AccueilDes sources marginales pour une histoire des marges : la transgression des normes

Des sources marginales pour une histoire des marges : la transgression des normes

Marginal sources for a history of margins: the transgression of norms

Race, classe et genre aux USA, de l’après-guerre aux années 1970

Race, class, and gender in the USA, from the post-war to the 1970s

*  *  *

Publié le lundi 29 septembre 2014 par Céline Guilleux

Résumé

La société américaine de l’après-guerre conforte plus que jamais les normes ethno-raciales, genrées, ou de classe. Mais ces normes sont loin de parvenir à une uniformisation. Elles peuvent être outrepassées, déplacées ou supprimées. L’adaptabilité du modèle américain face à la contestation se révèle dans cette capacité à intégrer la contestation voire même à l’élever au rang de nouvelle norme. Si normes et contestations ont souvent été interrogées, c’est le regard de l’histoire politique qui a primé, aux dépens d’une analyse au plus près des pratiques sociales et culturelles. Pour déplacer notre regard nous voulons consacrer cette journée à des sources marginales ou peu exploitées jusqu’à présent. Ainsi par exemple les yearbooks des universités américaines, des comics ou des dessins animés oubliés, ou bien encore des mémoires d’acteurs marginaux et marginalisés.

Annonce

Argumentaire

La société américaine de l’après-guerre conforte plus que jamais les normes ethno-raciales, genrées, ou de classe. Mais ces normes sont loin de parvenir à une uniformisation. Elles peuvent être outrepassées, déplacées ou supprimées. L’adaptabilité du modèle américain face à la contestation se révèle dans cette capacité à intégrer la contestation voire même à l’élever au rang de nouvelle norme. Si normes et contestations ont souvent été interrogées, c’est le regard de l’histoire politique qui a primé, aux dépens d’une analyse au plus près des pratiques sociales et culturelles. Pour déplacer notre regard nous voulons consacrer cette journée à des sources marginales ou peu exploitées jusqu’ à présent. Ainsi par exemple les yearbooks des universités américaines, des comics ou des dessins animés oubliés, ou bien encore des mémoires d’acteurs marginaux et marginalisés. 

Programme

9h00 : Accueil des participants

9h15 : Présentation : Hélène Le Dantec-Lowry (Professeure à la Sorbonne-Nouvelle, CREW)

9h30 : Christen Bryson (doctorante à la Sorbonne-Nouvelle, CREW) : Shotgun Wedding, Home for Unwed Mothers, or Back-Alley Abortion: How to Deal with Pregnancy before Marriage during the 1950s and 1960s.

10h00 - 10h30 : Pause Café

10h30 : Anne Légier (doctorante à la Sorbonne-Nouvelle, CREW, PRCE à Aix-Marseille Université): The Search For An Abortionist: Blake Edwards’s Forgotten Abortion Thriller: The Carey Treatment (MGM, 1972.)

11h00 : Emilie Blanc (Doctorante en Histoire et Critique des Arts, Université Rennes 2) : Les performances de Robert Legorreta-Cyclona : questionner les perceptions du genre, de la race et de la sexualité.

11h30 : Discussion

Modérateurs : Guillaume Marche (Professeur à Paris Est- Créteil, IMAGER) et Hélène Le dantec-Lowry (Professeure à la Sorbonne-Nouvelle, CREW)

12h30 - 14h00 Pause déjeuner (en salle 16) 

14h00 : Lamia Dzanouni (doctorante et ATER à la Sorbonne- Nouvelle, CREW) : Au cœur des luttes et en marge des recherches : Quand le dessin de presse croque le racisme.

14h30 : Olivier Mahéo (doctorant à la Sorbonne-Nouvelle, CREW) : Les témoins contre l’histoire : quelle place pour l’autobiographie dans une historiographie renouvelée des mouvements pour les Droits Civiques aux États-Unis, 1945- 1973 ?

15h00 : Marine Dasse (doctorante à Paris-Ouest La défense): La Beat Generation et son héritage socioculturel : transgressions sociales, initiatrices de contestations.

15h30-16h00 : Pause Café

16h00 : Jean-Paul Lallemand-Stempak (doctorant à l’EHESS, CENA, ATER à l’Université Paris-Diderot) : « Panser » l’histoire : Montague Cobb et l’histoire de la médecine afro-américaine.

16h30 - 17h30 : Table Ronde

Avec Sarah Fila-Bakabadio (Maître de conférences à l’Université de Cergy-Pontoise), Riad Sattouf (dessinateur, réalisateur, scénariste), Maboula Soumahoro (Maître de conférences à l’Université François Rabelais à Tours, ICD,CEAAD)

Et tous les participants à la journée d’études.

17h30 : Pot convivial

Comité Scientifique

  • Andrew Diamond (Université Paris-Sorbonne)
  • Sarah Fila-Bakabadio (Université de Cergy-Pontoise)
  • Hélène Le Dantec Lowry (Université Sorbonne-Nouvelle)
  • Guillaume Marche (Université Paris Est Créteil)
  • Maboula Soumahoro (Université François Rabelais à Tours)
  • Anne Stefani (Université Toulouse-Jean Jaurès)

Comité d’organisation

  • Christen Bryson,
  • Pierre Cras,
  • Jean-Paul Lallemand-Stempack,
  • Anne Légier,
  • Olivier Mahéo

Lieux

  • Institut du Monde Anglophone, Sorbonne Nouvelle, salle 16 - 5 rue de l'école de médecine
    Paris, France (75006)

Dates

  • vendredi 10 octobre 2014

Mots-clés

  • source, marginalité, norme, transgression, États-Unis, genre, race

Contacts

  • olivier maheo
    courriel : normestransgression [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • olivier maheo
    courriel : normestransgression [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Des sources marginales pour une histoire des marges : la transgression des normes », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 29 septembre 2014, http://calenda.org/301436