Accueil1314, une Europe en crise ?

1314, une Europe en crise ?

1314, Europe in crisis

La conjoncture politique européenne à la mort de Philippe le Bel

The European political conjuncture at the time of the death of Philippe le Bel

*  *  *

Publié le lundi 22 septembre 2014 par Céline Guilleux

Résumé

À l’occasion du 700e anniversaire de la mort de Philippe le Bel, le présent colloque entend examiner la conjoncture politique européenne de l’année 1314. Cette année a en effet vu s’accumuler nombre d’événements qui ont déstabilisé les structures politiques en place, temporairement ou durablement. Faut-il y voir les symptômes d’une crise, conçue comme la rupture des équilibres socio-politiques antérieurs, à l’image de la crise de 1315-1316 dans le domaine économique ? Il s'agira donc d'examiner dans une perspective comparatiste la situation politique durant l'année 1314 et les transformations que se font alors jour. C'est également l'unité ou la fragmentation de l'espace politique européen que l'on tentera d'appréhender, afin de déterminer s'il est possible de définir une conjoncture politique à l'échelle européenne.

Annonce

Argumentaire

À l’occasion du 700e anniversaire de la mort de Philippe le Bel, le présent colloque entend examiner la conjoncture politique européenne de l’année 1314. Cette année a en effet vu s’accumuler nombre d’événements qui ont déstabilisé les structures politiques en place, temporairement ou durablement. Faut-il y voir les symptômes d’une crise, conçue comme la rupture des équilibres socio-politiques antérieurs, à l’image de la crise de 1315–1316 dans le domaine économique ? Il s'agira donc d'examiner dans une perspective comparatiste la situation politique durant l'année 1314 et les transformations que se font alors jour. C'est également l'unité ou la fragmentation de l'espace politique européenne que l'on tentera d'appréhender, afin de déterminer s'il est possible de définir une conjoncture politique à l'échelle européenne.

Programme

Jeudi 2 octobre 

(Maison de la recherche)

Après-midi placée sous la présidence d’Élisabeth Lalou

14h : introduction par Olivier Canteaut, Xavier Hélary et Julien Théry

1314, Une crise, des crises ?

14 h 30 – François Menant (École normale supérieure) : La « crise » du début du XIVe siècle : bilan d’une recherche

15 h – Alison Stones (Pittsburgh University) : 1314 et l’art : une année charnière ?

Discussion et pause

La papauté, de la chrétienté aux principautés

16 h – Julien Théry (Université Paul Valéry – Montpellier 3) : Situation du Siège apostolique

16 h 30 – Lorenzo Mainini (Université catholique de Louvain) : Le début du pouvoir angevin en Italie dans le miroir de la pensée politique de Dante Alighieri (Commedia, Par. VIII ; Monarchia)

17 h – Riccardo Rao (Università degli studi di Bergamo) : Robert d’Anjou, vicaire général de l’Empire, et les communes italiennes (1313-1315)

17 h 30 – Xavier Hélary (Université Paris-Sorbonne) : La future croisade et la réorganisation de l’Orient latin (1313-1314)

Discussion

Vendredi 3 octobre

(Maison de la recherche)

Matinée placée sous la présidence d’Elizabeth Brown

Les États et principautés d'Europe occidentale en crise

9 h 30 – Martin Kintzinger (Westfälische Wilhelms-Universität Münster) : L’Empire en 1314 et la double élection : des princes électeurs divisés et la constitution politique en crise

10 h – Martin Nejedly (Univerzita Karlova, Prague) : Le royaume de Bohême en 1314 : le choc de deux cultures politiques

Discussion et pause

11 h – J. R. Seymour Phillips (University College, Dublin, National University of Dublin) : England, 1314 : a monarchy in crisis 

11 h 30 – Vicent Baydal (Corpus Christi College, Oxford), The Crown of Aragon in 1314: the appeasement time

Discussion

12 h 15 : déjeuner-buffet (Maison de la Recherche)

Après-midi placée sous la présidence d’Élisabeth Crouzet-Pavan

14 h – Thierry Pécout (Univ. Jean Monnet – Saint-Étienne) : Robert d’Anjou en Provence

14 h 30 – Paolo Buffo (Università degli studi di Torino) : Transition politique et mutation institutionnelle dans un espace de frontière (Piémont, seconde décennie du XIVe siècle)

Discussion et pause

Les transformations des gouvernements urbains

15 h 30 – Jean-Claude Maire Vigueur (Università degli Studi Roma Tre) : Les seigneuries citadines en Italie au début du XIVe siècle : une alternative au régime communal ?

16 h – Timothy Salemme (Université de Namur) : Milan et son contado au début de la deuxième seigneurie des Visconti : quelques remarques sur les structures politiques, économiques et sociales de la région dans les années 1311-1324

16 h 30 – Dominique Adrian (Université de Lorraine) : Les villes méridionales de l’Empire entre autonomie et métiers : les évolutions des années 1310

Discussion

Samedi 4 octobre

Université de Paris-Sorbonne, Salle des Actes

Matinée placée sous la présidence de Dominique Barthélemy

Le royaume de France : le roi, ses officiers, ses sujets

9 h – Elizabeth A. R. Brown (City University of New York) : 1314, annus terribilis pour les Capétiens

9 h 45 – Isabelle Guyot-Bachy (Université de Lorraine) : 1314 vu d’ailleurs : de la mort du roi et de quelques autres nouvelles du royaume de France dans les chroniques européennes

Discussion et pause

10 h 45 – Olivier Canteaut (École nationale des chartes, Paris) : Une succession mouvementée. De Philippe le Bel à Louis X

11 h 15 – Élisabeth Lalou (Université de Rouen) : Les institutions royales en 1314 : le bilan d’un règne

11 h 45 – David Sassu-Normand (Université Pierre Mendès-France – Grenoble) : La dimension fiscale de la « crise de 1314 » vue à travers l’exemple languedocien

Discussion

12 h 30 Déjeuner-buffet Club des Enseignants

Après-midi placée sous la présidence de Jean-Marie Moeglin

Le royaume de France : le roi et ses barons

14 h – Sean Field (University of Vermont) : 1314 : une année de crise pour l’archevêque de Sens, Philippe de Marigny

14 h 30 – Vincent Launay (université Rennes 2) : Jean III, duc de Bretagne, entre intégration et émancipation (1312-1317)

15 h – Christelle Balouzat-Loubet (université de Lorraine, Nancy) : Le soulèvement nobiliaire en Artois (1314-1319) : de la révolte à la tentative de coup d’État

Discussion et pause

16 h – Diego Quaglioni (università degli studi di Trento) : La Monarchie de Dante et les constitutions de Clément V

16 h 30 – Jacques Verger (Institut de France), Conclusions

Lieux

  • Maison de la recherche – 28 rue Serpente, Paris 75006, salle D 035 (amphithéâtre) - Université de Paris-Sorbonne, salle des Actes – 54, rue Saint-Jacques
    Paris, France (75005)

Dates

  • jeudi 02 octobre 2014
  • vendredi 03 octobre 2014
  • samedi 04 octobre 2014

Mots-clés

  • crise, Philippe le Bel, 1314, roi, gouvernement, principauté

Contacts

  • Olivier Canteaut
    courriel : olivier [dot] canteaut [at] free [dot] fr
  • Xavier Hélary
    courriel : xhelary [at] hotmail [dot] com
  • Julien Théry
    courriel : julthery [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Olivier Canteaut
    courriel : olivier [dot] canteaut [at] free [dot] fr

Pour citer cette annonce

« 1314, une Europe en crise ? », Colloque, Calenda, Publié le lundi 22 septembre 2014, http://calenda.org/299489