AccueilObama et les élections de mi-mandat : analyse d'un échec annoncé ?

Obama et les élections de mi-mandat : analyse d'un échec annoncé ?

Obama and the mid-mandate elections: analysis of an imminent failure?

*  *  *

Publié le lundi 20 octobre 2014 par Elsa Zotian

Résumé

Les dernières élections de mi-mandat de la présidence Obama permettront-elles de mettre un terme au blocage endémique à Washington ? Rien n’est moins sûr : les sondages indiquent une victoire probable des Républicains, qui non seulement maintiendraient une majorité confortable à la Chambre des Représentants mais emporteraient finalement le Sénat. Le 114ème Congrès devrait amplifier les tendances des deux précédents. Obama devrait donc passer les deux dernières années de sa présidence à gouverner par décret pour au moins préserver l’héritage réformiste de 2008-2010. La journée d’études fera un bilan des résultats en s’interrogeant sur la permanence de la coalition électorale d’Obama ainsi que sur l’avenir de l’opposition républicaine dans un contexte où les Tea Parties ont enregistré un certain nombre de victoires lors des Primaires.

Annonce

L'université Paris-Diderot et le CERI (Sciences-Po), membres de Sorbonne Paris Cité (SPC), organisent une journée d'études le vendredi 7 novembre 2014: Obama et les élections de mi-mandat: Analyse d’un échec annoncé ?

La journée se déroulera le matin au CERI (56 rue Jacob, 75006, salle de conférences) et l'après-midi à Paris Diderot (Halle aux Farines, amphi 10E, 2 rue Marguerite Duras 75013). Une réception, ouverte au public, est organisée après la conférence. La soirée sera consacrée à la projection d'un documentaire, "California State of Mind: The Legacy of Pat Brown" (Sascha Rice, 2012), suivie d'un débat avec la réalisatrice.

Argumentaire

Les dernières élections de mi-mandat de la présidence Obama permettront-elles de mettre un terme au blocage endémique à Washington ? Rien n’est moins sûr : les sondages indiquent une victoire probable des Républicains, qui non seulement maintiendraient une majorité confortable à la Chambre des Représentants mais emporteraient finalement le Sénat. Le 114ème Congrès devrait amplifier les tendances des deux précédents. Obama devrait donc passer les deux dernières années de sa présidence à gouverner par décret pour au moins préserver l’héritage réformiste de 2008-2010.

La journée d’études fera un bilan des résultats en s’interrogeant sur la permanence de la coalition électorale d’Obama ainsi que sur l’avenir de l’opposition républicaine dans un contexte où les Tea Parties ont enregistré un certain nombre de victoires lors des Primaires. Les élections permettront aussi d’illustrer les évolutions les plus récentes au sein des deux chambres, notamment la polarisation en leur sein. Enfin, les conséquences sur la politique étrangère seront abordées, en particulier le débat autour d’un éventuel retour de la présidence impériale et les enjeux internationaux qu’Obama devra traiter conjointement avec un Congrès qui s’annonce des plus réticents.

Programme

Salle de conférence du CERI, 56 rue Jacob

9.30, Ouverture de la journée

Session 1. Les dynamiques électorales & partisanes : analyses des résultats

Présidence : Denis Lacorne (CERI-Sciences Po) 

  • 9h40, Aurélie Godet (Paris 7) : “Grand Old Tea Party? Assessing the Impact of the Tea Party Movement in the 2014 Midterm Elections”
  • 10.00, Audrey Célestine (Lille 3) : « Les minorités et les midterms de 2014: enjeux de représentation et de participation politique »

Pause-café, 11h-11h15

  • 11h15, Thad Kousser (University of California at San Diego): “The Partisan Wave in the 2014 Midterms: A Tsunami or a Ripple?”

Université Paris Diderot, Halle aux Farines, Amphi 10E, 2 rue Marguerite Duras, 75013

14h30 – Session 2. La configuration institutionnelle et politique : les conséquences des résultats

Présidence : François de Chantal (Université Paris VII-Denis Diderot) 

  • 14h.30, Alix Meyer (Université de Bourgogne): « Much ado about not much »: what to expect from the 114th Congress?
  • 14h.50, Greg Wawro (Columbia University) : “The 2014 Midterm Elections and the Future of the U.S. Senate”.
  • 15h.20, Olivier Richomme (Université Lyon 2) : « Will the elections ever matter again?: competition, polarization and redistricting in the House of Representatives”.

16h – 16h15, Pause café

Session 3. la politique étrangère

Présidence : François de Chantal (Université Paris VII – Paris-Diderot)

  • 16h15, Denis Lacorne (CERI) : «  le retour d’une présidence impériale ? »
  • 16h.30 Alexandra de Hoop Scheffer (directrice du bureau parisien du German Marshal Fund of the United States): « La perpétuelle réinvention du leadership américain: comment les contraintes internes et les crises internationales incitent les Etats-Unis à redéfinir leurs choix stratégiques et leurs partenariats ».

18h Réception

19h30 Projection du film de Sascha Rice : California State of Mind [Amphi 10E, Halle aux Farines]

20h30 Table ronde autour du documentaire, sous la présidence de Thad Kousser (UC San Diego) et en présence de la réalisatrice, Sascha Rice

Cette conférence est organisée avec le soutien du programme Alliance, du German Marshall Fund of the United States et du Pat Brown Institute.

Contacts scientifiques

  • fdechantal@univ-paris-diderot.fr
  • denis.lacorne@sciencespo.fr

Lieux

  • CERI, 56 rue Jacob | Paris-Diderot, 2 rue Marguerite Duras, Halle aux Farines
    Paris, France (75006 | 75013)

Dates

  • vendredi 07 novembre 2014

Mots-clés

  • États-Unis, élections, institutions politiques, Barack Obama, partis politiques

Contacts

  • François De Chantal
    courriel : fdechantal [at] univ-paris-diderot [dot] fr

Source de l'information

  • François De Chantal
    courriel : fdechantal [at] univ-paris-diderot [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Obama et les élections de mi-mandat : analyse d'un échec annoncé ? », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 20 octobre 2014, http://calenda.org/302413