AccueilTableau vivant

Tableau vivant

Tableau vivant

La politique de l'interruption

The politics of interruption

*  *  *

Publié le lundi 06 octobre 2014 par Elsa Zotian

Résumé

Désormais étudié dans ses différentes modalités historiques et esthétiques, le tableau vivant ne cesse de nous interroger sur la puissance d'un arrêt (du geste comme de l'image) : quelle est la nature de la force expressive de l'immobilité ? Considérer parfois comme anachronique au regard des arts du mouvement, le tableau vivant dans ce qu'il peut avoir d'archaïque propose une intensité que le théâtre ou l'arrêt sur image au cinéma ont largement expérimentée. L’artifice de l'immobilité contrainte des tableaux vivants peut-elle se comprendre à l'aune d'une réflexion sur les rapports entre l'image et le politique ? En performant le tableau vivant, la scène et le corps s'inscrivent dans une relation à l'espace social qui n'est pas dénué d'enjeux idéologiques.

Annonce

Journée d’études organisée par Michel Poivert et Julie Ramos, Université Paris 1, HiCSA

Argumentaire

Désormais étudié dans ses différentes modalités historiques et esthétiques, le tableau vivant ne cesse de nous interroger sur la puissance d'un arrêt (du geste comme de l'image) : quelle est la nature de la force expressive de l'immobilité ? Considérer parfois comme anachronique au regard des arts du mouvement, le tableau vivant dans ce qu'il peut avoir d'archaïque propose une intensité que le théâtre ou l'arrêt sur image au cinéma ont largement expérimentée. L’artifice de l'immobilité contrainte des tableaux vivants peut-elle se comprendre à l'aune d'une réflexion sur les rapports entre l'image et le politique ? En performant le tableau vivant, la scène et le corps s'inscrivent dans une relation à l'espace social qui n'est pas dénué d'enjeux idéologiques.

Objet singulier de l'histoire de l'art, le tableau vivant ouvre en réalité des perspectives plus larges qui concernent toutes les pratiques artistiques, le théâtre et la danse, la vidéo et la performance, ou bien encore l'installation. En proposant de repérer les enjeux politiques de l'immobilité à travers le paradigme du tableau vivant, il sera question d'autorité et de liberté, de l'économie générale du rapport entre le spectateur, l'auteur et l'acteur, et peut être aussi de penser la question de la création en dehors de l'image.

Programme

9h00

  • Ouverture par Michel Poivert et Julie Ramos (Université Paris 1, HiCSA) et présentation de l’ouvrage Le tableau vivant ou l’image performée (INHA/Mare & Martin)

9h30 – Suspens scénique

  • Laura Weigert (Rutgers University, New Brunswick, New Jersey), « Vocamus personagias » : les figures figées des tableaux éphémères

10h10 

  • Carole Halimi (Université Paris-Est Marne-la-Vallée, LISAA), Le tableau vivant comme interruption du jeu de l’acteur dans le théâtre de Grotowski

10h50 : pause café

11h10 – Ralentissement urbain

  • Arden Reed (Pomona College, Claremont, Californie), Sam Taylor-Wood : politique, race, genre et suspension mis en scène dans un pub londonien

11h50

  • Olga Smith (Humboldt Universität zu Berlin, Institut für Kunst- und Bildgeschichte), Arrêt sur l’image dans le flux urbain : photographie et vidéo contemporaines

12h30 : pause déjeuner

14h – Ruptures temporelles

  • Vega Tescari (Kunsthistorisches Institut in Florenz – Max-Planck-Institut), Andreï Tarkovski : tension figée

14h40

  • Guillaume Gesvret (Université de Poitiers), Affecter le tableau vivant : interférence de la voix dans Pas de Samuel Beckett et Passion de Jean-Luc Godard

15h20 : pause café

15h40 – Interférence des genres

  • Bettina Brandl-Risi (Institut für Theater- u. Medienwissenschaft, Universität Erlangen-Nürnberg), Olga Desmond : Still still living

16h20

  • Damien Delille (Université Paris 1, HiCSA) : Le scandale des « Messes noires » ou l’homoérotisme des tableaux vivants

17h

  • Nicolas Nercam (Université Montaigne Bordeaux, ARTES) : Genre, histoire et politique : déclinaison des tableaux vivants dans l’œuvre photographique de Pushpamala N

Lieux

  • Galerie Colbert, salle Vasari, 1er étage (Métro : Bourse ou Palais-Royal-Musée du Louvre) - 2, rue Vivienne ou 6, rue des Petits-Champs
    Paris, France (75002)

Dates

  • mercredi 22 octobre 2014

Fichiers attachés

Mots-clés

  • tableau vivant, tableaux vivants

Contacts

  • Julie Ramos
    courriel : julie [dot] ramos [at] free [dot] fr

Source de l'information

  • Léonard Pouy
    courriel : leonard [dot] pouy [at] inha [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Tableau vivant », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 06 octobre 2014, http://calenda.org/301260