AccueilL’intégration en anglais de spécialité : ferment d’intellection et d’innovation pour la recherche, la didactique et la pédagogie

L’intégration en anglais de spécialité : ferment d’intellection et d’innovation pour la recherche, la didactique et la pédagogie

Integration in English for Specific Purposes as a ferment of intellection and innovation for research, didactics and pedagogy

*  *  *

Publié le mercredi 19 novembre 2014 par João Fernandes

Résumé

En tant que domaine multidisciplinaire, l’anglais de spécialité fait appel à des connaissances et à la recherche au sein de divers champs du savoir. Le 36e colloque du GERAS (Groupe d’étude et de recherche en anglais de spécialité), qui se tiendra à Bordeaux du 19 au 21 mars 2015, portera sur le thème de l’intégration. Il s’agira d’explorer comment l’anglais de spécialité se fonde à différents niveaux sur l’assemblage de domaines divers pour former un tout cohérent.

Annonce

Argumentaire

En tant que domaine multidisciplinaire, l’anglais de spécialité fait appel à des connaissances et à la recherche au sein de divers champs du savoir. Le 36e colloque du GERAS (Groupe d’étude et de recherche en anglais de spécialité), qui se tiendra à Bordeaux du 19 au 21 mars 2015, portera sur le thème de l’intégration. Il s’agira d’explorer comment l’anglais de spécialité se fonde à différents niveaux sur l’assemblage de domaines divers pour former un tout cohérent.

L’anglais de spécialité a depuis longtemps intégré d’autres disciplines et domaines par le biais de l’analyse du discours et des variétés spécialisées de l’anglais. Les sciences sociales, la psycholinguistique, la sociolinguistique, la didactique et l’ethnographie ont, entre autres, contribué à enrichir l’étude des genres, des discours ainsi que des groupes d’acteurs qui les produisent. Les variétés spécialisées de l’anglais juridique, médical, économique, scientifique et technique font toutes partie de l’anglais de spécialité et elles ont donné lieu à des études sur la phraséologie, la lexicologie, et la terminologie du discours spécialisé. L’axe culturel de l’anglais de spécialité est intimement lié à la recherche sur les domaines spécialisés. Il explore le fonctionnement des communautés de discours et procède de l’intégration de nos étudiants dans leur milieu professionnel en contexte anglo-saxon ou ELF (English as a Lingua Franca). Il prend également tout son sens lors du passage du novice à celui de l’expert. La notion d’intégration est omniprésente dans le domaine de l’anglais pour la recherche et la publication où le rôle de notre communauté est de sensibiliser les apprenants aux normes et aux conventions du discours scientifique afin que les futurs chercheurs non anglophones puissent s’intégrer dans leurs communautés de discours.

Nous invitons également les participants à explorer l’aspect didactique de l’anglais de spécialité. L’internationalisation croissante de l’enseignement supérieur et de l’enseignement des Masters en anglais nous amène à nous pencher sur l’intégration de la matière et de la langue – objectif, par exemple, de la démarche EMILE (Enseignement d’une matière intégrée à une langue étrangère) – et sur la collaboration avec nos collègues spécialistes d’autres disciplines, en vue de créer des formations sur mesure pour eux. L’internationalisation a également des répercussions sur la politique des langues et sur l’intégration des centres de langues dans leurs établissements. Nous invitons des réflexions sur les applications pédagogiques de la recherche en anglais de spécialité : l’intégration des nouvelles technologies et des études sur les corpus, l’aspect multimodal de l’anglais de spécialité, l’apprentissage mixte...

Modalités pratiques de soumission et évaluation des propositions de contribution

Les propositions sont acceptées en français et en anglais. Elles sont évaluées de façon anonyme par deux relecteurs du comité scientifique.

Merci de faire parvenir un résumé de 300 mots et une brève bibliographie à :

  • Susan.becaas@u-bordeaux.fr
  • Ray.cooke@u-bordeaux.fr

Date limite de réception des propositions :

11 janvier 2015

Réponse : 1er février 2015

Comité scientifique

  • Anne-Marie Barrault-Méthy, Université de Bordeaux
  • Jean-Claude Bertin, Université du Havre
  • Shirley Carter-Thomas, Institut Télécom Évry
  • Angela Chambers, University of Limerick, Irlande
  • Marie-Christine Deyrich, Université de Bordeaux
  • Dacia Dressen-Hammouda, Université de Clermont-Ferrand
  • Lesley Graham, Université de Bordeaux
  • Shaeda Isani, Université Stendhal Grenoble 3
  • Nathalie Kübler, Université Paris Diderot
  • Jean-Rémi Lapaire, Université Bordeaux Michel Montaigne
  • Pedro Angel Martin Martin, Universidad de la Laguna, Espagne
  • Monique Mémet, École Normale Supérieure de Cachan
  • Michel Petit, Université de Bordeaux
  • Catherine Resche, Université Panthéon-Assas Paris 2
  • Elisabeth Rowley-Jolivet, Université d'Orléans
  • Françoise Salager-Meyer, Universidad de los Andes, Merida, Vénezuela
  • Michel Van Der Yeught, Université Aix-Marseille
  • Christopher Williams, Université de Foggia, Italie

Lieux

  • Université de Bordeaux, Département Langues et cultures, - 3ter place de la Victoire
    Bordeaux, France (33076)

Dates

  • dimanche 11 janvier 2015

Mots-clés

  • langue spécialisée, enseignement, analyse du discours, ethnographie, langue étrangère, Emile

Contacts

  • Susan Becaas
    courriel : susan [dot] becaas [at] u-bordeaux [dot] fr
  • Ray Cooke
    courriel : ray [dot] cooke [at] u-bordeaux [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Monique Memet
    courriel : m [dot] memet [at] orange [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L’intégration en anglais de spécialité : ferment d’intellection et d’innovation pour la recherche, la didactique et la pédagogie », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 19 novembre 2014, http://calenda.org/303131