AccueilQuelle place pour l'histoire dans la philosophie politique normative ?

Quelle place pour l'histoire dans la philosophie politique normative ?

What place for history in normative political philosophy?

*  *  *

Publié le jeudi 24 juillet 2014 par João Fernandes

Résumé

Quels usages la philosophie politique normative peut-elle faire de l’histoire des idées ? Cette section thématique organisée dans le cadre du 6e Congrès international des associations francophones de science politique se propose d'instituer un dialogue interdisciplinaire autour des débats contemporains sur les possibilités et les limites du recours à l’histoire en philosophie politique normative.

Annonce

Argumentaire

Quels usages la philosophie politique normative peut-elle faire de l’histoire des idées ? Cette section thématique organisée dans le cadre du 6° Congrès international des associations francophones de science politique se propose de réfléchir aux débats contemporains sur les possibilités et les limites du recours à l’histoire en philosophie politique normative. Un survol des débats en philosophie politique contemporaine laisse à première vue entrevoir une tension, voire une opposition, entre deux types d’approches. D’un côté, on retrouve des philosophes qui se revendiquent de la « théorie normative » et qui se donnent pour objectif de définir des normes et des principes de justice icietmaintenant (Rawls, Nozick, Pettit, Sandel, Van Parijs). De l’autre peuvent être rassemblées des approches dites « historiques » regroupant des théoriciens qui élaborent leur réflexion en nouant un rapport au passé et en resituant les idées politiques dans leur contexte historique (Skinner, Pocock, Koselleck, White, Oakeshott).

Cela dit, on peut à juste titre interroger cette distinction. Ne pourrait-on pas affirmer que la réflexion sur le passé possède elle aussi une portée normative et une pertinence pour le présent ? De la même façon, la philosophie politique normative n’a-t-elle pas à certains égards recours à l’histoire pour donner un poids à ses idées ? En guise d’exemple, on peut évoquer la manière dont Skinner fait appel à la pensée de Machiavel afin de défendre l’actualité d’une conception républicaine de la liberté et de l’engagement citoyen (Skinner, 1984, 1993). À l’inverse, l’entreprise normative de Rawls s’appuie largement sur une interprétation de l’œuvre de Kant (Rawls, 1971, 1980) et plusieurs des critiques qu’elle a suscitées s’appuient elles-mêmes sur des thèses aristotéliciennes et hégéliennes (Sandel, 1982 ; MacIntyre, 1981) Ces ambiguïtés dans le rapport entre l’histoire et la philosophie politique contemporaine appellent un examen plus approfondi à la fois de l’intention normative qui teinte l’interprétation des événements et la lecture des auteurs du passé et des fondements historiques de l’enquête normative.

On peut indiquer au passage certains des arguments avancés pour défendre l’une ou l’autre de ces perspectives. D’un point de vue méthodologique, la connaissance historique peut être mobilisée par le philosophe comme outil réflexif permettant de jeter un regard critique à l’égard de ses propres présupposés (Aron, 1961 ; Berlin, 1979, 1990). On peut également supposer que l’enquête historique jette un éclairage sur les possibilités historiques oubliées, à la lumière desquelles les décisions présentes peuvent être examinées (Skinner, 2002, Koselleck, 2004). Enfin, les philosophes, théoriciens politiques et historiens peuvent inscrire leur réflexion dans l’horizon d’une tradition philosophique ou politique afin de démontrer l’universalité ou la permanence des thèmes fondamentaux de leur pensée (MacIntyre, 1981, 1988 ; Gadamer, 1960, Strauss, 1964).

Selon certains, l’emploi de l’histoire dans la réflexion normative revient pourtant à commettre un« sophisme génétique » (genetic fallacy), c’est-à-dire à confondre l’origine historique d’une idée et sa valeur proprement dite. De fait, la description de la genèse d’une idée n’équivaudrait jamais à son évaluation en bonne et due forme. En outre, on peut reprocher aux auteurs qui emploient la méthode historique de dissimuler les faiblesses de leur argumentation en recourant à l’autorité du passé. En dernier lieu, certains sont d’avis que le recours à la tradition dissimule un certain conservatisme qui attribue une valeur plus importante aux idées du passé qu’à celles du présent.

Ces débats, qui depuis plusieurs années occupent les devants de la scène en théorie politique dans les contextes académiques anglo-saxon, allemand et, dans une certaine mesure, français, n’ont pas été l’objet d’un traitement exhaustif. La visée de cette section thématique est de remédier à cette situation en instituant un dialogue interdisciplinaire où la question du rapport entre intention normative et intention historique de la philosophie politique peut être examinée à nouveaux frais. Il s’agira donc de chercher à renouveler les termes du débat en explorant le champ des présupposés de la philosophie politique normative par-delà les oppositions traditionnelles entre analytique/continental, textualisme/contextualisme, philosophie normative/histoire de la philosophie. 

Axes thématiques

Les sujets d’interventions proposés incluent les thèmes suivants, sans toutefois se limiter à ces derniers :

  • Le recours à l’histoire par les théoriciens contemporains de la justice
  • La portée normative des travaux d’histoire de la philosophie
  • Les critiques de la perspective historique en philosophie politique
  • L’analyse comparée de la place de l’histoire dans les philosophies politiques de tradition continentale et analytique
  • Les discours contemporains sur la nécessité de l’histoire en philosophie

Bibliographie sélective

  • ARON, Raymond, Dimensions de la conscience historique, Paris, Plon, 1961, 287 p.
  • BERLIN, Isaiah, « La théorie politique existe-t-elle? », Revue française de science politique, vol. II (1961), p. 309-337.
  • BERLIN, Isaiah, « History and Theory: The Concept of Scientific History », History and Theory, vol. 1, no. 1 (1960), p. 1-31.
  • GADAMER, Vérité et méthode, Paris, Seuil, 1996 [1960], 533 p.
  • KOSELLECK, Reinhart, The Practice of Conceptual History, Stanford, Stanford University Press, 2002.
  • MACINTYRE, Après la vertu. Étude de théorie morale, Paris, Presses unviersitaires de France, 2013 [1981], 282 p.
  • OAKESHOTT, Michael, What ropHistory?oryOAKESHOTT, MRAWLS, Johnhat ropHistTe morale,e
  • Presses unvi de th&edtionnelPm&ea> 9 p.<7li> 665
  • OAKESHOTT, MSKINN>V&e pot ansp;Histor Hacutnre ics pr&ecut Rolual HTheoryHistory and New L; ceay 2 23
  • MACINTYRE,&nSKINN>V&e pot ansp;Histor Meaning pr&eunp> sersding inecut ormativel Hideas/p;History and Theory, vol. 1, no. 1 (1story 81-31.9).*
  • MACINTYRE,&nSTRAUSS, Leosp;History and ory?oCan We Learn;aiomlPmosophy?< vol. o;, Revue fran&ccediew l HPmosophsord, St1 (19690), p.4 (Automran 7/li> 515-529
  • MACINTYRE,&nSTRAUSS, Leosp;History and Pmosophy?
  • ,;», History and Joraciatl Hcut Hrmativel HIdeas1, no. 1 (19600), p. 1-jas de , 5497. -50
  • MACINTYRE,&nWHITE, Haydenhat ropHistT;s ics l HDemporai on es pT ineCultuari Cla pcoph1, no. Balti Pae/Lm>D7 p.John Hopk&eacress, 2002.
  • 3178> >
  • MACINT

    BibliographiModa historiques olitoumcertLes sujets d&ercatgrave; cte;dierce polute;s;interl r&eaunphyituantst

    Les sujets dle> 1 Congrr> Congsry tyle="text-align: justify;">Les sujets dNi> is dtoxtes acaave; r l’hist en explorsquo;ent dite.ditionnerl r&eaunphyituan; cocte interpr&len ine web;bat;s internationa(p://www.revues.org?3.unpl.ch/wpmusmespof15/&_id=455" t unet="_blank">evues.org?3.unpl.ch/wpmusmespof15/&_id=455 )hie te;v&eae;s;interl r&eaunphyituaphie octobre

    Ces déNi> histurnscieisponleur te;fen limi;rer rmantale empdes appro>

  • ARON, RaymonSque m.cheua U@gmail. em" t unet="_blank">;

    m.cheua U@gmail. em )
  • MACINTYRE,&n de th&eael, 1 Brownsses un IV-Sor forme(p://www.rmailto:eael, 1.c.brown@gmail. em" t unet="_blank">eael, 1.c.brown@gmail. em )
  • MACINT

    BibliographiOe;e daattiques quacute;mmatiques

    Les sujets dST. 1-oCartacute;ler / opcute;tiqrantalna pagrave;ns les contphie tive

  • cuet mé

    Ces déJonas/HAGMANlaqETH Z&u;s dr;Selon certainT 21-oRegsociatPowgra: Aiatis pr&eI dialote;mma< VAN WYNSah,GHE,cress, 200l’hhyiho / contphLouvain

    Selon certainT 31-oEs drns intepr&eDevelop inteSelon certainT 51-oPolitique normative paeaux lyituaphl des associa&eac brCaleKlaus-Gerd GIESEN,eProfsitarave;itique, vol. ,cress, 200l’hiire en Aus, gne ,cress, 200l’histMuo;ul’al

    Ces dénT 6rier &agrortoriciens contemoriens pdologique, la connais;intention tradition ditique se propose d t dash; I dialotcress, 200quo;histLis form PUDALec dash; CNRS, CURAPP-ESS tHistor Fr. R frarm>geneticntention < DESMARAIS,cress, 200l’histSavo ,cIUT, Parisnvi n explor;lirer l&rsqui> sd, vol. ,cress, 200l’histMuo;ul’al brCaleIsabt&eacGIRAUD, I dialotcieenErude ee do;,cress, 200l’histG d’uve, m/em>nalytitrch.éute;cesdccupent /mitattuantt line appnurave;ne eque, vol. ,c' de science'ns pl des associa&dV&eLm>D7 ithooatl HEconos cs t=290cress, 2002.l HZur;< ROZItR,cIRISSO / CNRS, Uess, 200l’histes un-Dau ne< CHOLLET,cress, 200l’histLausanne ues/eagravsion,oelig;uvre dde th&eaatport entrem>Dine appellent d, ce dame polit="imadaattuan, vol. ,cCERAPS se debilit&earotppoattalo.

  • eacut-cve dph: te;e paattalo,citoyen (Sk,tions pr&esitoyen (Skio;etrsesite;mmatBordIl s,3Cypes d de th&emi prDurkheim brCalec brCalenT 27rier dv toutaeaulecirc;te drnsa lectrauorrophi&ave;ne eque, vol. h: d&eales termelDe fait;smrapport a lecturebililitétal;tes, e pn?d< LANDEL (Agroes unTan>) brCalec brCalenT 281-oP se ure d propose ssp;D- Ber (CESPRA), de th&e oluai sshempleacute; l&rude eie aines et c="image, m/r&ear&eacusous-ée;ne eque, vol. h de sciencen?dcuet méhl des associa&ea ei;tLdacu,cCERAPS-Ldacue2,3 [1981 brCalec brCalenT 36rieGcute;tiqrs du d&affnce, 2eurnpcute;tiqien 20hiaess,hi lolin: V ute;gard de ses mergeues/raitement eis. Il r&eacutprofsittre ann?d< RAVINET,cCypes d&ire en oEogique,udesgo;engaRen> ydD7 brCaleJean-Che;liutil GRAZ,cress, 200l’histLausanne ueHENNETTE-VAUCHEZl(es un X-Natte der brCaleEdes approonorigL de th&ePINARD (Cypes denmologique,udesgG do;ht dash; resl) brCalec brCalenT 431-oExour ls /sstory&nborihort entrdo/em>uaistlog:propose de="imag. P D’unitrses associaeo. uaK,&nbsress, 200l’histG d’uve
    mn"> at

    Annonce

    /h2>
    Histoire a> (Ch2> e justiclle)
  • MACI"search.html?primary=fsubject&fsubject=262">Histoire0a> > rch.html?primary=fsubject&fsubject=242">Sciences 1logi,udesghsena, vol. > rch.html?primary=fsubject&fsubject=242">Sciences politiques
  • Histoire59">EsjecaiantLatoyen > rch.html?primary=fsubject&fsubject=242">Sciences a> > rch.html?primary=fsubject&fsubject=242">Sciences ie
  • Histoire59">EsjecaiantLatoyen > rch.html?primary=fsubject&fsubject=242">Sciences a> > rch.html?primary=fsubject&fsubject=242">Sciences intellectuelle
  • Histoir30intPéririsn/h2> > rch.html?primary=fsubject&fsubject=242">Science317logieoraine appellent u/h2> > rch.html?primary=fsubject&fsubject=242">Science31le
  • Histoire59">EsjecaiantLatoyen > rch.html?primary=fsubject&fsubject=242">Sciences86logie
  • aeauré2hrisn/h2> > rch.html?primary=fsubject&fsubject=242">Sciencemologie MACI"

    ns sx

    Annonce

    Ls sx
    Anloliitua" I dialotci'é2ude et historiens pl des associa&e,eress, 200éhistLausanne br/ Lausanne, ConfédéryituanSu; pr

    catgs"

    Annonce

    Datgs

    ttachlectu

    Annonce

    Fich ttach>
    pracutmme.pdf

    motu u

    Annonce

    Motu-cl>
    MACI"

    e apactu

    Annonce

    C apactu
    n ist ique no[dot] marcon echeua U [at] e; d apoo[dot] ca br/ H
    n ist eael, 1o[dot] co[dot] brown [at] gmailo[dot] com br/ H "

    htmurl

    Annonce

    URLSvegaiéféeacce
    C SPoF 5

    >oracu

    Annonce

    Soracuo; th'rer rmantal
    n ist ique no[dot] marcon echeua U [at] e; d apoo[dot] ca

    eitattua"

    Annonce

    Pre dc; cesion enannocce

    at y">A; la àn, HistCia&nda1, no. Pes, éhleacuula 24 judacut , rchn"> url h.html?evues.ocia&nda.org/lass28">evues.ocia&nda.org/lass28 p

    new mn"> olumn;flst"
    imject&b/p>
    imjesittre" occlick="java la ge:window.open('lass28?r rmanage=/scri', '', 'lecubar=y&e,toolbar=no, laollbars=y&e,width=800,height=600');return;aalse;"h.html?lass28?r rmanage=/scri">um/scmer/h2>
    sigcia&r"h.html?sigcia&r?> lass28" >Sigcia&r cuo;ocn rec/h2>
    Arch vcesion enannocce h2>
    rch vcit

    ="imituap+ de sciences+de+tique oadarch.html?evues.ocia&nda.org/lass28?r rman=phia"> oadmn"> plop" À lr&earpr&lenmêmorieème

    o
    Lesvfocute;bat propose . L' intentdphie politique normative pal s aines et c="image< oadarch.html? 667olitiques oadarch.html?384280hiMod> i> oién la lnt us
    fooair

    fooairLogo"arch.html?evues.org?.redils.org"ccedils.org

    fooairNav

    Anfonst"arch.html?map" Plan;bat200e span> | span>rch.html?about"aQuiuso/a><-li> ? span> | span>rch.html?rer oliuggéear t eévéne rec/h2> span> | span>rch.html?creditu Ciéditu/h2> span> | span>rch.html?evues.org?.openedtionn.org/6540hiMos&eacutlégmage< span> | span>rch.html?feedu FlsqunteCia&nda1,2> span> | span>rch.html?evues.org?.lod>l.org"cÉd00éhSkic&Lod>l1,2> span> | span>rch.html?lod>l">Accè oiéui aé p

    Anflst" rch.html?evues.oleo.hypacutsls.org/17 intEnquêplealocterau/h2> span> | span>rch.html?evues.oleo.hypacutsls.org/" titgn: of open eloctd aicen la shing bisc">L'Éd00rt eéloctd aie pas. I 0e span> | span>rch.html?evues.ocleoradar.hypacutsls.org/" titgn: r deas o;enteve hprofsittre analddut;lé ol;lé Radar span> | span>rch.html?mailto:cia&nda@openedtionn.org">Sigcia&r t eproblème p

    Anfonst"aISSNeéloctd aie pa2107-5646 span> | span>DéuleryituanCNIL n° 2-12067 p

    var _paq = _paq || []; //itrsckir me, lastnske "setCula me la cons" should b deanald b forig"trsckPosoView" _paq.push(['en&b/pCrcutDo/em>Linking']); _paq.push(['trsckPosoView']); _paq.push(['en&b/pLinkTrscking']); (funute;m() { .ipaettB fori(g,s); })(); sla ge !--nEndnPiwik Cod> -- < la ge typn: just/java la ge> src evuess.ostattc-origin.openedtionn.org/openbarre/jsocleo.js?catg= -12-01" sla ge < la ge typn: just/java la ge> src evuess.ostattc-origin.openedtionn.org/jsoje pry.jsonp-latgst.min.js" sla ge < la ge typn: just/java la ge> !-- jQ pry(;ocn rec).ready(funute;m($) { if ( $.fn.fe sybox ==eunp>ft ud ) { rch.html?'+cata.url+'> '+cata.name+' '); .ipdexOf("__cooki>ia&rt=1") ==e-1) { $(" span>").=fsu(" \"cooki>just\ntEnoire su toutavoes dnevigyituanrpr&cen ine. 1 > acntifezth'ite paattalpectiooki>o. rspanmn"> \"citiecooki>ia&rt\" span>").attr("id", "cooki>ia&rt").apr> To("body"); $("a,.citiecooki>ia&rt").click(funute;m() { var expDatg = new Datg(); expDatg.setT la(expDatg.getT la() + (365 * 24 * 3600 * 1000)); ;ocn rec.cooki> = "__cooki>ia&rt=1texoce, =" + expDatg.toGMTString() + ";do/em>=.cia&nda.org;pyih=/"; $("#cooki>ia&rt").removg(); }); } }); }); -- sla ge openbarre" Anopenedtionn" Anfonst"a

    OpenEdtionn/h2>
    Ansublecudnev-toggle-show" oada ospan>OpenEdtionn Books span> o

    titgn">OpenEdtionn Books span>Livre eie aines et hocialeens pc="image

    Livre

    titgn">OpenEdtionn Joracias span>cedilseie aines et hocialeens pc="image

    Lesvredils

    titgn">Cia&nda1,span>Annocceensstory&nborie

    Accccupent deral s annoccee

    o ada oada ospan>Hypacu’uses span> o

    titgn">Hypacu’uses span>Cas o;inngaien>

    Anflstdnev-toggle-show"
    Ansublecu" oada ospan>Letes d =290cia&rtes span> o

    titgn">Letes span>S'a forml tradition diLetes dd'OpenEdtionn/h2>

    titgn">Aa&rtesd =290cibt a lectu1,span>Accccupent deral ui aicm o ada oada och.html?evues.org?.openedtionn.org/14043">OpenEdtionn Freemium/h2>

    o nce"ule">Anfy;">-right" ofocu utetal=".oprimaryopenedtionn.org/" me, la="get"
    Anprimar-choice"
    a&ndaradio""name="pf" vbon ="Cia&nda" ormcke rmcke " /
    cute;Cia&nda1,aabt&> br/ Hbr/ oinput typn: radio""> openedtionnradio""name="pf" vbon ="" / oaabt&vfoc openedtionnradio">cute;OpenEdtionn/haabt&> o
    ie as ie a-primar">cen>r/but;er o
    Ane appxtdnev-toggle-show"
    titgn-share"
    Ansublecu" ie as ie a-rer olIer rmantals span>r/span> o tule">Anflst" Annocceensstory&nborie span> o o
    Anshare" tule">Anie as ie a-twitair och.html?evues.otwitair. emoshare? phi= pour +'hist+ire +l%27s la r&e+cute+la+politique n+rmative p+r-del&agr%C2%A0%3FWhat+'hist+r r+s la ry... =290url= =290via=OpenEdtionnActu mn"> twitair but;er-wragolTwitair span>r/2> tule">Anie as ie a-fuo;book och.html?evuess.org?.fuo;book. emosharer.php?u= pour +'hist+ire +l%27s la r&e+cute+la+politique n+rmative p+r-del&agr%C2%A0%3FWhat+'hist+r r+s la ry... =290titgn: "ule">Anfuo;book but;er-wragolFuo;book span>r/2> tule">Anie as ie a-google-plus och.html?evuess.oplus.google. emoshare?url= pour +'hist+ire +l%27s la r&e+cute+la+politique n+rmative p+r-del&agr%C2%A0%3FWhat+'hist+r r+s la ry... =290titgn: "ule">Angoogle but;er-wragolGoogle + span>r/2> o
    Anfy;">-right"
    &eahcata"> Anie as ie a-nav r/but;er !--[if lte IE 9]a =fsu>