AccueilLa propagande de guerre soviétique à l’écran, 1939-1946

La propagande de guerre soviétique à l’écran, 1939-1946

The propaganda of the Soviet war on the screen, 1939-1946

*  *  *

Publié le mercredi 22 octobre 2014 par João Fernandes

Résumé

La première ambition du colloque est de contribuer au renouveau des perspectives concernant « l’art de propagande » soviétique, qui doit être envisagé de manière plus vaste que la seule agitation politique, car il inclut les tâches éducatives, la formation hygiéniste, technique, ou de prévention des populations civiles. Le second aspect privilégié tient aux spécificités des propagandes de guerre, qui concentrent tous les outils de communication vers un unique objectif. L’étude du cinéma soviétique en guerre s’appuiera utilement sur les nombreux travaux concernant la mobilisation des cinémas alliés ou ennemis.

Annonce

Argumentaire

Le colloque « La propagande de guerre soviétique à l’écran, 1939‐1946 » est porté par le programme de recherche ANR CINESOV (2013‐2015), l’équipe Framespa (Université de Toulouse‐le‐Mirail) et la Cinémathèque de Toulouse. Il se déroulera les 12 et 13 mars 2015 dans le cadre du festival « Zoom arrière » (6‐14 mars 2015), organisé par la Cinémathèque de Toulouse et sera accompagné par une dizaine de projections.

La première ambition du colloque est de contribuer au renouveau des perspectives concernant « l’art de propagande » soviétique, qui doit être envisagé de manière plus vaste que la seule agitation politique, car il inclut les tâches éducatives, la formation hygiéniste, technique, ou de prévention des populations civiles. Le second aspect privilégié tient aux spécificités des propagandes de guerre, qui concentrent tous les outils de communication vers un unique objectif. L’étude du cinéma soviétique en guerre s’appuiera utilement sur les nombreux travaux concernant la mobilisation des cinémas alliés ou ennemis.

D’une part, on envisagera l’ensemble du spectre de la production, examiné à partir des divers publics ciblés et des tâches de mobilisation fixées, et non plus les seuls films représentant Staline ou les grandes fresques historiques. On étudiera donc simultanément les différents genres et formats : animation, fictions, films éducatifs, actualités et documentaires en les associant dans l’analyse autant que possible. D’autre part, il convient de replacer le cinéma dans l’ensemble des moyens utilisés pour la propagande. Si celui‐ci occupe traditionnellement en Union soviétique une place centrale, les productions filmiques de la période de la Seconde Guerre mondiale doivent être comparées aux articles de presse, aux programmations radiophoniques, au reportage photographique, à l’affiche, à l’expression littéraire et théâtrale. Le colloque propose de mener une réflexion sur la propagande à destination nationale (y compris en direction des territoires soviétiques « libérés » en 1939, puis entre 1941 et 1944) et internationale. En fonction des moments et des publics visés, le récit de la guerre s’écrit différemment : on s’intéressera à la fois à l’objectif de mobilisation durant le conflit, aux anticipations de l’apres‐guerre et aux changements intervenus avec le début de la guerre froide. Le colloque tentera aussi de définir avec précision la place, dans ces deux programmes de propagande (vers l’intérieur et l’extérieur) de grands thèmes structurants : l’équilibre entre les différentes nationalités de l’empire soviétique, la question du rôle de l’URSS dans l’histoire de l’Europe, puis du monde, ou le discours sur l’ennemi intérieur et extérieur, etc. L'approche comparatiste ou inscrivant le cas soviétique dans un contexte mondial de propagande et de communication politique sera bien accueillie.

Enfin, les participants seront appelés à questionner la notion même de propagande et à poser la question trop souvent négligée de sa réussite ou de son échec : les publics visés, l’organisation des séances (salles, ambulants, son), le nombre de copies ou de spectateurs, et la réception politique, critique, publique en URSS sont autant de champs d’investigation susceptibles de fournir des réponses. 

Les participants au colloque sont donc invités à proposer des communications, au choix : sur des films « de propagande » (fiction ou non fiction ; réflexion sur le genre même) ; sur la propagande véhiculée par certains genres ou séries de films (esthétique des films, valeurs, thèmes, personnages) ; sur le système soviétique de mobilisation par le cinéma comme moyen particulier de propagande (budget, supports, diffusion spatiale) ; et sur l’efficacité de l’utilisation du cinéma dans ce cadre (comparaison avec les autres médias ; comparaison avec la propagande des alliés et des ennemis) ; enfin sur d’autres médias mobilisés en URSS durant la seconde guerre mondiale. Autant que possible, il sera demandé aux participants de s’appuyer sur des sources inédites et de type varié, notamment iconographiques et audiovisuelles. Le nombre d’interventions sera limité afin d’autoriser de larges plages de projection d’extraits de films.

Modalités pratiques d'envoi des propositions

Les langues du colloque seront le français et l’anglais.

La limite pour la soumission des propositions est fixée au

30 novembre 2014.

Les futurs participants seront informés début janvier 2015.

Les propositions sont à adresser à Irina.Tcherneva@ehess.fr

Les organisateurs du colloque financeront le séjour et les repas des participants et, dans la mesure du possible, les frais de déplacement. Dans ce dernier cas, la priorité sera accordée aux doctorants, docteurs non titulaires et chercheurs russes ou issus de l’espace postsoviétique.

Comité d’organisation

  • Valérie Pozner,
  • Alexandre Sumpf,
  • Natacha Laurent,
  • Vanessa Voisin,
  • Irina Tcherneva

Comité scientifique

  • Natacha Laurent,
  • Alexandre Sumpf,
  • Valérie Pozner,
  • Peter Bagrov,
  • Sergeï Kapterev,
  • Denise Youngblood,
  • Jean‐Pierre Bertin‐Maghit

Lieux

  • Cinémathèque de Toulouse - 69 Rue du Taur
    Toulouse, France (31)

Dates

  • dimanche 30 novembre 2014

Mots-clés

  • URSS, seconde Guerre mondiale, cinéma, propagande

Contacts

  • Irina Tcherneva
    courriel : Irina [dot] Tcherneva [at] ehess [dot] fr

Source de l'information

  • Alexandre Sumpf
    courriel : asumpf [at] hotmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« La propagande de guerre soviétique à l’écran, 1939-1946 », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 22 octobre 2014, http://calenda.org/302705