AccueilLes logiques sociales de sélection du personnel politique en Europe centrale et orientale et leurs transformations historiques

Les logiques sociales de sélection du personnel politique en Europe centrale et orientale et leurs transformations historiques

The social logic of the selection of personal policy in Central and Eastern Europe and their historical transformations

Section thématique n°45 de l'Association française de science politique

Theme section no. 45 of the Association française de science politique

*  *  *

Publié le mardi 23 septembre 2014 par Céline Guilleux

Résumé

Dans le cadre du 13e congrès de l'Association française de science politique qui se tiendra du 22 au 24 juin 2015 à Aix-en-Provence, cette section thématique se donne pour objectif d'interroger les logiques sociales du recrutement politique en Europe Centrale et Orientale  et d'instaurer les conditions d'un dialogue entre les sociologies des élites « occidentales » et « est-européennes ».

Annonce

Argumentaire

L'identification des logiques sous-tendant la sélection des responsables politiques constitue l'une des préoccupations les plus anciennes de la science politique. À la suite des travaux fondateurs de Mosca, Pareto ou encore Weber, les questions des conditions de l'accès - et du maintien - à une position de pouvoir politique ont donné lieu à de fructueuses recherches, particulièrement dans le cadre de la sociologie des élites. Cette riche littérature a permis une meilleure compréhension des déterminants des carrières politiques, notamment en mettant en évidence l'influence de facteurs sociaux sur le recrutement et la professionnalisation politique.

Paradoxalement, ces acquis ont jusqu'ici rarement été mobilisés dans les pourtant nombreux travaux consacrés aux transformations politiques à l'oeuvre en Europe Centrale et Orientale depuis la chute du communisme. Des recherches stimulantes ont certes été menées sur les modalités de l'affirmation de nouveaux responsables politiques « démocratiques », de leur professionnalisation ou encore de l'adaptation et de la « reconversion » des anciens cadres communistes à la nouvelle configuration. Néanmoins, force est de constater que la tendance de la plupart des auteurs à se focaliser sur les logiques de constitution et de structuration d'une « élite consensuelle », s'accordant pour considérer la démocratie comme « the only game in town », s’est accompagnée de la marginalisation d’une série de questionnements perçus comme connexes, particulièrement ceux ayant traits aux logiques sociales du recrutement politique.

Cette section thématique se donne pour objectif de participer à pallier cette carence en instaurant les conditions d'un dialogue entre les sociologies des élites « occidentales » et « est-européennes ». Dans cette optique, trois pistes de réflexion complémentaires seront privilégiées :

1.L'identification et l'analyse de potentiels filtres sociaux dans les processus de sélection du personnel politique en Europe Centrale et Orientale

Les mécanismes du recrutement politique y sont-ils, comme dans la plupart des démocraties occidentales, vecteurs d'inégalités sociales dans l'accès au pouvoir politique ? Si oui, quelles sont les caractéristiques les plus communément partagées par les dirigeants politiques ? Observe-t-on des variations en fonction des pays, des partis ou encore du type de mandat (local, national, européen) ? Comment expliquer de telles logiques sociales de sélection politique, ainsi que leurs éventuelles variations ? Observe-t-on des tentatives pour les enrayer ?

2. Les transformations historiques des logiques sociales de sélection du personnel politique en Europe Centrale et Orientale

Peut-on identifier une permanence dans les critères favorisant l'accès à des postes politiques, entre les régimes socialistes et les régimes actuels bien sûr, mais aussi par rapport aux régimes « pré-communistes » ? Le « profil » des dirigeants politiques a-t-il évolué depuis les changements de régimes ? Si oui, selon quelles logiques ? L'expérience du militantisme anticommuniste a-t-elle constitué une ressource privilégiée pour les carrières politiques de l'après-1989 ? Quel a été l'impact de l'adhésion à l'Union européenne sur les règles structurant les marchés nationaux des postes politiques ?

3. Le rôle des champs adventices dans la (re)définition des logiques de sélection et de légitimation du personnel politique

En quoi d'autres espaces professionnels (entourages, hauts-fonctionnaires, intellectuels, médias, …) et leurs transformations contemporaines contribuent-ils à l'élaboration des règles du jeu politique et à la définition des critères de la compétence politique ? Quelles ont été les traductions des changements intervenus au sein de ces différents espaces (réformes administratives, lustration, abolition de la censure, pluralisme médiatique et intellectuel, ...) en termes de transformation de l'activité politique et de recrutement du personnel politique ?

Modalités de soumission

Les contributions pourront porter sur un ou plusieurs pays et faire varier les échelles d’analyse, entre les niveaux local, national et européen. Les approches comparatives Est-Ouest seront accueillies très favorablement. Les contributions émanant d'autres champs disciplinaires que la science politique, et notamment celles ayant une dimension sociologique ou historique, sont vivement encouragées. Les propositions (2 pages au maximum) devront être adressées à Cédric Pellen (cedric.pellen@yahoo.fr) et à Valentin Behr (valentin.behr@gmail.com)

pour le 15 octobre 2014.

Elles doivent comporter une présentation de la problématique, du terrain étudié et du protocole d’enquête mis en place.

Le congrès se tiendra à Aix-en-Provence, du 22 au 24 juin 2014

Sélection des propositions

Lieux

  • Aix-en-Provence, France (13)

Dates

  • lundi 22 juin 2015
  • mardi 23 juin 2015
  • mercredi 24 juin 2015

Mots-clés

  • sélection, personnel politique, légitimation, élite

Contacts

  • valentin behr
    courriel : valentin [dot] behr [at] gmail [dot] com
  • Cédric Pellen
    courriel : cedric [dot] pellen [at] yahoo [dot] fr

Source de l'information

  • Cédric Pellen
    courriel : cedric [dot] pellen [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les logiques sociales de sélection du personnel politique en Europe centrale et orientale et leurs transformations historiques », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 23 septembre 2014, http://calenda.org/299160