AccueilBourse de doctorat sur les usages collectifs du numérique et circuits-courts de la culture

Bourse de doctorat sur les usages collectifs du numérique et circuits-courts de la culture

Doctoral grant on collective digital practices and short-circuits of culture

Mines de Nantes - Telecom Brest

Mines de Nantes - Telecom Brest

*  *  *

Publié le jeudi 24 juillet 2014 par Céline Guilleux

Résumé

Ce poste à temps plein a pour objectif de mener à bien une thèse de doctorat en 3 ans (octobre 2014 - septembre 2017) sur les modalités d'inter-médiations numériques dans le secteur de la culture à partir des pratiques existantes en Bretagne et Pays de la Loire. Le / la candidat(e) devra réaliser sa thèse en sciences de l'information et de le communication (71e) au département LUSSI de Telecom Brest et / ou au département sciences sociales et de gestion des Mines de Nantes et sera rattaché(e) à l'ED DEGEST de l'université de Nantes.

Annonce

Sujet de thèse

Dans de nombreux domaines, Internet constitue un support incomparable pour favoriser l’apparition de nouveaux designs de marchés et l’émergence de nouveaux modèles d’affaires. Dans le secteur culturel, on observe à la fois, une extension des industries culturelles, mais également, en réponse aux tensions qu’elles génèrent, l’exploration de modèles alternatifs de diffusion de la culture en circuits-courts qui tentent de répondre à d’autres enjeux : démocratisation, diversité culturelle, précarité d’un grand nombre d’artistes.

Ces initiatives ont toujours existé tels les concerts chez l’habitant, mais dans quelle mesure le numérique joue-t-il comme un amplificateur de ces pratiques, et/ou comme un moyen d’y renouveler les formes de la démocratie participative ?

Plus précisément, le numérique accompagne, d’une part, l’arrivée de nouveaux acteurs issus des TIC qui contribuent à une ré-intermédiation de la filière, et, d’autre part, un modèle désintermédié type « circuit-court » qui fait appel à des nouveaux modes d’organisation basés sur la participation des consommateurs dans la production, la programmation et la distribution des biens culturels. L’objectif de cette thèse est, à partir d’une une approche « bottom-up » et inter-disciplinaire, d’identifier le rôle du numérique associés à ces différents circuits-courts de la culture.

Responsables de la thèse

  • Anne-France KOGAN (MCF, HDR en SIC), École des Mines de Nantes, Telecom Bretagne, Brest.
  • Inna LYUBAREVA (MCF, Economie)

Équipe d'accueil de la thèse

Département LUSSI, Telecom Bretagne

Département SSG, Lemna, Ecole des Mines de Nantes, PREFics, Rennes 2.

Profil du candidat(e)

Master recherche (ou équivalent) et avoir une formation dans l’une ou plusieurs de ces disciplines : sciences de l’information et de la communication, sociologie, économie, gestion, sciences politiques.

Forte motivation à approfondir une méthodologie interdisciplinaire en SHS (à la croisée entre Sciences de l’information et de la communication, sciences politiques, sociologie et économie).

Rémunération

1 363€ à 1 638€ net (selon le nombre d’heures de cours assurés).

Dépôt des candidatures

Veuillez envoyer un CV, un relevé de notes, un court résumé du Mémoire de Master (2 pages maximum) et une lettre de motivation à anne-france.kogan@mines-nantes.frinna.lyubareva@telecom-bretagne.eu

Avant le 29 août 2014

Dates

  • vendredi 29 août 2014

Mots-clés

  • numérique, culture, circuit-court, modèle d’affaire

Contacts

  • Anne-France Kogan
    courriel : anne-france [dot] kogan [at] mines-nantes [dot] fr

Source de l'information

  • Anne-France Kogan
    courriel : anne-france [dot] kogan [at] mines-nantes [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Bourse de doctorat sur les usages collectifs du numérique et circuits-courts de la culture », Bourse, prix et emploi, Calenda, Publié le jeudi 24 juillet 2014, http://calenda.org/295525