AccueilConcepts spatiaux et chrononymes

Concepts spatiaux et chrononymes

Des enjeux culturels, économiques et politiques

*  *  *

Publié le jeudi 07 août 2014 par João Fernandes

Résumé

Orient, pays émergents, banlieue. Époque hellénistique, Haut Moyen Âge, Belle Époque. Les concepts spatiaux et les chrononymes constituent deux catégories de mots qui font l’objet d’un permanent travail de construction et de remises en cause par les sociétés et les historiens qui les étudient. L’historien est amené à situer les phénomènes sur lesquels il travaille à partir de sources précises dans des cadres spatiaux et temporels dont beaucoup, conçus dans des contextes et des buts particuliers, sont également chargés de représentations. Il contribue alors souvent à leur (dé-)construction en en montrant les limites. Aussi ces cadres de pensée ont-ils vocation à être dépassés afin de toujours mieux rendre compte des réalités passées.

Annonce

Argumentaire

Orient, pays émergents, banlieue. Époque hellénistique, Haut Moyen Âge, Belle Époque. Les concepts spatiaux et les chrononymes constituent deux catégories de mots qui font l’objet d’un permanent travail de construction et de remises en cause par les sociétés et les historiens qui les étudient.

L’historien est amené à situer les phénomènes sur lesquels il travaille à partir de sources précises dans des cadres spatiaux et temporels dont beaucoup, conçus dans des contextes et des buts particuliers, sont également chargés de représentations. Il contribue alors souvent à leur (dé-)construction en en montrant les limites. Aussi ces cadres de pensée ont-ils vocation à être dépassés afin de toujours mieux rendre compte des réalités passées.

La construction, par les sociétés passées elles-mêmes, à partir à la fois de faits tangibles et de représentations, de concepts spatiaux et de chrononymes a souvent été intrinsèquement liée à celle de leur identité collective. Ainsi la manière de penser le temps et l’espace a-t-elle été utilisée à des fins non seulement culturelles mais aussi politiques et économiques.

Cette journée d’études doctorales de l’Équipe d’accueil 1571 (« Centre de recherches historiques : histoire des pouvoirs, savoirs et sociétés ») vise, à partir de cas précis et concrets, à enrichir une réflexion historique et historiographique, que tout doctorant est conduit à mener dans le cadre de ses travaux, sur la manière dont ces termes, dont l’extension ou la pertinence varie selon les périodes, permettent ou, au contraire, empêchent de penser des réalités passées complexes.

Programme

9 h 00  – 9 h 15 : Accueil

  • 9 h 15 – 9 h 25 : Ouverture de la journée, Catherine Saliou, professeur d’histoire romaine à l’Université Paris 8 et directrice de l’EA 1571
  • 9 h 25 – 9 h 45 : Penser les concepts spatiaux et les chrononymes. Réflexions introductives, Paul Ernst, A.T.E.R. en histoire ancienne à l’Université de Nice, Grégoire Le Quang, D.C.E. en histoire contemporaine à l’Université Paris 8 

Concepts spatiaux (présidence Paul Ernst et Élodie Capet

  •  9 h 45  – 10 h 25 : Le concept de Méditerranée,  Claudia Moatti, professeur d’histoire romaine à l’Université Paris 8
  • 10 h 25 – 11 h 05 : De l’autre côté du Tibre : réflexion sur la définition  d’un espace transtiberim dans la topographie de la Rome antique, Hélène Moreau, doctorante et chargée de T.D. en archéologie romaine à l’Université de Lille 3

11 h 05 – 11 h 25 : Pause

  • 11 h 25 – 12 h 05 : Sens, entre Francia et Burgundia. La notion de Francia dans les sources sénonaises (xe – xiie s.), Damien Varenne, professeur d’histoire-géographie et doctorant en histoire médiévale à l’Université Paris IV
  • 12 h 05 – 12 h 45 : Le concept d’Ouest américain, Juliette Bourdin, maître de conférences en civilisation américaine à l’Université Paris 8 

12 h 45  – 14 h 15 : Pause déjeuner 

Chrononymes (présidence Grégoire Le Quang et Myriam Yakoubi

  • 14 h 15 – 14 h 55 : Autour du concept de « renaissance » : approche critique et regards sur le Carolingian Revival à Rome, Raphaël Demès, doctorant et chargé de cours en histoire de l’art médiéval à l’Université de Bourgogne
  • 14 h 55 – 15 h 35 :« L’Ère de la Liberté » en Suède (1719-1772) : un enjeu conceptuel pour l’historiographie suédoise, Cécile Peter, doctorante en histoire moderne à l’Université Paris I et allocataire du ministère de la Défense.

15 h 35 – 15 h 55 : Pause

  • 15 h 55 – 16 h 35 : Pour une archéologie historiographique du concept de Great Awakening, Auréliane P. Narvaez, DCE en civilisation américaine à l’Université Paris IV
  • 16 h 35 – 17 h 15 : Le chrononyme « années de plomb » : les limites et l’ambiguïté de son utilisation dans l’historiographie contemporaine, Monica Lanzoni, doctorante en histoire contemporaine à l’Université Paris 8 

17 h 15 – 17 h 45 : Débat conclusif animé par

  • Élodie Capet, A.T.E.R. en histoire médiévale à l’Université Paris 8,
  • Paul Ernst, A.T.E.R. en histoire ancienne à l’Université de Nice,
  • Grégoire Le Quang, D.C.E. en histoire contemporaine à l’Université Paris 8,
  • Myriam Yakoubi, PR.AG. en anglais à l’Université de Lille III.

Lieux

  • Salle G-2 - 2, rue de la Liberté
    Saint-Denis, France (93)

Dates

  • lundi 13 octobre 2014

Fichiers attachés

Mots-clés

  • concept spatial, chrononyme, identité, pouvoir

Contacts

  • Paul Ernst
    courriel : p [dot] ernst [at] neuf [dot] fr

Source de l'information

  • Paul Ernst
    courriel : p [dot] ernst [at] neuf [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Concepts spatiaux et chrononymes », Journée d'étude, Calenda, Publié le jeudi 07 août 2014, http://calenda.org/295718