  *

Publié le jeudi 24 juillet 2014 par Céline Guilleux

Résumé

Contrat doctoral de 36 mois sous la direction de Christian Bonah (professeur en histoire de la médecine) et Jay Rowell (directeur de recherche au CNRS). Au croisement de la science politique et l'histoire des sciences, la thèse doit s'efforcer de mettre en lumière la construction de l'enjeu de la santé publique à l'OCDE, ses transformations et les réseaux d'acteurs et d'experts qui participent à la formulation et la diffusion des modèles et standards de l'OCDE.

Annonce

Sujet de thèse

Les transformations de la prise en charge de la santé des populations depuis le XIXe siècle peut être lue comme une réarticulation croisée entre d’une part, les transformations des Etats et d’autre part, les évolutions des savoirs scientifiques et médicales. Depuis 1945, l’affirmation d’organisations internationales comme l’OMS, la Banque mondiale, l’ONU, l’OCDE, la CEE, puis UE ont contribué à définir la santé publique comme un enjeu global tout en diffusant des modèles et instruments de réforme des politiques nationales

La thèse se focalisera empiriquement sur l’OCDE, une organisation créée en 1961 succédant à l’OEEC que rien ne prédisposait à jouer un rôle dans la redéfinition des enjeux de la santé publique. Pourtant, sans disposer de compétences politiques directes, l’OCDE a su se transformer en institution incontournable de l’expertise internationale et un des principaux lieux de production et de circulation de normes, de savoirs et de modèles d’action publique. Si l’OCDE ne s’est pas particulièrement spécialisé sur les questions de santé, il n’en demeure pas moins un acteur important sur deux questions. D’une part, l’OCDE a établi des liens avec l’industrie pharmaceutique et a été un acteur important dans la mise en place d’outils de construction des marchés, en particulier sur la définition des normes et standards internationaux. D’autre part, l’OCDE a démultiplié des études comparatives et a diffusé des modèles d’action publique qui ont contribué à déstabiliser les arrangements du l’Etat providence.

Dans une perspective qui croise l’histoire des sciences et techniques avec la sociologie de l’action publique, la thèse s’efforcera de répondre à plusieurs questions :

  • Quand, comment et dans quel contexte l’organisation s’est-elle emparée de questions de santé publique ? Comment et dans quel contexte est-ce que la stratégie de l’OCDE s’est redéfinie ?
  • Quels types d’acteurs ont été enrôlés (universitaires, acteurs industriels, think thanks, hauts fonctionnaires) pour façonner la production des savoirs et pour reproblématiser la question de santé publique notamment dans un cadrage économique ?
  • Partant de ce vivier d’experts à différents moments de l’histoire de l’institution, une approche prosopographique sur leurs trajectoires visera à établir empiriquement les vecteurs de diffusion des savoirs experts formulés et reformulés autour de l’OCDE. L’objectif ici est de dépasser une approche purement institutionnelle et monographique pour saisir l’espace transnational d’expertise, les effets de l’émergence de cet espace et les formes de multipositionnement des acteurs entre organismes privés et publics, nationaux et supranationaux.

Cette recherche vise ainsi à une meilleure compréhension des relations entre l’OCDE et d’autres institutions internationales, telles que la Banque mondiale, l’OMS, et l’Union Européenne. Au-delà de l’intérêt de ce cas, le projet entend contribuer plus largement à la compréhension des transformations de la santé publique, à la sociologie des institutions internationales et aux transformations des articulations entre les savoirs scientifiques, experts et l’action publique.

Compétences requises

Le ou la doctorant(e) doit être titulaire d’un Masters 2 recherche en histoire ou sociologie des sciences, en science politique ou en sociologie politique. Un mémoire de masters sur l’action publique internationale ou européenne ou sur l’histoire de la santé publique serait souhaitable. Il ou elle doit maîtriser plusieurs méthodes d’enquête en sciences sociales : le travail sur archive, l’entretien sociologique, la construction et l’analyse de bases de données, l’analyse textuelle. La maîtrise parfaite du Français et de l’Anglais est indispensable. La thèse peut être rédigée en Français ou en Anglais.

Contexte et environnement institutionnel

La thèse sera co-dirigée par Christian Bonah (PR Histoire de la santé) et Jay Rowell (DR CNRS Sociologie politique). Elle sera conduite au sein de l’UMR-7363 CNRS-Université de Strasbourg SAGE « Sociétés, acteurs et gouvernement en Europe » et de l’Ecole Doctorale « Sciences Humaines et Sociales - Perspectives Européennes », Université de Strasbourg, et s’articulera fortement avec le projet ERC GLOBHEALTH de Jean-Paul Gaudillière, Université Paris Descartes au Centre de recherche médecine, sciences, santé, santé mentale, société.

Rémunération

Le contrat doctoral est d’un montant de 1.347 € net mensuel pour 36 mois (1.10.2014-1.10.2017)

Candidature

Les candidats doivent envoyer une lettre de motivation, un CV détaillé et un exemplaire de leur mémoire de recherche M2 par voie électronique à Christian Bonah (bonah@unistra.fr) et à Jay Rowell (Jay.Rowell@misha.fr)

avant le 27 août 2014.

Entretien avec les candidats retenus : 1 septembre 2014

Audition de le/la candidat(e) devant le jury du Collège des Ecoles doctorales, le 11 septembre 2014 à Strasbourg.

Lieux

  • Strasbourg, France (67)

Dates

  • mercredi 27 août 2014

Mots-clés

  • OCDE, santé publique, expertise

Contacts

  • Jay Rowell
    courriel : jay [dot] rowell [at] misha [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Jay Rowell
    courriel : jay [dot] rowell [at] misha [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Contrat doctoral « Transformer l’action publique par l’expertise internationale : l’OCDE comme laboratoire de la reformulation des enjeux et des politiques de la santé publique » », Bourse, prix et emploi, Calenda, Publié le jeudi 24 juillet 2014, http://calenda.org/295037