AccueilMaladie(s) du pouvoir

Maladie(s) du pouvoir

Ilnesses of power

Dialogues du politique et du pathologique

Dialogues between politics and pathologies

*  *  *

Publié le mardi 14 octobre 2014 par João Fernandes

Résumé

La figure du Prince malade est un poncif des systèmes monarchiques qui ne pensent la transmission du pouvoir qu’au moment du décès ou de l’abdication. En parallèle, l’exercice du pouvoir, de l’Antiquité à nos jours, est censé être synonyme d’une souffrance ou d’une fatigue en même temps qu’une forme de passion susceptible de déboucher sur la tyrannie et la cruauté, conçues alors comme des manifestations d’une forme de folie alimentée par l’autorité et la démesure qu’elle implique souvent. L’objectif de cette journée d'étude est d’étudier les interactions entre pouvoirs et états pathologiques (décrits comme tels au moment où ils se manifestent ou longtemps après) tant dans le cas d’une perturbation de l’autorité que dans celui d’une critique médicale de la puissance souveraine et de ses agents (dans les régimes autoritaires ou autres). L’enjeu est d’observer le dialogue entre politisation des faits pathologiques (la maladie du Prince est une crise politique) et, à l’inverse, la médicalisation du politique (les erreurs de gouvernance témoignent d’une déviance du Prince ou du régime voire d’une « maladie » plus globale du système).

Annonce

Programme

9h00 Accueil des participants 

9h30-9h40 Introduction de la journée, Stanis Perez, MSH Paris-Nord, Pléiade (EA 7338), Université Paris XIII-Villetaneuse 

  • 9h40-10h10  Pouvoir et maladie dans l’œuvre de Suétone : le bon gouvernement est-il lié à la santé du prince ?, Caroline Husquin, Université SHS-Lille III-Charles-de-Gaulle, Halma-Ipel, UMR 8164/ Université de Fribourg 
  • 10h10-10h40 De la fièvre du roi à la peste du royaume : François II, un roi malade (1559-1560) au début des guerres de Religion, Sophie Tejedor, Université de Paris IV-Sorbonne 

10h40-11h00Pause 

  • 11h00-11h30 Les pathologies du ministériat. Deux grands malades dans l’exercice du pouvoir, Richelieu et Louis XIII, Xavier Le Person, Université de Paris IV-Sorbonne, IEP 

11h30-12h00 Discussion 

12h00-14h00 Repas 

  • 14h00-14h30 « Le mal du Roi » : Louis XV entre le politique, l’érotique et le pathologique, Stanis Perez, MSH Paris-Nord, Pléiade (EA 7338), Université Paris XIII-Villetaneuse 
  • 14h30-15h00 Le suicide du prince de Condé : un conflit de pouvoir entre médecine et politique, Eva Yampolsky, Institut universitaire d’histoire de la médecine et de la santé publique, Lausanne 

15h00-15h20 Pause 

  • 15h20-15h50 Médecin-malade : une domination rapprochée ? Le cas François Mitterrand, Dominique Memmi, MSH Paris-Nord, CNRS-CSU 
  • 15h50-16h20 When the President is the Patient : réexamen d’un tabou historiographique à partir de deux études de cas (F. D. Roosevelt, R. Reagan), Françoise Coste, Université de Toulouse-Jean Jaurès, CAS (EA 801), IPEAT,  Aurélie Godet, Université Paris VII-Diderot, ICT (EA 337) 

16h20-17h00 Discussion et conclusion de la journée

Lieux

  • 4, rue de la Croix-Faron
    La Plaine-Saint-Denis, France (93210)

Dates

  • vendredi 14 novembre 2014

Mots-clés

  • maladie, pouvoir, sociologie, politique, corps du roi, médecine

Contacts

  • Stanis Perez
    courriel : stanis [dot] perez [at] mshparisnord [dot] fr

Source de l'information

  • Stanis Perez
    courriel : stanis [dot] perez [at] mshparisnord [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Maladie(s) du pouvoir », Journée d'étude, Calenda, Publié le mardi 14 octobre 2014, http://calenda.org/301447