AccueilContrat post-doctoral « Méditerranée en mutation : matérialités, circulations, environnement »

*  *  *

Publié le jeudi 02 octobre 2014 par Elsa Zotian

Résumé

Dans le cadre d’un partenariat entre le Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée à Marseille (MuCEM) et le laboratoire d’excellence sur les études méditerranéennes, coordonné par la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme (LabexMed), il est proposé le recrutement à compter du 1erjanvier 2015 d’un chercheur post-doctorant  pour un contrat d’une durée de 12 mois, renouvelable une fois. Le sujet de recherche proposé s’intitule « Méditerranée en mutation: matérialités, circulations, environnement ». Le post-doctorant sera amené à animer un groupe de travail ad hoc, à réaliser des enquêtes dans le bassin méditerranéen et à présenter un rapport au terme de sa mission.

Annonce

Contexte

Le Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MuCEM), musée national constitué en établissement public et administratif, qui a ouvert ses portes en juin 2013, souhaite associer à son pôle scientifique des chercheurs inscrivant leurs recherches dans le champ d’activité de l’établissement.

L’objet du MuCEM est de comprendre, pour les restituer aux publics, les dynamiques des sociétés contemporaines du bassin méditerranéen en les situant dans leurs contextes.

Il est dès lors essentiel pour l’institution de fonder sa politique sur des travaux de recherche adaptés tant aux thématiques qu’aux impératifs de l’acquisition, de la conservation et de la restitution aux publics des témoignages sur les transformations des sociétés de la Méditerranée.

Le MuCEM se positionne comme un musée pluridisciplinaire. L’approche privilégiée est celle de l’anthropologie entendue au sens large comme science de l’homme et de la société dans la mesure où elle permet d’observer et d’analyser les constructions culturelles et sociales contemporaines dans leurs multiples dimensions : historiques, ethnologiques, sociologiques, économiques, géographiques, archéologiques, politiques, linguistiques, esthétiques…. 

Les chercheurs associés seront amenés à participer à l’élaboration des contenus scientifiques du musée sous ses différentes formes : étude et enrichissement des collections, expositions de longue durée et temporaires, programmation des séminaires de recherche et des cycles de conférences, publications…

Leur activité s’exercera au sein de la direction scientifique et des collections du MuCEM en relation avec d’autres services comme ceux des publics, du développement culturel ou de la production.

Ainsi pour 2015, il est proposé à des chercheurs associés de participer à l’élaboration et à l’animation d’un programme de recherche spécifique en se familiarisant avec les différentes missions d’un musée de société et en particulier avec les procédures de recherche à mettre en œuvre pour documenter les changement sociaux et leurs impacts sur les formes prises par la culture matérielle.

Missions

Dans le cadre du présent contrat, le sujet de recherche proposé s’intitule « Méditerranée en mutation: matérialités, circulations, environnement »

Le post-doctorant sera amené à animer un groupe de travail ad hoc, à réaliser des enquêtes dans le bassin méditerranéen et à présenter un rapport au terme de sa mission.

Le post-doctorant associera ce programme de travail à ses activités de recherche dans le cadre de son laboratoire d’accueil partenaire de LabexMed.

 Les axes de recherche de LabexMed sont les suivants :

  1. Systèmes productifs, circulations, interdépendances
  2. Dynamiques socio-environnementales
  3. Savoirs, techniques, langages
  4. Patrimoines : enjeux, pratiques, représentations
  5. Etats, droits, appartenances

Profil recherché

Le candidat devra être titulaire d’un doctorat dans une des disciplines des sciences humaines et sociales.

Il devra avoir une expérience dans le domaine de la recherche  sur  le monde méditerranéen.

Il maîtrisera au moins une langue méditerranéenne en plus du français et de l’anglais.

Conditions d'emploi et de rémunération

Rémunération brute mensuelle: 2423€

Le post-doctorant sera sous contrat à durée déterminée avec l’Université d’Aix-Marseille et sera rattaché à une unité de recherche partenaire de LabexMed (voir annexe 2). En outre, il bénéficiera d’un statut de chercheur associé au MuCEM et y disposera d’un espace de travail.

Conditions de candidature

Dossier de candidature

  • Une lettre de motivation indiquant l’intérêt du candidat pour le sujet proposé et développant les axes de recherche qu’il  souhaite privilégier dans le cadre de sa mission au MuCEM.
  • Un projet de recherche dans le cadre de LabexMed : titre, unité de recherche d’accueil, présentation du projet en 10 000 signes maximum.
  • Un avis du directeur du laboratoire d’accueil
  • Un curriculum vitae incluant les publications significatives
  • Diplôme de doctorat
  • Rapport de soutenance de thèse

Les candidatures (par voie électronique, au format pdf) doivent être adressées  à blandine.julien@univ-amu.fr

au plus tard le 31 octobre 2014

A l’attention de Mme Brigitte Marin, directrice de la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme et de LabexMed,

avec copie à : M. Denis Chevallier, directeur scientifique adjoint du MuCEM, responsable du département de la recherche et de l’enseignement : denis.chevallier@mucem.org.

Annexe 1 : « Méditerranée en mutation : matérialités, circulations, environnement »

A partir de janvier 2015 le MuCEM et LabexMed proposent à un chercheur post-doctorant en sciences humaines et sociales de conduire un projet de recherche portant sur les mutations qui affectent du point de vue de la culture matérielle le bassin méditerranéen.

Qu’elles concernent les technologies, le climat, la démographie, les systèmes politiques, les circulations des hommes et des marchandises, les mutations auxquelles nous assistons ont des incidences sur la culture matérielle dans ses multiples dimensions qui vont de la production des objets à leurs usages en passant par les modalités de leur circulation.

La dimension matérielle de ces changements est particulièrement importante pour un musée de société comme le MuCEM. Elle participe en effet à deux axes essentiels de la politique scientifique du musée : une réinterprétation des collections à la lumière des circulations des modèles à des échelles régionales et mondiales ; l’enrichissement des collections afin qu’elles témoignent des mutations en cours.

Les propositions prendront en compte les axes prioritaires d’enrichissement des collections du MuCEM dans les domaines suivants :

  • Manifestations matérielles des nouvelles formes de luttes politiques
  • Nouveaux objets de la mobilité
  • Circuits et modes de consommation en temps de crise
  • Savoir-faire et procédés techniques dans le contexte de changement climatique

Les propositions ouvertes à tous les chercheurs en sciences sociales (histoire, science politique, sociologie, géographie, anthropologie) devront obligatoirement comporter les volets suivants :

  • Une problématique tenant compte de la nature des collections du MuCEM telles que décrites dans son Projet scientifique et culturel (voir en annexe jointe)
  • Description d’un terrain comparatif au sein du bassin méditerranéen
  • La méthode de travail proposée comportant des enquêtes sur le terrain [1]

Le chercheur conduira son projet de recherche au sein d’une des unités partenaires de LabexMed (voir annexe 2.) à laquelle il sera rattaché. Il sera associé au département de recherche du MuCEM et travaillera avec le(s) conservateur(s) des pôles de collections concernés[2] ainsi que les correspondants désignés au sein de son unité de recherche de rattachement de Labexmed.

Il aura la responsabilité de l’animation d’un groupe de travail chargé de proposer des méthodes d’enquêtes et différentes formes de restitution  prenant notamment en compte l’apport des technologies numériques tant comme modes de communication et diffusion de formes et de modèles que comme vecteurs de nouvelles pratiques et relations entre les individus et les groupes.

Une attention particulière sera ainsi apportée à la capacité du candidat à mobiliser des compétences dans le domaine des nouvelles technologies susceptibles de faire évoluer les méthodes de recherche sur le terrain ainsi que les formes de restitution des données de recherche (cartographie, web documentaires, etc.)

[1] Un budget d’enquête sera associé au contrat

[2] Soit 9 pôles thématiques : corps, apparences et sexualité ; vie domestique ;vie publique ;religions et croyances ;alimentation, agriculture et élevage ; artisanat , industrie et commerce ; sport et santé ; arts du spectacle ; mobilités, métissage et communication

Annexe 2. Unités de recherche partenaires de LabexMed

  • USR 3125 / MMSH (AMU‐CNRS) – Madame Brigitte MARIN
  • UMR 7299 – Centre Camille Jullian. Histoire et archéologie de la Méditerranée et de l’Afrique du Nord de la Protohistoire à la fin de l’Antiquité (CCJ/ AMU‐CNRS) – Madame Marie‐Brigitte CARRE
  • UMR 7297 – Centre Paul‐Albert Février. Textes et documents de la Méditerranée antique et médiévale (TDMAM/ AMU‐CNRS) – Madame Emmanuèle CAIRE
  • USR 3155 – Institut de recherche sur l’architecture antique (IRAA/ AMU‐CNRS) – Monsieur Xavier LAFON
  • UMR 7298 – Laboratoire d’archéologie médiévale et moderne en Méditerranée (LA3M/ AMU‐CNRS) – Monsieur Henri AMOURIC
  • UMR 7269 – Laboratoire méditerranéen de Préhistoire Europe Afrique (LAMPEA/ AMU‐CNRS) – Monsieur Jean‐Pierre BRACCO
  • UMR 8171 – Institut des mondes africains (IMAf – équipe d’Aix/ Paris I‐AMU‐CNRS-EPHE-IRD) – Monsieur Henri Médard
  • UMR 7307 – Laboratoire d’ethnologie méditerranéenne, européenne et comparative (IDEMEC/ AMU‐CNRS) – Monsieur Dionigi ALBERA
  • UMR 7305 – Laboratoire méditerranéen de sociologie (LAMES/ AMU‐CNRS) – Madame Sylvie MAZZELLA
  • UMR 7310 – Institut de recherches et d’études sur le monde arabe et musulman (IREMAM/ AMU‐CNRS) – Madame Ghislaine ALLEAUME
  • UMR 7303 – Temps, espaces, langages. Europe méridionale, Méditerranée (TELEMME/ AMU‐CNRS) – Madame Maryline CRIVELLO
  • UMR 7304 – Epistémologie et ergonomie comparatives (CEPERC / AMU‐CNRS) – Madame Gabriella CROCCO
  • UMR 7317 – Laboratoire d’économie et de sociologie du travail (LEST/ AMU‐CNRS) – Madame Ariel MENDEZ
  • UMR 151 – Laboratoire population, environnement, développement (LPED/AMU‐IRD) – Monsieur Hubert MAZUREK
  • UMR 7318 – Droit public comparé, droit international et droit européen (AMU‐CNRS) – Monsieur Rostane MEHDI
  • UMR 8562 Centre Norbert Elias (AMU‐CNRS‐EHESS‐ Université d’Avignon et des Pays du Vaucluse) – Madame Suzanne DE CHEVEIGNE

Lieux

  • MUCEM
    Marseille, France (13002)

Dates

  • vendredi 31 octobre 2014

Mots-clés

  • Méditerranée, circulations, dynamiques socio-environnementales, objets de la mobilité, nouvelles formes de luttes politiques

Contacts

  • Denis Chevallier
    courriel : denis [dot] chevallier [at] mucem [dot] org

URLS de référence

Source de l'information

  • Yann Philippe Tastevin
    courriel : yptastevin [at] mucem [dot] org

Pour citer cette annonce

« Contrat post-doctoral « Méditerranée en mutation : matérialités, circulations, environnement » », Bourse, prix et emploi, Calenda, Publié le jeudi 02 octobre 2014, http://calenda.org/300269