AccueilGirard – Sartre : une relation méconnue

Girard – Sartre : une relation méconnue

Girard-Sartre: an overlooked relationship

*  *  *

Publié le vendredi 24 octobre 2014 par Elsa Zotian

Résumé

Chaque fois que René Girard critique l’œuvre sartrienne, ce n’est jamais sans lui avoir rendu préalablement hommage ; hommage d’autant plus troublant qu’il touche au cœur de la théorie du désir mimétique, à la structure du triangle et de la spirale : « Les analyses du rôle de l’autre dans ce que Sartre appelle « le projet » - le garçon de café dans L’Être et le néant – les analyses de la mauvaise foi, de la coquetterie, sont merveilleuses à mes yeux. ».  Opérer entre les deux pensées de nombreux rapprochements conceptuels permettrait de porter un regard nouveau sur ces œuvres. Ainsi par exemple les proximités entre la mauvaise foi sartrienne et la méconnaissance girardienne nous plongent toutes deux dans une anthropologie du mensonge à soi-même et donc du Je en tant qu’il est toujours déjà un « jeu ».

Annonce

Ce colloque international est organisé par l'Association Recherches Mimétiques et la Bibliothèque nationale de France, en partenariat avec l'ENS-CIEPFC

Entrée libre - colloque francophone

Argumentaire

Chaque fois que René Girard critique l’œuvre sartrienne, ce n’est jamais sans lui avoir rendu préalablement hommage ; hommage d’autant plus troublant qu’il touche au cœur de la théorie du désir mimétique, à la structure du triangle et de la spirale : « Les analyses du rôle de l’autre dans ce que Sartre appelle « le projet » - le garçon de café dans L’Être et le néant – les analyses de la mauvaise foi, de la coquetterie, sont merveilleuses à mes yeux. »[1] Les relations entre René Girard et Sartre sont donc ambivalentes et méritent une analyse plus poussée.

Opérer entre les deux pensées de nombreux rapprochements conceptuels permettrait de porter un regard nouveau sur ces œuvres. Ainsi par exemple les proximités entre la mauvaise foi sartrienne et la méconnaissance girardienne nous plongent toutes deux dans une anthropologie du mensonge à soi-même et donc du Je en tant qu’il est toujours déjà un « jeu ». Nous pourrions aussi rapprocher la spirale mimétique à laquelle René Girard soumet tous ses concepts à la logique des tourniquets sartriens dans laquelle les positions conceptuelles s’échangent sans cesse…

Malgré de nombreuses divergences, il y a donc aussi de nombreux points de contact entre ces deux penseurs, comme si la relation de René Girard à Sartre incarnait à elle seule une relation mimétique de proximité et de distance.

[1] René Girard, Quand ces choses commenceront, Arléa, Paris, 1994, p. 162.

[2] Jean-Paul SartreL’être et le néant, Gallimard, Paris, 1943, 1992, p. 678.

Participants

  • Benoît Chantre (ARM-Imitatio), 
  • Paul Dumouchel (Université de RitsumeikanKyoto), 
  • Jean-Pierre Dupuy (Université Stanford),  
  • Guillaume Fau (BnF), Eric Gans (UCLA), 
  • Adrian Navigante (Université d’Eichstätt), 
  • Stéphane Vinolo (Regent´s University, Londres), 
  • Frédéric Worms (ENS-CIEPFC).

Programme

Matin

 9.15 - 9.30 Introduction, par Benoît Chantre

  •  9.30. - 10.00 Guillaume Fau, « Girard et Sartre : deux fonds de la BnF »
  •  10.00 - 10.30 Adrian Navigante, « La conception du désir chez Sartre et Girard »

 10.30 - 10.45 Débat

 10.45 - 11.00 Pause

  •  11.00 - 11.30 Frédéric Worms, « SartreGirard et la question de la relation »
  •  11.30 – 12.00 Jean-Pierre Dupuy, « La méconnaissance et la foi de la mauvaise foi »

 12.00 -  12.15 Débat

  •  Après-midi
  •  14.00 - 14.30 Eric Gans, « L’être et le néant à l’origine de l’humain »
  •  14.30 - 15.00 Paul Dumouchel, « Néant, violence révolutionnaire et mimétisme »
  •  15.00 – 15.30 Stéphane Vinolo, « Critique de la raison mimétique »

 15.30 – 16.30 Débat et conclusion de la journée avec tous les intervenants

 

Lieux

  • Petit auditorium - Bibliothèque nationale de France, site François-Mitterrand, quai François Mauriac
    Paris, France (75013)

Dates

  • samedi 06 décembre 2014

Mots-clés

  • Sartre, Girard, mimétisme

Contacts

  • Emmanuelle Chantre
    courriel : recherches [dot] mimetiques [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Emmanuelle Chantre
    courriel : recherches [dot] mimetiques [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Girard – Sartre : une relation méconnue », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 24 octobre 2014, http://calenda.org/302929