AccueilGenre et sciences du langage : enjeux et perspectives

Genre et sciences du langage : enjeux et perspectives

Gender and the sciences of language: issues and perspectives

*  *  *

Publié le mercredi 22 octobre 2014 par João Fernandes

Résumé

Les études de genre, apparues aux États-Unis sous l'appellation Gender Studies il y a une quarantaine d'années, se sont peu à peu imposées comme domaine de recherche à part entière susceptible de traverser l'ensemble composite des sciences humaines et sociales. Pourtant, comme le constataient Natacha Chetcuti et Luca Greco en 2012, les études de genre peinent, en France, à trouver un écho en sciences du langage : selon ces auteurs, « peu d'études relient la question des pratiques langagières avec celles du genre ». L'objectif du présent colloque est donc de proposer aux jeunes chercheur.e.s en sciences du langage, quels que soient leur domaine de spécialité et le sujet de leur recherche, de confronter leur(s) objet(s) à la thématique du genre.

Annonce

Argumentaire

Les études de genre, apparues aux Etats-Unis sous l'appellation « Gender Studies » il y a une quarantaine d'années, se sont peu à peu imposées comme domaine de recherche à part entière susceptible de traverser l'ensemble composite des sciences humaines et sociales. Pourtant, comme le constataient Natacha Chetcuti et Luca Greco en 2012, les études de genre peinent, en France, à trouver un écho en sciences du langage : selon ces auteurs, «  peu d'études relient la question des pratiques langagières avec celles du genre » (La face cachée du genre, p. 9).

L'objectif du présent colloque est donc de proposer aux jeunes chercheur.e.s en sciences du langage, quels que soient leur domaine de spécialité et le sujet de leur recherche, de confronter leur(s) objet(s) à la thématique du genre. Nous pensons en effet que beaucoup de questions que se posent les chercheur.e.s en sciences du langage peuvent être déclinées sous l'angle des problématiques soulevées par les études de genre, afin de contribuer au fondement de l'articulation des études sur le genre et de celles sur le langage en tant que domaine constitué en France, en écho aux Gender and Language Studies nord-américaines (Lakoff 1975, Spender 1980, Cameron 1985 et 1998, Eckert, Butler 1990 et 1997 et Meyerhof 2004, Talbot 2010 etc).Les doctorant.e.s et jeunes docteur.e.s intéressé.e.s par la thématique, même s'ils/elles n'en sont pas spécialistes, sont donc vivement encouragé.e.s à candidater.

Nous entendons ici les genres comme constructions sociales des rôles masculin et féminin, guidant le sujet vers une manière d'être homme ou femme, et par conséquent susceptibles de varier d'un groupe socio-culturel à l'autre ainsi que d'évoluer dans le temps.Le genre, quant à lui, est compris comme le rapport social hiérarchique divisant le monde en deux catégories fondées sur des caractéristiques sexuelles – que l'on peut voir comme elles-mêmes travaillées par le social.

Nous prenons ainsi les études de genre dans une acception large, qui laisse la place tant aux recherches visant à analyser l'éventuelle influence de la variable genre, quel que soit le domaine d'étude du langage considéré, mais aussi les recherches se donnant pour objectif d'observer la manière dont les dispositifs catégoriels spécifiques au genre sont élaborés, construits, mobilisés, reconfigurés à travers le langage. 

Programme du colloque 

Jeudi 20 novembre 2014  


9h-9h30 Accueil des participant.e.s – Salle B308

9h30 Ouverture du colloque – Salle B308

  • Chantal Charnet, directrice de l'ITIC
  • Bruno Maurer, co-directeur du laboratoire Dipralang

9h45-10h45 Conférence introductive – Salle B308, Anne-Marie Houdebine, Université Paris Descartes Sorbonne, « Un peu de mémoire : années 60-70, réémergence de la question « femmes »ou 40 ans de recherche en sciences du langage »

10h45-11h15 Pause-café – Salle B308

11h15-12h35 Ateliers parallèles (25 min de communication + 15 min de questions)

Genre et enseignement-apprentissage du français aux migrant.e.s

Présidence : Mireille Baurens, Salle B308 

  • Emilie Lebreton – Dysola, Université de Rouen, « Appropriation, genre, femmes migrantes, rapport à la norme »
  • Maude Vadot – Dipralang, Université Paul Valéry Montpellier 3, « Constructions genrées et formation linguistique des migrants adultes en France »

Genre et pratiques langagières 1

Présidence : Gisèle Pierra, Salle B309

  • Hacène Bellemmouche – Praxiling, Université Paul Valéry Montpellier 3, « Effet du genre sur les premières productions lexicales d'enfants arabophones : une étude longitudinale »
  • Magali Guaresi – BCL, Université Nice Sophia Antipolis, « Genre, discours politique et logométrie : analyse des professions de foi des candidat-e-s à la députation sous la Cinquième République (1958-2007) »

 Pause déjeuner – Hall du bâtiment C 

14h-16h Ateliers parallèles (25 min de communication + 15 min de questions) 

Genre et manuels d'enseignement-apprentissage de langues étrangères

Présidence : Ksenija Djordjevic, Salle B308

  • Edith Cognini et Silvia Vecchi – Dipartimento di Studi Umanistici, Università di Macerata (Italie), « Enseigner les langues dans une optique de genre : de l’analyse des outils didactique à la formation des enseignant.e.s »
  • Grâce Ranchon – CELEC, Université Jean Monnet Saint Etienne, « Tentatives éditoriales et stratégies d'écriture : l'édition des manuels de Français Langue Étrangère en face du genre »

Genre et pratiques langagières 2

Présidence : Maria Candea, Salle B309

  • Samia Khichane – Université Sorbonne Nouvelle Paris 3, « L’injure chez les femmes en Kabylie. »
  • Guillaume Nassau – Atila, Université de Lorraine, « Genre et profession de conseil : analyse d’un corpus d’entretiens de suivi d’apprentissage de langues. »
  • Natacha Jeudy et Sylvie Dubois – Louisiana State University, « Vrsuline vs. Ursuline : orthographe ancienne et nouvelle dans les éloges funèbres de France et de Nouvelle France. »

16h-16h30

Pause-café – Salle B308

16h30-17h30 Conférence plénière – Salle 308, Mireille Baurens, Université Grenoble 3 

Vendredi 21 novembre 2014

9h-9h15 Accueil des participant.e.s – Salle B308

9h15-10h15

  • Conférence plénière – Salle B308, Maria Candea – CLESTHIA, Université Paris 3, « Qu’est-ce que le « genre » peut apporter aux études sur la perception de la parole ? »

10h15-10h45 Pause-café – Salle B308

10h45-12h05 Ateliers parallèles (25 min de communication + 15 min de questions)

Epistémologie du genre 1

Présidence : Jacques Gleyse, Salle B308

  • Kaja Dolar – CNRS/MoDyCo, Université Paris Ouest Nanterre La Défense, « Les désignations du genre : stéreotypes ou évolution ? » 
  • Mona Gérardin-Laverge – Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, « Performativité du langage et empowerment féministe. » 
  • Andrea D'Urso - Università di Salento (Italie), « Féminisme et sémiotique matérialistes : une convergence dialectique. »

Genre et structures de la langue

Présidence : Yannick Chevalier, Salle B309 

  • Lucy Michel – Université de Bourgogne, « Le “masculin culturel” : un pied de nez au masculin générique ? » 
  • Aiméline Rasoanantenaina – Université d'Antsiranana - UNA (Madagascar), « Construction sociales du genre dans les collocations adjectivales du parler malgache du Nord. » 
  • Sabrina Merzouk – Université Abderrahmane Mira Béjaïa (Algérie), « Analyse des différentes manifestations du genre en milieu plurilingue algérien : cas des langues arabe et berbère. » 

Pause déjeuner – Hall du bâtiment C

13h45-15h05 Ateliers parallèles (25 min de communication + 15 min de questions)

Epistémologie du genre 2

Présidence : Anne-Marie Houdebine, Salle B308 

  • Julie Abbou – LPL, Université Aix-Marseille, « Le genre linguistique, une catégorie sémiotique. Proposition pour une approche herméneutique du genre en langue. » 
  • Véronique Perry, « Langues-cultures et genre : penser les différentes configurations de genre »

Genre et auto/hétéro-représentation

Présidence : Bruno Maurer, Salle B309 

  • Camille Lagarde-Belleville et Michel Otell – Praxiling, Université Paul Valéry Montpellier 3, « #TweetCommeUneFille. Le stéréotype de genre comme outil de référenciation » 
  • Alice Coutant – LASCO, Université Paris 5 Descartes, « Transition linguistique : genre, langue et (re)présentation de soi »

15h05-15h30 Pause-café – Salle B308

15h30-17h Table-ronde – Salle B308  

Clôture du colloque

Lieux

  • Bâtiment B, salles B308 et B309, Route de Mende - Université Paul Valéry Montpellier 3
    Montpellier, France (34090)

Dates

  • jeudi 20 novembre 2014
  • vendredi 21 novembre 2014

Fichiers attachés

Mots-clés

  • études de genre, sciences du langage, épistémologie

URLS de référence

Source de l'information

  • Maude Vadot
    courriel : cjc14 [dot] mtp [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Genre et sciences du langage : enjeux et perspectives », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 22 octobre 2014, http://calenda.org/302960