AccueilGenre, territoire et santé

Genre, territoire et santé

Gender, territory and health

Revue francophone sur la santé et les territoires (RFST)

Revue francophone sur la santé et les territoires (RFST) journal

*  *  *

Publié le jeudi 09 octobre 2014 par João Fernandes

Résumé

Pour ce numéro thématique, nous souhaitons interroger les liens entre genre, territoires et santé. Comment le territoire, le genre et la santé interagissent-ils ? Quels sont les mécanismes et processus à l’œuvre dans ces interactions et quelles formes prennent-elles ? Quels axes de recherche peuvent être développés dans cette perspective ? Quelles méthodes solliciter pour cerner la diversité des contours de ces concepts mis en lien ? La mobilisation de plusieurs disciplines (géographie, sociologie, histoire, épidémiologie) permettra d’apporter un regard pluriel sur l’articulation entre les territoires, le genre et la santé.

Annonce

Argumentaire

La RFST est une revue à comité de lecture destinée à pallier le manque d’espace de publication dédié aux rapports entre santé et territoires. Elle s’adresse aux géographes de la santé mais également aux chercheur-e-s issus d’autres disciplines dès lors que leurs travaux abordent cette thématique. L’ensemble des sciences humaines et sociales, ainsi que les disciplines médicales, la santé publique, les sciences de gestion, l’économie, le droit, ... sont concernés.

La Revue Francophone sur la Santé et les Territoires est  un espace de publication en ligne, interdisciplinaire, ouvert aux travaux scientifiques portant sur la dimension spatiale de la santé et, inversement, sur la dimension “santé” des territoires. Les articles publiés sont soumis à un processus d’évaluation par des relecteurs anonymes et, le cas échéant, à un arbitrage du comité éditorial composé de scientifiques reconnus des sciences sociales de la santé et des territoires.

Pour ce premier numéro thématique, nous souhaitons interroger les liens entre genre, territoires et santé. De plus en plus de travaux de géographes ou de sociologues montrent l’importance des inégalités entre hommes et femmes, en termes d’occupation ou d’appropriation des espaces et d’accès aux pouvoirs et aux ressources. Les inégalités de santé entre hommes et femmes, que ce soit de mortalité, de morbidité ou plus généralement de représentations et de comportements en lien avec la santé, sont elles aussi documentées par de nombreuses recherches. Cependant, en France, peu d’études interrogent l’articulation entre  constructions sociales, rapports de genre et dynamiques territoriales participant aux inégalités de santé. Ce constat a été à l’origine de l’organisation d’une journée de séminaire pluridisciplinaire en janvier 2014, donnant aujourd’hui lieu à cet appel à articles du premier numéro thématique de la RFST. Celui-ci vise à poursuivre une réflexion collective et pluridisciplinaire autour d’une nouvelle approche  pour les sciences sociales et la santé publique en France. 

Comment le territoire, le genre et la santé interagissent-ils ? Quels sont les mécanismes et processus à l’œuvre dans ces interactions et quelles formes prennent-elles ? Quels axes de recherche peuvent être développés dans cette perspective ? Quelles méthodes solliciter pour cerner la diversité des contours de ces concepts mis en lien? La mobilisation de plusieurs disciplines (géographie, sociologie, histoire, épidémiologie) permettra d’apporter un regard pluriel sur l’articulation entre les territoires, le genre et la santé. 

Axes thématiques

Les articles de cadrage théorique articulant les notions de genre, territoire et santé sont les bienvenus, comme ceux relevant des 3 thèmes plus spécifiques - mais non exhaustifs – ci-dessous. 

 - Représentations masculines et féminines des territoires en lien avec la santé

Chargé de repères et de symboles, de système de valeurs et de sens, le territoire est un cadre pour la construction de l’identité des individus, et influence leurs pratiques dans tous les domaines de leur existence. Or, dans quelle mesure peut-on parler de  représentations masculines et féminines des territoires ? En centrant l’articulation de ce questionnement autour du domaine de la santé, on peut alors se demander si cette diversité d’appréciation des espaces influence les comportements de santé de chacun et chacune, ainsi que les comportements des professionnel(le)s de santé. 

- Environnement de vie : le territoire comme support de la santé des hommes et des femmes

Le territoire et la pratique qu’en ont les individus agissent-ils de la même manière sur la santé des hommes et des femmes ? Dans quelle mesure, les caractéristiques des lieux de vie (quartier de résidence, espaces pratiqués dans le cadre du travail, des loisirs, etc.) influent-elles et participent-elles aux habitudes et aux comportements des femmes et des hommes en lien avec leur santé ? 

- Mobilités, accessibilité et recours aux soins : des pratiques spatiales féminines et masculines ?

Comment se caractérisent les mobilités liées à la santé des hommes et des femmes dans les espaces urbains et ruraux ? Existe-t-il une accessibilité différenciée aux équipements de santé, et des recours aux soins distincts entre hommes et femmes ? Enfin, comment la consommation des soins de santé peut-elle être appréhendée à travers les notions d’accessibilité (physique, financière, temporelle, sociale, culturelle) et de genre? 

Modalités pratiques d'envoi des propositions

Les textes d'un format de 5000 à 6000 mots sont publiés en français, accompagnés d’un résumé court (150 mots) en français et d’un résumé long (800 à 1000 mots) en anglais. Les cartes et figures au format Jpeg (couleur ou noir et blanc) sont acceptées. Le site de la revue est consultable à cette URL: http://rfst.hypotheses.org/

La date limite de soumission d’un texte pour cette parution thématique est

le 16 novembre 2014

Pour soumettre vos propositions, ou pour toute question, veuillez utiliser cette adresse : contact.rfst@gmail.com

Consignes aux Auteurs :

La revue francophone sur la santé et les territoires accepte 2 types d’articles :

- Articles longs 5000-6000 mots publiés dans les rubriques ” Epistémologie, outils, Méthodes” et “Terrains, études” selon qu’il s’agit d’articles de fond ou d’articles empiriques. Ce format s’applique également aux dossiers thématiques.

-Textes courts (2000-3000 mots) publiés dans la rubrique séminaires et Ateliers. Ce format est réservé aux “working papers” et compte rendus de séminaires ou ateliers de travail. Ils sont soumis à une évaluation par le seul comité de rédaction et n’ont pas valeur de publication avec comité de lecture.

Tous les textes doivent être accompagnés d’un résumé court en français (150 mots) et d’un résumé long en anglais (600 à 800 mots + une illustration, carte, figure ou tableau)

Les informations concernant les auteurs doivent figurer sur une page de garde (en précisant les cordonnées de l’auteur de correspondance). Le processus d’évaluation est basé sur l’avis anonyme de deux relecteurs. Il est par conséquent demandé aux auteurs de veiller à anonymiser leur textes (en évitant les auto-citations par exemple ou en remplaçant leur nom par “auteur” dans les références). la rédaction retournera aux auteurs tout texte ne présentant pas ces garanties d’anonymat.

Les formats de texte accepté sont .doc ou .rtf, texte justifié. La police utilisée est Arial 11 points.
En plus du titre gérénal (en Arial 14 points, majuscules et caractères gras), 3 niveaux de titre sont autorisés sans numérotation: NIVEAU 1 (majuscules gras), Niveau 2 (minuscules gras), Niveau 3 (Minuscules italiques).
Les notes doivent être en fin de document et limitées au maximum

Le format de bibliographie est précisé ici :http://rfst.hypotheses.org/category/vie-de-la-revue/format-de-bibliographie

Les tableaux sont insérés dans word, titrés et numérotés

La revue est en opensource, aucun droit d’auteur ne s’applique, les textes restent la propriété intellectuel de leur(s) auteurs.

Les figures (images, schémas, cartes) sont appelées dans le texte entre parenthèses (ex. figure 1). Leur emplacement dans le texte est matérialisé par le titre (figure n°… : titre de la figure) et le document est joint à l’envoi par courrier électronique dans un fichier à part au format jpeg. En cas de résolution non satisfaisante, il pourra être demandé aux auteurs de fournir le document original aux formats .eps ou .ai

Coordination du numéro

  • Audrey Bochaton (Université Paris Ouest Nanterre la Défense, UMR Mosaïques LAVUE),
  • Emmanuelle Faure (Université Paris Ouest Nanterre la Défense,  UMR Mosaïques LAVUE),
  • Clélia Gasquet-Blanchard (EHESP-Sorbonne Paris Cité, UMR 6590 ESO),
  • Sandrine Halfen (Observatoire régional de santé d’Île-de-France), Alice Denoyel (Université Lyon 3).

Rédacteur en chef

Sébastien Fleuret

Secrétariat de rédaction

Noémie Lebrun

Comité éditorial et scientifique

  • Antoine Bailly (Université de Genève, Suisse) ; 
  • Audrey Bochaton (Université Paris Ouest Nanterre, France); 
  • Marie-Soleil Cloutier (INRS, Montréal, Canada) ; 
  • Magali Coldefy (IRDES, Paris, France) ; 
  • Emmanuel Eliot (Université de Rouen, France) ; 
  • Sébastien Fleuret (CNRS ESO-Angers, France) ; 
  • Clélia Gasquet(EHESP,Rennes,  France) ; 
  • Philippe Gerber (CEPS/INSTEAD, Luxembourg) ; 
  • Anne-Cécile Hoyez (CNRS ESO-Rennes, France) ; 
  • Vincent Laperrière (Université de Provence, France);
  • Véronique Lucas-Gabrielli (IRDES, Paris,France) ; 
  • Jean-Marc Macé (CNAM, Paris, France) ;  
  • Mathieu Philibert (UQAM, Montréal, Canada); 
  • François Taglioni (Université de la Réunion, France) ; 
  • Céline Tschirart (Royal Holloway Londres, Royaume Uni) ; 
  • Julie Vallée(CNRS Geographie-cités, France)

Dates

  • dimanche 16 novembre 2014

Mots-clés

  • Genre, territoire, santé

Contacts

  • Clelia Gasquet
    courriel : clelia [dot] gsquet [at] ehesp [dot] fr

Source de l'information

  • Sébastien Fleuret
    courriel : sebastien [dot] fleuret [at] univ-angers [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Genre, territoire et santé », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 09 octobre 2014, http://calenda.org/301016