AccueilConstruire en incertain : histoires de jeunes artistes européens

Construire en incertain : histoires de jeunes artistes européens

Building uncertainty: histories of young European artists

Revue Mélanges de la Casa Velazquez

Mélanges de la Casa Velazquez journal

*  *  *

Publié le jeudi 11 septembre 2014 par João Fernandes

Résumé

Les études en art - art plastique ou arts appliqués - exercent toujours autant d’attrait sur les jeunes générations actuelles, comme en atteste le fleurissement des écoles d’art ou des « prépas », publiques ou privées. Alors qu’en Europe les politiques publiques se préoccupent de l’ampleur des problèmes d’insertion professionnelle dans cette catégorie d’âge, alors que domine en Europe l’incertitude économique, comment comprendre qu’autant de jeunes gens s’engagent dans ces filières professionnelles ? Ce dossier souhaite apporter un autre éclairage sur un discours, largement répandu, d’alerte sur le développement de l’incertitude et de la précarité pour tous les jeunes européens ; il s’agit d’éclairer les modalités concrètes par lesquelles des individus composent avec celles-ci en montrant des trajectoires d’individus dont la spécialité les a toujours confrontés à cet état de fait.

Annonce

Argumentaire

Cet appel à contribution s’adresse aux jeunes artistes-chercheurs diplômés d’un 3ème cycle d’école d'art européenne. Le projet est de publier des témoignages de ces jeunes chercheurs sur leurs années d'études et leur insertion professionnelle et sociale. Le numéro fera l’objet d’une publication la revue Mélanges édité par la Casa Velazquez en Mai 2015.
Les études en art - art plastique ou arts appliqués - exercent toujours autant d’attrait sur les jeunes générations actuelles, comme en atteste le fleurissement des écoles d’art ou des « prépas », publiques ou privées. Alors qu’en Europe les politiques publiques se préoccupent de l’ampleur des problèmes d’insertion professionnelle dans cette catégorie d’âge, alors que domine en Europe l’incertitude économique, comment comprendre qu’autant de jeunes gens s’engagent dans ces filières professionnelles ? 
Si l’on inscrit cette dernière question dans une temporalité plus longue que celle du siècle naissant, force est de constater que cet état d’incertitude et de précarité est familier aux artistes au point d’être intégré dans leurs représentations comme une composante même de leur activité. L’« ancienneté » de cette confrontation avec une problématique qui atteint maintenant l’ensemble des jeunes européens, donne aux artistes une sorte de longueur d’avance sur les astuces, ressources, stratégies, aménagements, à déployer en situation d’incertitude. 
Ce sont ces aspects que le présent numéro voudrait saisir à travers des témoignages de jeunes artistes : comment, au fil du parcours, réduisent-ils, aménagent-ils, s'approprient-ils, accommodent-ils ces contraintes dont ils ont, du moins peut-on le penser, conscience et connaissance dès le départ ? Ce dossier souhaite apporter un autre éclairage sur un discours, largement répandu, d’alerte sur le développement de l’incertitude et de la précarité pour tous les jeunes européens ; il s’agit d’éclairer les modalités concrètes par lesquelles des individus composent avec celles-ci en montrant des trajectoires d’individus dont la spécialité les a toujours confrontés à cet état de fait.

Thématiques et conditions de soumission

Nous attendons des contributions qu’elles s’inscrivent dans le cadre d’écriture suivant : les récits, essentiellement factuels, rendront compte des événements importants du parcours, des choix opérés, tant du point de vue des problématiques artistiques que d’un point de vue des circonstances concrètes, des rencontres survenues, des alternatives écartées, des soutiens trouvés… autant de points qui contribuent, négativement ou positivement, à dessiner un parcours professionnel. Elles comporteront également un retour réflexif des auteurs sur leur trajectoire artistique.

Les textes attendus sont de 8000 à 15000 signes. Ils pourront être rédigés en français, espagnol ou anglais.

Ces récits de vie s’inscrivent dans une tradition sociologique forte et ancienne où le chercheur est respectueux de la façon dont les personnes perçoivent et analysent leur réalité. La mise en perspective sociologique, tel un contrepoint, s’inscrira ponctuellement dans le fil des récits de vie.

Le numéro fera l’objet d’une publication la revue Mélanges édité par la Casa Velazquez en Mai 2015, sous la direction de Martine Azam et Nathalie Chauvac, LISST-CERS, Université Jean Jaurès Toulouse.

Calendrier

  • Date limite des propositions : le 15 novembre
  • Réponse aux auteurs : 30 novembre
  • Publication prévue : mai 2015
  • Merci d'adresser les textes à martine.azam@univ-tlse2.fr, chauvac@univ-tlse2.fr

Directeur de la publication

  • MICHEL BERTRAND Directeur de la Casa de Velázquez

Conseil de rédaction

  • CATHERINE AUBERT Casa de Velázquez,
  • OLIVIER BIAGGINI Univ. Sorbonne Nouvelle - Paris 3,
  • LAURENCE BREYSSE-CHANET Univ. Paris IV - Paris Sorbonne,
  • FRANÇOIS CADIOU Univ. Michel de Montaigne Bordeaux 3,
  • LAURENT CALLEGARIN Casa de Velázquez,
  • CHRISTOPHE COUDERC Univ. Paris Ouest Nanterre La Défense,
  • EDUARDO GONZÁLEZ CALLEJA Univ. Carlos III de Madrid,
  • ALIOCHA MALDAVSKY Univ. Paris Ouest Nanterre La Défense,
  • STÉPHANE MICHONNEAU Casa de Velázquez,
  • NATIVIDAD PLANAS Univ. Blaise Pascal - Clermont-Ferrand,
  • FABIENNE WATEAU CNRS Maison René-Ginouvès.

Secrétaire de rédaction

  • ANNE-LAURE COUVREUR

Comité scientifique

  • JACQUES ALEXANDROPOULOS Univ. Toulouse II,
  • MARTÍN ALMAGRO-GORBEA Univ. Complutense de Madrid,
  • JOSÉ ÁLVAREZ JUNCO Univ. Complutense de Madrid,
  • PAUL AUBERT Univ. de Provence,
  • DANIEL BALOUP Univ. Toulouse II,
  • WALTHER L. BERNECKER LEHRSTUHL Univ. Erlangen-Nürnberg,
  • ANTONIO CABALLOS RUFINO Univ. de Sevilla,
  • PEDRO CARDIM Univ. Nova de Lisboa,
  • GENEVIÈVE CHAMPEAU Univ. de Bordeaux III,
  • JAIME CONTRERAS Univ. de Alcalá de Henares,
  • PATRICE CRESSIER CNRS,
  • LUIS MIGUEL DUARTE Univ. do Porto,
  • PABLO FERNÁNDEZ ALBALADEJO Univ. Autónoma de Madrid,
  • JAVIER FERNÁNDEZ SEBASTIÁN Univ. del País Vasco,
  • ANTONI FURIÓ Univ. de València,
  • MARÍA PAZ GARCÍA-BELLIDO CSIC,
  • HELEN GRAHAM Univ. of London,
  • KLAUS HERBERS Univ. Erlangen-Nürnberg,
  • XAVIER HUETZ DE LEMPS Univ. de Nice,
  • EMILIO LA PARRA LÓPEZUniv. de Alicante,
  • MIGUEL ÁNGEL LADERO QUESADAUniv. Complutense de Madrid,
  • PATRICK LE ROUX Univ. Paris XIII,
  • MARÍA VICTORIA LÓPEZ-CORDÓN CORTEZO Univ. Complutense de Madrid,
  • MANUELA MARÍN CSIC, DIRCE MARZOLI Inst. Arqueológico Alemán de Madrid,
  • PIERRE MORET CNRS,
  • CONSUELO NARANJO OROVIOCSIC,
  • DAVID G. PATTISON Magdalen College Oxford
  • BERNARD POTTIER Univ. Paris IV
  • MARIA GRAZIA PROFETI Univ. degli Studi di Firenze
  • OFELIA REY CASTELAO Univ. de Santiago de Compostela
  • FRANCISCO RICO MANRIQUE Univ. Autònoma de Barcelona
  • ISABEL RODÀ DE LLANZA Univ. Autònoma de Barcelona
  • PIERRE ROUILLARD CNRS
  • JEAN-FRÉDÉRIC SCHAUB EHESS
  • BRUNA SORAVIA LUISS Guido Carli
  • PIERRE TOUBERTCollège de France
  • MARÍA ISABEL DEL VAL VALDIVIESOUniv. de Valladolid
  • MANUEL VALENZUELA Univ. Autónoma de Madrid
  • MARC VITSE Univ. Toulouse II
  • ANDREA ZORZI Univ. degli Studi di Firenze.

Dates

  • samedi 15 novembre 2014

Mots-clés

  • trajectoire, artiste, jeune, chercheur, récit

Contacts

  • Martine Azam
    courriel : martine [dot] azam [at] univ-tlse2 [dot] fr
  • Nathalie Chauvac
    courriel : chauvac [at] univ-tlse2 [dot] fr

Source de l'information

  • Nathalie Chauvac
    courriel : chauvac [at] univ-tlse2 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Construire en incertain : histoires de jeunes artistes européens », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 11 septembre 2014, http://calenda.org/299270