AccueilLa deuxième vie des objets (4) : acteurs et pratiques

La deuxième vie des objets (4) : acteurs et pratiques

The second life of objects (4): actors and practices

Calendrier du séminaire : année 2014-2015

Seminar calendar: 2014-215

*  *  *

Publié le mardi 21 octobre 2014 par Céline Guilleux

Résumé

Pour la quatrième année de son fonctionnement, notre atelier s’intéressera plus particulièrement aux acteurs de la récupération et à leurs pratiques de recyclage et de réemploi. Nous savons que les pratiques de consommation sont intimement liées à des positions sociales et statutaires : pour autant la gestion des déchets, la réutilisation des rebuts, le recyclage des vieux objets créent-t-ils de la hiérarchie ? Plus précisément, comment ces pratiques de récupération émergent-elles ou évoluent-elles dans différents contextes économiques et socio-culturels ? Partout de nouvelles pratiques semblent se faire jour, sont-elles réellement novatrices en instaurant de nouvelles frontières sociales ou bien se superposent-elles à des pratiques déjà existantes en perpétuant des clivages déjà existant ? Des transferts d’expériences et de savoir faire se mettent-ils en place ? À quelles expériences sociales, sensorielles ou psychologiques ces pratiques de recyclage s’adossent-elles ? Ces situations de bouleversement des hiérarchies ordinaires de valeurs (entre le propre et le sale, le déchet et la matière première) sont-elles l’occasion de développer de nouvelles façons de faire, de vivre et de consommer répondant ainsi aux nouveaux paradigmes de consommation tels que celui du développement durable ?

Annonce

Argumentaire

Que ce soit au sein des sociétés industrialisées marquées par une pléthore de biens et par le gaspillage, comme au sein des sociétés marquées par la pauvreté et la pénurie de ressources, on observe de nombreuses pratiques de récupération, de tri, de recyclage et de transformation des objets, que ces pratiques soient associées à des circuits marchands ou bien qu’elles relèvent plus simplement du bricolage et de la sphère privée. Or, ces usages particuliers de la culture matérielle, qui donnent une « deuxième vie » à des objets devenus inutilisables, inutiles ou obsolètes, suppose des changements de pratiques, l’acquisition (ou la réappropriation) de savoir faire singuliers, mais aussi des emprunts, des métissages si ce ne sont de véritables renversements symboliques, au sein des systèmes de valeurs portés par les sociétés concernées. Notre atelier propose de documenter et d’analyser ces « deuxièmes vies d’objets», en s’intéressant à ce que ces usages seconds d’artéfacts disqualifiés peuvent révéler des transformations les plus contemporaines de nos sociétés.

Pour la quatrième année de son fonctionnement, notre atelier s’intéressera plus particulièrement aux acteurs de la récupération et à leurs pratiques de recyclage et de réemploi. Nous savons que les pratiques de consommation sont intimement liées à des positions sociales et statutaires : pour autant la gestion des déchets, la réutilisation des rebuts, le recyclage des vieux objets créent-t-ils de la hiérarchie? Plus précisément, comment ces pratiques de récupération émergent-elles ou évoluent-elles dans différents contextes économiques et socio-culturels ? Partout de nouvelles pratiques semblent se faire jour, sont-elles réellement novatrices en instaurant de nouvelles frontières sociales ou bien se superposent-elles à des pratiques déjà existantes en perpétuant des clivages déjà existant? Des transferts d’expériences et de savoir faire se mettent-ils en place ? A quelles expériences sociales, sensorielles ou psychologiques ces pratiques de recyclage s’adossent-elles ? Ces situations de bouleversement des hiérarchies ordinaires de valeurs (entre le propre et le sale, le déchet et la matière première) sont-elles l’occasion de développer de nouvelles façons de faire, de vivre et de consommer répondant ainsi aux nouveaux paradigmes de consommation tels que celui du développement durable?

Au final, c’est bien à une réflexion collective sur les liens entre culture matérielle, pratique sociale et expérience intime ou sensorielle à laquelle nous convions les participants à cet atelier bimestriel, en s’attachant à mettre en lumière les pratiques et les logiques de réinvention des objets.

Animation

  • Elisabeth Anstett (Chargée de recherche CNRS, IRIS)
  • Nathalie Ortar (Chargée de recherche MEDDE, LET)
  • Aurélie Dehling (Post-doctorante LISST, EHESS-Toulouse)
  • Baptiste Monsaingeon (ATER, Université Paris 1, CETCOPRA).

Programme

Sauf indication contraire, les réunions de l’atelier ont lieu à l’EHESS,  de 9h30 à 13h. Elles sont ouvertes à tous les étudiants, les enseignants-chercheurs et les chercheurs sur simple inscription.

4 novembre 2014 : consommateurs = acteurs ?

  • Valérie Guillard (Maître de conférences, Université Paris Dauphine): « Boulimie d’objets : l’être et l’avoir dans nos sociétés (De Boeck, 2014) »
  • Pascale Hébel (Directrice du Département Consommation, CREDOC) et Isabelle Van de Walle (Directrice du Département Entreprises et action publique, CREDOC) : « La « seconde vie » des objets : tentative de mesure et d’explication »
  • Discutante : Aurélie Dehling (Post-doctorante LISST, EHESS-Toulouse)

18 décembre 2014 : Cartoneros

  • Sebastian Carenzo (chercheuse associée CONICET, Argentine): “Desfetichizar para producer valor, refetichizar para producer el colectivo: cultura material en una cooperative de ‘cartoneros’ del gran Buenos Aires” http://www.scielo.br/pdf/ha/v17n36/v17n36a02.pdf
  • Le documentaire réalisé par S. Carenzo sur les cartoneros est disponible sur Youtube
  • Debora Gorban (chercheur associé, CONICET, Argentine) : « Destins de femmes cartoneras »
  • Discutante: Maeva Morin, auteure du web-documentaire Les Récupéracteurs

5 février 2015 : Chiffonniers

  • Virginie Milliot (Maître de conférence, Université Paris Ouest Nanterre La Défense- Lesc) « Les riverains face aux marchés de la pauvreté dans l’est parisien»
  • Jeanne Guien (Doctorante, Université Paris 1, Cetcopra) « Les écarts occasionnels – pratiques de l’échange sur un bric-à-brac »
  • Discutante : Sylvie Ayimpam (post-doctorante, EHESS-Cemaf)

2 avril 2015 : Manœuvres et ouvriers

  • Céline Rosselin (Maître de conférences, UFR Collegium Sciences et Techniques, Université d’Orléans)  - « Faire avec » et « Etre sans » De la pénurie dans le travail à la construction d’ouvriers précaires »
  • Bénédicte Florin (Maître de conférences, Université François Rabelais) « Les récupérateurs de rue : le prix de la liberté. ‘’L’inclusion perverse’’ des zabbâlîn du Caire, des bouâra de Casablanca et des toplayıcılar d’Istanbul.»
  • Discutante : Anne Monjaret (directrice de recherche CNRS – IIAC)

4 juin 2015

Journée d’étude autour de l’éthique du déchet à l’occasion de la venue en France de Gay Hawkins, professeur d’anthropologie à l’Université du Queensland (Australie)

Lieux

  • Salle 587 (5e étage, noyau B) - 190 avenue de France
    Paris, France (75013)

Dates

  • mardi 04 novembre 2014
  • jeudi 18 décembre 2014
  • jeudi 05 février 2015
  • jeudi 02 avril 2015

Mots-clés

  • rebut, métissage, réemploi, recyclage

Contacts

  • Nathalie Ortar
    courriel : nathalie [dot] ortar [at] entpe [dot] fr
  • Elisabeth Anstett
    courriel : workshopdvo2015 [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Nathalie Ortar
    courriel : nathalie [dot] ortar [at] entpe [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La deuxième vie des objets (4) : acteurs et pratiques », Séminaire, Calenda, Publié le mardi 21 octobre 2014, http://calenda.org/302466

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal

À lire sur le même thème