AccueilFamilles à distance, familles à temps partiel Nord / Sud

Familles à distance, familles à temps partiel Nord / Sud

Families at a distance, part-time families North/South

*  *  *

Publié le vendredi 01 août 2014 par João Fernandes

Résumé

Familles et territoires, fonctionnement de l’entourage familial au-delà du ménage, multi-résidence sont, grâce à de nouvelles sources de données, des thématiques dont l’analyse peut aujourd’hui être revisitée. Les « familles transnationales » (dont les membres vivent de part et d’autre des frontières) et les couples « living apart together » (dont les partenaires ne résident pas dans le même logement) constituent en particulier deux types de fonctionnement domestique qui ont réactualisé l’étude, plus large, des familles multi-localisées, c’est-à-dire des groupes familiaux dont les membres vivent en des lieux séparés, que ce soit à l’intérieur des frontières ou par-delà les limites des États.

Annonce

Argumentaire 

Familles et territoires, fonctionnement de l’entourage familial au-delà du ménage, multi-résidence sont, grâce à de nouvelles sources de données, des thématiques dont l’analyse peut aujourd’hui être revisitée. Les « familles transnationales » (dont les membres vivent de part et d’autre des frontières) et les couples « living apart together » (dont les partenaires ne résident pas dans le même logement) constituent en particulier deux types de fonctionnement domestique qui ont réactualisé l’étude, plus large, des familles multi-localisées, c’est-à-dire des groupes familiaux dont les membres vivent en des lieux séparés, que ce soit à l’intérieur des frontières ou par-delà les limites des États.

L’objectif de cette journée scientifique est de réunir des chercheurs qui travaillent sur les « familles à distance », mais dans les champs habituellement séparés que sont les migrations internationales, les mobilités résidentielles (internes) et le fonctionnement des familles (nucléaires ou élargies). Comment prendre la mesure du phénomène et caractériser ces configurations familiales ? Comment appréhender les trajectoires de ces familles, qui passent souvent d’un état à l’autre (vivre ensemble / vivre séparé) au long du parcours de vie ? Quelles logiques expliquent ces « vies communes séparées » ? Quel rôle jouent les choix familiaux (ou individuels) par rapport aux contraintes de toutes sortes (économiques, juridiques quand on songe, par exemple, au contrôle des frontières, etc.) ? Comment « faire famille » à distance ? Autant de questions qui seront abordées lors de cette journée scientifique qui croisera regards quantitatifs et qualitatifs.

Programme

9h10-9h20. Accueil

9h20-9h30. Introduction par Eva Lelièvre (Ined)

9h30-11h. Enquêter sur la discontinuité familiale : enjeux pratiques et circulations théoriques, Séance présidée par Anne Lambert (Ined)

  • Les familles transnationales existent-elles dans les sources statistiques ? L’exemple de la France. Tatiana Eremenko (Université Bordeaux IV - Université Paris 1 Panthéon Sorbonne - Ined)
  • Règles de parenté et parenté pratique dans un village multi-situé sénégalais. Retour sur l’enquête. Hamidou Dia (Ceped - IRD)
  • Une approche biographique de la circulation : réflexions à partir d'une enquête menée à Lisbonne. Christophe Imbert (UMR Migrinter - Université de Poitiers)

11h-11h15. Pause

11h15-12h45. Parentés pratiques au Nord et au Sud : la discontinuité comme norme ? Séance présidée par Laurent Toulemon (Ined)

  •  « Faire famille » lorsque l’on vit chez ses grands-parents. Ménages, familles et relations intergénérationnelles autour des enfants placés en Ouganda. Valérie Golaz (Ceped - Ined)
  • Les couples non cohabitants. Portrait à partir des données de ERFI, EFL. Arnaud Régnier-Loilier (Ined)
  • Les familles de migrants nord-européens installés dans la France rurale. David Lessault (Migrinter-CNRS) et William Berthomiere (Migrinter - CNRS)

12h45-14h. Déjeuner

14h-15h30. Travailler et/ou vivre à distance ? Pratiques et dispositifs

  •  Le genre du télétravail. Familles françaises et britanniques confrontées à la mobilité géographique professionnelle. Nathalie Ortar (Laboratoire Économie des Transports ENTPE)
  • Familles saisonnières : rôles sociaux et migrations temporaires en Tunisie. Swanie Potot (URMIS, Université de Nice)
  •  Le rôle des configurations familles transnationales dans la structuration des parcours migratoires individuels. Le cas des migrants colombiens. Célio Sierra-Paycha (Migrinter - Ined)

15h30-15h45. Pause

15h45-16h45. Frontières juridiques, discontinuités géographiques : quels effets sur les familles ?

  •  Familles transnationales : formes et diffusions spatiales. Cédric Audebert, Thomas Lacroix et Emmanuel Ma Mung (Migrinter - Université de Poitiers)
  • Formes familiales et la famille à distance dans les Dom - les enseignements de l’enquête MFV-2010 et MFV Mayotte 2015. Carole Beaugendre (Ined), Didier Breton (UMR Sage – Université de Strasbourg - Ined), Claude-Valentin Marie (Ined) et Franck Temporal (Ceped - Université Paris Descartes)

16h45-17h00. Conclusions

Journée scientifique coordonnée par Anne Lambert et Éva Lelievre avec la collaboration de Cris Beauchemin, Arnaud Régnier-Loilier et Laurent Toulemon (Ined)

L’entrée est libre dans la limite des places disponibles sous réserve d'inscription préalable à polesuds_contact@listes.ined.fr

Lieux

  • INED - salle Sauvy - 133 boulevard Davout
    Paris, France (75020)

Dates

  • jeudi 18 septembre 2014

Mots-clés

  • migration, famille, structure, logement

Contacts

  • Murielle Darblade
    courriel : polesuds_contact [at] listes [dot] ined [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Géraldine Duthé
    courriel : geraldine [dot] duthe [at] ined [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Familles à distance, familles à temps partiel Nord / Sud », Journée d'étude, Calenda, Publié le vendredi 01 août 2014, http://calenda.org/295778