AccueilL’antisémitisme au XIXe siècle : perspectives internationales

L’antisémitisme au XIXe siècle : perspectives internationales

Anti-semitism in the 19th century: international perspectives

*  *  *

Publié le mardi 26 août 2014 par Céline Guilleux

Résumé

Saisir l’antisémitisme contemporain ou nazi impose de revenir au XIXsiècle et d’étudier les conditions d’émergence de la nouvelle forme d’antijudaïsme qui s’exprime avec force dans le néologisme apparu à Berlin en 1879 et se répand immédiatement dans toutes les langues européennes : l’antisémitisme. Il paraît donc urgent que la recherche analyse précisément ce phénomène dans une approche comparée et transnationale. Il est d’autant plus surprenant, au vu de l’actualité, que cette approche ait été relativement peu adoptée dans ce champ de recherche très riche par ailleurs. C’est le point d’impulsion du colloque d’experts qui se déroulera à l’Institut historique allemand à Paris en octobre 2015.

Annonce

Argumentaire

L’histoire de l’antisémitisme continue à intéresser fortement les chercheurs au-delà de la domination nazie en Allemagne de 1933 à 1945, de la radicalisation des formes traditionnelles de la pensée et des actes antisémites qui s’est produite durant cette période. Les évolutions de ces dernières années invitent elles aussi à examiner plus minutieusement l’histoire, les racines et les caractéristiques de l’antijudaïsme : les positions antisémites perdurent dans les sociétés occidentales – souvent masquées derrière un anticapitalisme de gauche ou une critique de la politique de l’État israélien. En Europe de l’Est, on observe également une résurgence de formes traditionnelles de ressentiment depuis la chute des régimes communistes, en partie pour des motifs religieux. Dans les sociétés musulmanes enfin, les contenus antisémites sont véhiculés par référence à des traditions européennes (« Protocoles des sages de Sion », notamment), en particulier dans le contexte du conflit au Proche Orient, et rencontrent un écho grandissant.

Or, saisir l’antisémitisme contemporain ou nazi impose de revenir au XIXe siècle et d’étudier les conditions d’émergence de la nouvelle forme d’antijudaïsme qui s’exprime avec force dans le néologisme apparu à Berlin en 1879 et se répand immédiatement dans toutes les langues européennes : l’antisémitisme. Il paraît donc urgent que la recherche analyse précisément ce phénomène dans une approche comparée et transnationale. Il est d’autant plus surprenant, au vu de l’actualité, que cette approche ait été relativement peu adoptée dans ce champ de recherche très riche par ailleurs.

C’est le point d’impulsion du colloque d’experts qui se déroulera à l’Institut historique allemand à Paris en octobre 2015. Il est organisé avec les instituts de la fondation Max Weber (les instituts historiques allemands de Londres, Paris, Rome, Moscou, Varsovie, Washington, le Centre allemand d’histoire de l’art à Paris et l’Orient Institut Istanbul) ainsi qu’avec le Zentrum für Antisemitismusforschung (Centre de recherche sur l’antisémitisme) de l’Université technique de Berlin et d’autres partenaires. Il se donne pour objectif d’étudier, dans une perspective internationale, les divers niveaux, milieux, acteurs et expressions de l’antisémitisme au XIXe siècle, qui, dans un autre contexte, sont toujours ou de nouveau d’actualité au XXIe siècle.

Le colloque mêlera conférenciers invités et intervenants sélectionnés sur appel à communication, adressé en premier lieu aux jeunes chercheurs. Les champs suivants, toujours abordés si possible dans une approche transnationale, peuvent faire l’objet d’une intervention :

  • Antisémitisme dans le milieu « völkisch » et nationaliste
  • Églises chrétiennes et antisémitisme
  • Antisémitisme dans les milieux de gauche
  • Antisémitisme économique
  • Pionniers et penseurs de l’antisémitisme au XIXe siècle
  • Antisémitisme et histoire du genre
  • Antisémitisme institutionnel et administratif (pouvoirs publics, armée, universités)
  • Antisémitisme et violence
  • Antisémitisme au théâtre, dans les arts, la musique et la littérature
  • Caricatures, cartes postales et objets utilitaires antisémites
  • Réactions juives et parades contre l’antisémitisme

Modalités de soumission

Merci d’envoyer votre résumé (300 mots env.) et un CV de vos activités scientifiques à Mareike König (mkoenig@dhi-paris.fr) et Oliver Schulz (oliver.schulz92@yahoo.fr)

avant le 30 septembre 2014.

Les jeunes chercheurs sont explicitement invités à participer. Les interventions se font en allemand, français et anglais. Une traduction simultanée est assurée.

Un blog scientifique, http://antisem19c.hypotheses.org/, est créé à l’occasion du colloque, qui sera retransmis en direct (live stream). Les interventions seront publiées après avis favorable.

Comité scientifique

  • Tobias Becker (London)
  • Raoul Motika (Istanbul)
  • Nikolaus Katzner (Moscou)
  • Thomas Kirchner (Paris)
  • Mareike König (Paris)
  • Carolin Kosuch (Rom)
  • Ruth Leiserowitz (Varsovie)
  • Oliver Schulz (Paris)
  • Richard F. Wetzell (Washington)
  • Ulrich Wyrwa (Berlin)

Lieux

  • Institut historique allemand - 8, rue du Parc-Royal
    Paris, France (75003)

Dates

  • mardi 30 septembre 2014

Mots-clés

  • antisémitisme, violence, judaisme

Contacts

  • Dunja Houelleu
    courriel : dhouelleu [at] dhi-paris [dot] fr

Source de l'information

  • Dunja Houelleu
    courriel : dhouelleu [at] dhi-paris [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L’antisémitisme au XIXe siècle : perspectives internationales », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 26 août 2014, http://calenda.org/296935