AccueilLe fait religieux dans les écritures et expressions francophones

Le fait religieux dans les écritures et expressions francophones

Religious experiences in French-speaking writing and expressions

*  *  *

Publié le mercredi 29 octobre 2014 par João Fernandes

Résumé

Cet atelier organisé dans le cadre du congrès de l’association des professeurs de français des universités et collèges canadiens, se propose de réfléchir sur la place du fait religieux dans les écritures et expressions linguistiques francophones. Il cherche à établir ainsi un bilan de l’intégration du fait religieux dans l’intelligibilité du fait francophone, dans la suite des travaux qui réévaluent désormais le legs du fait colonial dans ce fait littéraire. Les contributions souhaitées devraient donc permettre d’en dresser un panorama autant historique qu’actuel en vue d’une publication prévue pour le printemps 2016.

Annonce

Argumentaire

Pour Simon Battestini, la formation coloniale de l’individu colonisé visait dès ses débuts deux types de littéracie, non-religieuse et religieuse, et, avant même l’introduction de l’école moderne, privilégiait l’enseignement dans les langues locales, tout au moins dans le cas de l’Afrique subsaharienne : « L’enseignement religieux est une forme d’alphabétisation » (Écriture et texte, 309). Aujourd’hui, la question de l’écriture dans les langues locales, dans les anciens espaces colonisés et face au médium linguistique d’origine européenne, est au cœur des interrogations sur le champ littéraire francophone issu du fait colonial. Qu’en est-il de la question religieuse, à l’origine de ce programme colonial de formation de l’individu qui donnera les premiers écrivains de ce champ institutionnel? Depuis l’histoire coloniale française, le fait institutionnel appelé à devenir le fait francophone s’est ainsi défini par la question religieuse mais dans les termes du fait chrétien, à l’exemple notoire du Liban. Dans sa réalité, aujourd’hui, c’est un champ institutionnel qui se définit également par d’autres faits religieux dont les textes portent les traces. Du judaïsme à l’islam, par exemple, ou de l’hindouisme au vodou, c’est aussi par les traces des religions naturelles que le fait francophone intègre le fait religieux dans sa pertinence esthétique et discursive. L’atelier se propose ainsi d’établir un bilan des formes de cette relation entre l’écriture littéraire, ou l’expression linguistique, et le sacré, mais aussi entre ce sacré et ses incidences ou intelligibilités politiques, idéologiques et identitaires, hier comme aujourd’hui. Les contributions souhaitées devraient donc permettre de dresser un panorama de cet aspect foncier des écritures francophones ou des expressions linguistiques francophones. Elles constitueront soit des cas d’étude ponctuels et/ou présenteront des réflexions épistémologiques, herméneutiques ou heuristiques sur la problématique ainsi formulée. Une sélection des communications présentées serait publiée dans le no 8 des Cahiers du GRELCEF (printemps 2016). 

Responsables de l’atelier 

  • Laté Lawson-Hellu- Department of French Studies, Western University, London (Ontario), N6A 3K7, llawsonh@uwo.ca
  • Fida Dakroub - Department of French Studies, Western University, London (Ontario), N6A 3K7, fida@fidadakroub.net 

Modalités pratiques d'envoi et sélection des propositions

Les propositions de communications doivent parvenir aux responsables d'atelier à leur adresse courriel

avant le 15 décembre 2014

Les propositions doivent préciser le nom de leur auteur.e, son affiliation, son adresse, et présenter un titre et un texte de proposition d'environ une page à simple interligne (il est inutile d'envoyer un CV). Les responsables d'atelier rendront leur avis aux auteur.e.s des propositions avant le 15 janvier 2015, en tenant le Président (calderon@sfu.ca) et la Directrice de la programmation (apfucc.colloque@gmail.com) informés de leur décision.

Il faut être membre en règle de l'Association pour présenter une communication au Congrès. L'APFUCC n'a pas les moyens de participer au financement des participant.e.s. Le seul financement disponible est réservé aux participant.e.s étudiant.e.s, à qui l'APPFUCC rembourse jusqu'à quatre nuitées en chambre universitaire pour la durée du Congrès sur présentation d'un reçu de paiement. 

Lieux

  • Université d'Ottawa
    Ottawa, Canada

Dates

  • lundi 15 décembre 2014

Fichiers attachés

Mots-clés

  • religion, littérature, francophonie, représentation

Contacts

  • Laté Lawson-Hellu
    courriel : llawsonh [at] uwo [dot] ca
  • Fida Dakroub
    courriel : fida [at] fidadakroub [dot] net

Source de l'information

  • Laté Lawson-Hellu
    courriel : llawsonh [at] uwo [dot] ca

Pour citer cette annonce

« Le fait religieux dans les écritures et expressions francophones », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 29 octobre 2014, http://calenda.org/303287