AccueilPost-doctorat dans le cadre du projet ANR « Pouvoir politique et conversion religieuse, Antiquité-Période moderne »

*  *  *

Publié le jeudi 09 octobre 2014 par João Fernandes

Résumé

Un poste de chercheur post-doctorant est à pourvoir pour une durée de 35 mois à plein temps (2015-2017) dans le cadre du projet Pocram (Pouvoir politique et conversion religieuse, Antiquité-Période moderne) - ANR-CULT-0008.

Annonce

Présentation du projet Pocram

(ANR 13-CULT-0008)

Le programme POCRAM, financé par l’ANR pour 2014-2017, travaille sur les variations du regard et de l’attitude du pouvoir politique face aux conversions religieuses dans le cadre du sous- thème « Religions et système mythiques » de l’appel à projet CULT, se rattachant aux questions des transferts de religion, et des relations entre religions et construction d’espaces nationaux. Les attitudes du pouvoir politique face au changement religieux que peuvent représenter les conversions sont un angle d’approche privilégié pour mieux comprendre la place de la religion dans les sociétés. Le projet a pour ambition d’analyser ces attitudes dans différentes configurations, depuis la fin de l’Antiquité jusqu’à la fin du XVIIe siècle. Le point de départ est l’Europe occidentale et les relations entre le christianisme (dans ses diverses confessions) et les autres pratiques religieuses (judaïsme, religions civiques antiques, islam, et autres expressions religieuses avec lesquelles le christianisme est entré en contact hors d’Europe) ainsi que les mouvements de conversion entre différentes acceptions du christianisme.

Le projet associe 5 équipes de recherche : le CRHEC (Université Paris-Est-Créteil), le Centre d’Anthropologie religieuse CARE-CRH (EHESS), TELEMME (Université Aix-Marseille), le LAMOP (Université Paris-Panthéon-Sorbonne) et ACP (Université Paris-Est Marne)la-Vallée)

Activités structurantes du projet :

  • tenue d’un carnet de recherche en accès libre : http://pocram.hypotheses.org/
  • constitution d’une bibliographie scientifique sur le thème du programme
  • constitution d’une base de données « Signes de la conversion ».
  • 4 colloques thématiques, préparés chacun par un séminaire d’une journée, ainsi qu’un grand colloque conclusif en 2017.
  • École doctorale attachée au colloque conclusif
  • édition des travaux présentés lors des colloques. 

La base de données « Signes de la conversion » doit répertorier des sources textuelles ou iconographiques concernant le changement de religion dans ses aspects visibles, de l’Antiquité à la période moderne incluse, que ce changement de religion concerne le passage au christianisme (ou d’une confession chrétienne à l’autre) ou le passage du christianisme à une autre religion. Cette collecte concerne l’ensemble des aires de contact entre christianisme et autres religions, dans une visée d’histoire globale. On produira ainsi un outil de travail à disposition de la communauté scientifique et du public. L’objectif est d’apporter les matériaux permettant d’affiner la typologie des signes de la conversion religieuse, mais aussi d’ouvrir la possibilité à des recherches par aire géographique ou par période historique, ainsi qu’à des travaux dans d’autres champs disciplinaires qui seraient intéressés par le vocabulaire de la conversion religieuse et par les scènes de conversion religieuse de façon centrale ou de façon indirecte.

La base de données articulera des documents iconographiques et des textes. En ce qui concerne ces derniers, il faudra repérer le vocabulaire désignant la conversion religieuse dans les langues originales des sources. Ce repérage débouchera sur l’élaboration d’un thésaurus multilingue de la conversion, qui tiendra compte des contextes historiques et géographiques. Ce premier outil sera mis en relation avec les représentations iconographiques à partir du moment où elles apparaissent, et en tenant compte des représentations rétrospectives. Les éléments d’information seront fournis par les historiens spécialistes invités dans les séminaires et colloques, que l’on mobilisera ainsi de façon complémentaire à la présentation de leurs travaux. Pour la conception de la base de données, on s’appuiera sur les ressources du Centre de Recherches Historiques (CRH) de l’EHESS, qui met en place actuellement un groupe « base de données » ayant pour objectif de mettre en commun les expériences et d’encadrer les chercheurs, notamment dans le cadre de projets financés par l’ANR. 

Responsable du projet Pocram

Isabelle Poutrin, Université Paris-Est Créteil

Centre de Recherche en Histoire Européenne Comparée (CRHEC, EA 4392)

contact : pocram.anr@gmail.com

Conditions d'emploi et de rémunération 

Un poste de chercheur post-doctorant (femme ou homme) pour 2015-2017 est à pourvoir dans le cadre du projet Pocram.

Le poste sera basé au :

CRHEC (Centre de recherche en histoire européenne comparée), Université Paris-Est, 91 avenue du Général De Gaulle, 94 000 Créteil,

sous la responsabilité de Claire Sotinel, Professeur d’Histoire Ancienne à l’UPEC.

Début du contrat : 1er février 2015

Durée du contrat : 35 mois à plein temps

Rémunération : 1er échelon IGR (1 964,91€ brut) 

Fiche de poste du chercheur post-doctorant

Critères académiques : 

  • Le candidat doit être titulaire d’un doctorat, de préférence en Histoire ou en Lettres classiques.

Compétences et aptitudes requises :

  • Pratique des bases de données : recherche, acquisition et traitement dynamique des données
  • Compétences en lexicométrie
  • Connaissance du français et du latin requise. Des compétences linguistiques complémentaires seraient un atout.
  • Intérêt pour les humanités numériques
  • Sensibilité aux types de corpus en fonction des périodes, capacité à évoluer 

Missions du chercheur post-doctorant

Le chercheur post-doctorant sera chargé de la mise en place et de la gestion d’une base de données « Signes de la conversion », sous la responsabilité du Prof. Claire Sotinel.

Il contribuera à l’élaboration du modèle de la base de données, travaillera à la collection des données et à leur indexation. Il sera amené à interroger des banques de manuscrits et de textes, à récolter des informations auprès des membres de l’équipe Pocram et des chercheurs participant aux séminaires et colloques. Il aura à travailler avec les membres de l’équipe Pocram à la conception de la base, à développer ses compétences en humanités numériques pour la réaliser. Il pourra bénéficier de formations complémentaires si le niveau de technicité de la base le demande. Il contribuera également à la mise en ligne de corpus documentaires raisonnés et à l’élaboration de techniques d’interrogation des textes.

Il assistera Claire Sotinel pour l’organisation de l’Ecole doctorale attachée au colloque conclusif.

Il assistera Isabelle Poutrin pour la tenue du carnet de recherche (mise en forme et mise en ligne des contenus)

Carnet de recherche : http://pocram.hypotheses.org/ 

Soumettre une candidature

Les dossiers (CV et lettre de motivation) doivent être adressés au Prof. Claire Sotinel claire.sotinel@u-pec.fr en copie à pocram.anr@gmail.com

Ouverture des candidatures : 25 septembre 2014

Date limite des candidatures :

2 novembre 2014

Date des entretiens pour les candidats retenus lors de la sélection sur dossier :

1e quinzaine de décembre 2014

Lieux

  • CRHEC (Centre de recherche en histoire européenne comparée), Université Paris-Est - 91 avenue du Général De Gaulle
    Créteil, France (94)

Dates

  • dimanche 02 novembre 2014

Mots-clés

  • Post-doc, CRHEC, Pocram

Contacts

  • Isabelle Poutrin
    courriel : pocram [dot] anr [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Isabelle Poutrin
    courriel : pocram [dot] anr [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Post-doctorat dans le cadre du projet ANR « Pouvoir politique et conversion religieuse, Antiquité-Période moderne » », Bourse, prix et emploi, Calenda, Publié le jeudi 09 octobre 2014, http://calenda.org/300958