AccueilLes agricultures de firme

Les agricultures de firme

Firm agricultures

*  *  *

Publié le jeudi 16 octobre 2014 par João Fernandes

Résumé

Le projet « AGRIFIRME » a pour objectif d’identifier et de caractériser les « agricultures de firme » et plus particulièrement les formes d’exercice, d’organisation et de gestion du métier d’agriculteur qui y sont associées.Ce séminaire vise à rendre compte de l’émergence d’une nouvelle forme d’agriculture impensée il y a encore quelques années au plan politique et scientifique.

Annonce

Argumentaire

Le projet ANR (JCC) « AGRIFIRME » a pour objectif d’identifier et de caractériser les « agricultures de firme » et plus particulièrement les formes d’exercice, d’organisation et de gestion du métier d’agriculteur qui y sont associées.

Ce séminaire vise à rendre compte de l’émergence  d’une nouvelle forme d’agriculture impensée il y a encore quelques années au plan politique et scientifique.

Le développement d’une agriculture hautement capitaliste installée sur les marchés des matières premières,  de nouvelles formes de propriété du capital agricole, et l’arrivée de nouveaux acteurs témoignent de l’apparition de formes d’organisations sociales et économiques de l’agriculture en rupture avec les formes familiales jadis consacrées par les grandes politiques de la seconde moitié du vingtième siècle. 

A l’échelle du globe et à côté d’une agriculture familiale « sociétaire et abstraite »,  aux logiques oscillant entre une approche strictement financière et patrimoniale, apparaissent des agricultures de « firme » plus abouties portées par de nouveaux investisseurs (Industries agro-alimentaires, fonds privés, Etats) qui souhaitent, soit disposer d’une maîtrise totale de leur approvisionnement en matières premières agricoles, soit sécuriser de nouveaux placements financiers. 

A travers la présentation d’hypothèses et de résultats de recherche, ce séminaire international a pour objectif de mieux comprendre les contours de nouvelles formes d’organisation du travail qui s’éloignent du modèle familial, d’illustrer les processus d’abstraction et de financiarisation qui caractérisent les mondes agricoles, et ainsi de contribuer à une définition de la notion d’agriculture de firme.

Les questionnements développés dans le cadre de ce séminaire seront confrontés et mis à l’épreuve de nouveaux modèles d’analyse développés en Argentine, au Brésil, en Afrique du Sud, aux USA et en Europe. A travers trois ateliers et une approche comparative, il s’agira de croiser les points de vue et de construire de nouvelles perspectives de recherche.

Programme

Mercredi 10 décembre 2014 

13h30 : Accueil des participants 

14h-14h30 : Origines et ambition du projet 

François Purseigle, ENSAT, Responsable du programme AGRIFIRME 

14h30-17h30 : Conférences inaugurales 

Roberto Bisang, Université de Buenos Aires, Argentine 

Matthew ElliottUniversité du Missouri, USA

Jeudi 11 décembre 2014 

9h-12h : 1er Atelier 

Caractérisation par les formes organisationnelles, leur fonctionnement et leur gouvernance

Quelles sont les catégories d’acteurs impliqués ? Comment passe-t-on de l’exploitation agricole familiale à l’entreprise aux allures de firme ? Quelles sont leurs finalités et logiques d’action ? Quelles sont les modalités de gouvernance ? Comment s’organise le recours au salariat et/ou à la délégation d’activités ? Le développement de la sous-traitance témoigne-t-il de l’émergence de nouvelles formes d’entreprise agricole ? Quels sont les contours de ces nouvelles formes productives agricoles ? Quels peuvent être les liens entre de nouveaux modes de financement de l’agriculture et ces nouvelles formes ?

Communications

  • Geneviève Nguyen, ENSAT
  • Guilhem Anzalone, INRA RiTME
  • Bruno Legagneux,  ENSAT
  • Valérie Olivier Salvagnac,  ENSAT

Discussion avec 

Ward Anseew, Université de Prétoria, CIRAD, Afrique du Sud 

Caractérisation par les stratégies spatiales des agriculteurs et des autres acteurs des filières agroalimentaires

Spatial strategies of farmers and other actors of the food-processing chain 

Dans quelles spatialités singulières s’inscrivent les agricultures de firme ? Quelles sont les stratégies de localisation et multi-dé-re-localisation ? Comment s’organise la logistique à l’échelle des territoires ? Quelle est la nature des relations aux populations locales, aux autorités ? Quelles sont les relations fonctionnelles et de gouvernance entre les multiples lieux dans lesquels ces entreprises agricoles déploient leurs actions ? Quelles sont les modalités de régulation au sein des filières entre acteurs de la production/ collecte / transformation / distribution ?

Communications

  • Eve-Anne Bulher, Université Paris 8
  • Martine Guibert, Université Toulouse 2

Discussion avec 

  • Denis Requier-Desjardins, IEP Toulouse 

12h30-14h : Déjeuner 

14h-16h : 1er Atelier (Suite) 

Caractérisation par la dimension politique et géopolitique

Quelles sont les intentions des acteurs qui investissent ? Quelle est la nature de l'appropriation ? Quelle est leur approche des autorités locales? Quels liens existent entre les Etats d'origine des investisseurs et ceux-ci ? Quelle est la généalogie des espaces convoités? Quelles sont les pratiques des investisseurs en matière d'utilisation des ressources foncières et hydriques ?  Les fonds souverains dans l’agriculture : un investissement politique ?

Communications

  • Pierre Blanc, Bordeaux Sciences Agro Sciences Po Bordeaux
  • Mathieu Brun, Iddri Sciences Po, Paris 

Discussion avec

  • Jean-Marc Puel, associé BTR Capital Partners, Londres 

16h30-19h : 2e Atelier 

Continuités, discontinuités et modalités de coexistence  

Quels liens les tendances les plus contemporaines entretiennent-elles avec des processus anciens étudiés par les historiens ? Les très grandes exploitations de firme qui émergent aujourd’hui sont-elles des constructions sui generis ou bien ont-elles à voir avec des résurgences de grands domaines préexistants des agricultures collectivistes ou coloniales ?

Quelles sont les conditions de vie offertes aux travailleurs dans ces firmes de production ? Sur quelles formes de capitalisme agraire ces agricultures de firme reposent-elles ? Comment coexistent-elles avec d’autres formes d’organisations sociales et économiques ? 

Communications

  • Jean-Marc MoriceauUniversité de Caen, Membre de l’Institut universitaire de France
  • Stéphanie Barral, INRA SenS
  • Pierre Gasselin,INRA UMR Innovation,
  • Grouiez Pascal, Université de Nantes 

20h : Soirée-Dîner 

Vendredi 12 décembre 2014 

8h30-12h : 3e Atelier 

Les grandes questions posées par l'émergence de l'agriculture de firme

Comment les politiques publiques peuvent (doivent) elles prendre en charge ces agricultures ? Quel est le type de réseaux d’innovation dans lesquels elles insèrent ? Quelle est la nature des échanges avec les autres formes d’organisation de la production dans la prise en charge de la question environnementale ? Comment ces formes d’organisations se transmettent-elles ? Quels sont les impacts fonciers, sociaux, territoriaux, environnementaux ? 

Communications

  • Politiques publiques, Sergio Leité, Université de Rio, Brésil 
  • Modèles productifs, Lisa Elliott, Université du Dakota du Sud, USA 
  • Devenir et succession, Valter Oliveira, Université fédérale Fluminense, Rio, Brésil 
  • Modèles sociaux-salariat, Edouardo Moyano-Estrada, CSIC, Université de Cordoue, Espagne 
  • Impacts fonciers, Gérard Chouquer, CNRS 

12h30-14h : Déjeuner 

14h-16h Questions de recherche et synthèse des travaux 

  • Geneviève Nguyen, Université de Toulouse (INP-ENSAT) 
  • Bertrand Hervieu, Vice-Président du CGAER, Ministère de l’Agriculture 

Comité de pilotage

  • François Purseigle, Université de Toulouse (INP-ENSAT)
  • Geneviève Nguyen, Université de Toulouse (INP-ENSAT)
  • Pierre Blanc, Bordeaux Sciences Agro, Sciences po Bordeaux
  • Eve Anne Bühler, Université Paris 8 
  • Valérie Barraud Didier, Université de Toulouse (INP-ENSAT)
  • Martine Guibert, Université de Toulouse (Toulouse 2) 
  • Valérie Olivier, Université de Toulouse (INP-ENSAT) 
  • Bruno Legagneux, Université de Toulouse (INP-ENSAT)
  • Guilhem Anzalone, Université de Toulouse (INP-ENSAT)

Renseignements

François Purseigle, 

INP-ENSAT

UMR INP-INRA AGIR

Avenue de l’Agrobiopole

31326 Castanet Tolosan

Tél. : 06 13 66 04 43

E-mail : purseigle@ensat.fr

Site internet : www.agrifirme.fr 

Inscriptions

Avant le 1er novembre 2014

E-mail : colloque@agrifirme.fr 

Lieux

  • Avenue de l’Agrobiopole
    Toulouse, France (31)

Dates

  • mercredi 10 décembre 2014
  • jeudi 11 décembre 2014
  • vendredi 12 décembre 2014

Fichiers attachés

Mots-clés

  • agriculture, entreprise, firme, organisation, gouvernance, espace, filières agro-alimentaires

Contacts

  • François Purseigle
    courriel : colloque [at] agrifirme [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Guilhem Anzalone
    courriel : guilhem [dot] anzalone [at] sciencespo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les agricultures de firme », Colloque, Calenda, Publié le jeudi 16 octobre 2014, http://calenda.org/301579