AccueilLes petites paysanneries dans un contexte mondial incertain

Les petites paysanneries dans un contexte mondial incertain

Small peasantries in an uncertain global context

*  *  *

Publié le lundi 27 octobre 2014 par João Fernandes

Résumé

En dépit des multiples bouleversements qui ont jalonné l'histoire des sociétés humaines depuis plus de deux siècles, les petites paysanneries se sont maintenues en développant des dynamiques reposant à la fois sur des principes de vie et de production séculaires et modulables. Au regard de ce constat, le colloque se propose d'analyser les contenus de ce processus à travers quatre entrées thématiques : les modèles de production, les ressources, les mobilités, les mises en politique.

Annonce

Programme 

Mercredi 19 novembre 2014

Bâtiment C Amphi C1

9h30 – 10h – Accueil des participants – Bâtiment C – Amphi C1

10h – 10h30 – Ouverture du colloque

  • Allocution de Jean Paul Billaud, Mohamed Raouf Saïdi et Michel Streith (groupe de recherche Petites paysanneries)

10h30 – 11h – Conférence plénière

  • Conférence de Marcel JOLLIVET (CNRS) : Mais où sont les paysans d’antan ?

11h – 11h30 – Pause
11h30 – 12h30 – Conférences plénières

  •   Conférence de Najib AKESBI (Institut agronomique et vétérinaire Hassan II, Rabat, Maroc) : Que peuvent les politiques publiques ? Que veulent les petites paysanneries ?
  •   Conférence de Denis PESCHE (CIRAD) : Organisations paysannes du Nord ou du Sud : quêtes de sens et de reconnaissances.

12h30 – 14h30 – Déjeuner
14h30 – 16h – Ateliers – Session 1 – 20 min par intervenant + 30 min de discussion

Atelier A (Modèles de production)
Président de séance : Pablo Fernando Luna (Université Paris Sorbonne)

  •   ACLOQUE Delphine (Université Paris Ouest) : Trajectoires et stratégies d’adaptation de la petite paysannerie égyptienne. Le cas du front de conquête agricole des marges désertiques du delta du Nil.
  •   BOSSENBROEK Lisa (Université de Wageningen, Pays Bas), Zakaria KADIRI (École de gouvenance et d’économie de Rabat, Maroc) : Social reproduction of family farming and farming identities: voices and future aspirations of rural youngsters in the region of the Sais, Morocco.
  •   BADIDI Brahim (Université Mohamed V   Agdal, Rabat, Maroc) : La valorisation des spécificités locales, une nouvelle issue de sortie pour la petite paysannerie en zone de montagne. Cas du Moyen Atlas central (Maroc).

Atelier B (Ressources)
Président de séance : Bernard Roux (Inra)

  •   OUEDRAOGO Laurent et Bernard TALLET (Université Paris 1) : L’autre accaparement foncier. La ruée des élites urbaines vers les terres agricoles des provinces du Ziro et de la Sissili, Burkina Faso.
  •   LALLAU Benoît (Université Lille 1) et MBETID BESSANE Emmanuel (Université de Bangui, République centrafricaine) : Paysans face à la guerre. Les familles paysannes centrafricaines face à la crise politico militaire (région de Damara).
  •   RANGÉ Charline (AgroParisTech) : Entre mobilités et intensification : la modernité des paysans du lac Tchad face aux politiques publiques. Le cas des rives camerounaises

Atelier C (Mobilités)
Président de séance : Jacques Rémy (Inra)

  •   DELOBEL Vincent (Université de Wageningen, Pays Bas) : Les Indomptables. Une ethnographie de production de « nouveautés » dans l’agriculture wallonne.
  •   SYLLA Daouda (Institut de géographie tropicale, Université Félix Houphouët Boigny, Cocody, Abidjan, Côte d’Ivoire) : Spéculation et contrôle fonciers à la périphérie de la métropole abidjanaise.
  •   POULOT Monique (Université Paris Ouest) : Vers une nouvelle forme d’agriculture familiale ? Être fermier d’Association pour le maintien de l’agriculture paysanne (exemples franciliens).

Atelier D (Mise en politique)
Présidente de séance : Nicole Mathieu (CNRS)

  •   CHOURAQUI Floriane (Université Toulouse 2), Hélène GUÉTAT BERNARD (École nationale de formation agronomique, Toulouse), Pauline TEIXEIRA TEXIER (Université Lyon 3) : Le parc naturel de Fogo, Cap Vert : vers une valorisation ou un oubli des capacités et des savoirs des petits paysans ?
  •   PLANEL Sabine (IRD) : De la servitude volontaire comme art de la résistance. Stratégie de la petite paysannerie éthiopienne face à l’État.
  •   MELIKI Hugues Morell (Université de Yaoundé, Cameroun) : Violence économique et formes de production paysanne contestataires au Cameroun.

16h – 16h30 – Pause

16h30 – 18h – Ateliers – Session 2 – 20 min par intervenant + 30 min de discussion

Atelier A (Modèles de production)
Président de séance : Pablo Fernando Luna (Université Paris Sorbonne)

  •   LAMINE Claire (INRA), Lucile GARÇON (Université Lyon 2), Lucie DUPRÉ (INRA), Mireille NAVARRETE (INRA) : Trajectoires de petites exploitations en France et en Italie : des facteurs de résilience multiples mais souvent fragiles.
  •   PAOLI Jean Christophe (INRA), Pierre Matthieu SANTUCCI (INRA), Line Marie LAFITTE (Chambre d’agriculture de Haute Corse), Gilles BAZIN (AgroParisTech) : Petites exploitations et recherche d’autonomie. Le cas des exploitations de la moyenne montagne corse.
  •   VEYRAC BEN AHMED Bénédicte (ancienne doctorante du laboratoire Géode) : Les petits paysans polyculteurs des coteaux du Quercy sont ils un modèle d’adaptation ?

Atelier B (Ressources)
Président de séance : Hocine Doufène (Université de Tizi Ouzou, Algérie)

  •   FOY Roman Oliver (Université Paris 1) : « Ouvriers » et « paysans ». Comparaison de deux modèles d’exploitation successifs dans un grand périmètre irrigué en Syrie (Établissement Al Assad – Projet de l’Euphrate).
  •   DELAVIGNE Anne Élène (MNHN), Isabelle TECHOUEYRES (Revue Anthropology of Food) : La question du soutien à des agriculteurs en difficulté dans une action d’aide alimentaire.

Atelier C (Mobilités)
Président de séance : Jacques Rémy (Inra)

  •   REBAÏ Nasser (Université Paris 1) : Émigration paysanne, développement des filières marchandes et nouvelles formes d’inégalité sociale dans les Andes équatoriennes.
  •   CRÉMIN Émilie (Université Paris 8) : Entre sédentarité et mobilité : redéfinition du territoire Mising dans la plaine alluviale du Brahmapoutre (Assam, nord est de l’Inde).
  •   RACAUD Sylvain (Université Toulouse   Jean Jaurès) : L’urbanisation au chevet du paysan africain ?

Atelier D (Mise en politique)
Présidente de séance : Nicole Mathieu (CNRS)

  •   LAGO Manuelle (Université Paris Ouest) : L’accessibilité sociopolitique des « extractivistes » de l’Amazonie brésilienne.
  •   DUQUÉ Ghislaine (CNPq [Conselho Nacional de Desenvolvimento Científico e Tecnológico] et Universidade Federal de Campina Grande [Paraíba, Brésil]) : Action collective et conquête de l’autonomie par les petits paysans au nord est du Brésil.
  •   ROUX Bernard (Académie d’agriculture de France) : Devenir petit paysan au XXIe siècle. Luttes pour la réforme agraire, distributions de terres et politiques publiques au Brésil.

Jeudi 20 novembre 2014

9h30 – 11h – Ateliers – Session 3 – 20 min par intervenant + 30 min de discussion

Atelier A (Modèles de production)
Président de séance : Benoît Dedieu (Inra)

  •   BRES Aurélie (FAO) : Agriculture en régie ou contractuelle ? Quelles stratégies d’adaptation de la petite paysannerie malgache.
  •   GARAMBOIS Nadège et Olivier DUCOURTIEUX (AgroParisTech) : Dynamiques agraires et stratification sociale en Guinée : quels devenirs pour l’agriculture familiale ?

Atelier B (Ressources)
Président de séance : Bernard Roux (Inra)

  •   CHARTAIN Laura (EHESS/Université de São Paulo) : Modes de valorisation au sein d’une filière de coton biologique et équitable entre le Brésil et la France. Itinéraires et engagements de paysans du Nord Est brésilien.
  •   CANO CASTELLANOS Ingreet Juliet (Universidad Nacional Autónoma de México) : Des paysans conservationnistes ? Stratégies d’appropriation du discours écologiste et de positionnement communautaire face aux politiques de conservation de la forêt Lacandona (Mexique).
  •   MORUZZI MARQUES Paulo et CHIODI Rafael (Université de Sao Paulo, Brésil) : Impacts du « Paiement pour services environnementaux » sur l’agriculture familiale au Brésil: le cas du projet « Conservateur des eaux » à Extrema/Minas Gerais.

Atelier C (Mobilités)
Président de séance : Abdelhafid Hammouche (Université Lille 1)

  •   SUZUKI Júlio César et Marquos Henrique MARTINS (Université de Sao Paulo, Brésil) : Les jeunes « quilombolas » et l’émigration à la Poça, vallée du fleuve Ribeira de Iguape, Brésil.
  •   PRUNIER Delphine (Instituto de Investigaciones Sociales   Universidad Nacional Autonoma de México) : Dynamiques de mobilité et agriculture familiale en Amérique centrale : des paysans « attachés » à leur terre ?

Atelier D (Mise en politique)
Présidente de séance : Nicole Mathieu (CNRS)

  •   MIURA Atsushi (Université de Saitama, Japon) : Stratégie de l’exploitation agricole face à l’économie de marché dans la production maraîchère des Niayes, Sénégal.
  •   ALARY Pierre (Université Lille 1) : The principles at the origin of the development of market economics in economic theory as compared with the unique example of North Laos.

11h – 11h30 – Pause
11h30 – 13h – Ateliers – Session 4 – 20 min par intervenant + 30 min de discussion

Atelier A (Modèles de production)
Président de séance : Benoît Dedieu (Inra)

  •   CAGGIANO Monica et Pierre LABARTHE (INRA) : Advisory service for small sacle farming: theoretical and empirical elements for a debate.
  •   MICHALSKA Sylwia (Académie polonaise des sciences, Varsovie) : L’agriculture biologique comme une chance pour les petites paysanneries en Pologne.
  •   CORBINEAU Clément (Université Lyon 2) : Les transformations des systèmes productifs agricoles postyougoslaves : les paysanneries face à la spécialisation laitière.

Atelier B (Ressources)
Président de séance : Hocine Doufène (Université de Tizi Ouzou, Algérie)

  •   BEN SAAD Abdallah (Institut national pour la recherche agronomique de Tunisie), Anne Marie FRÉROT (Université de Tours) : Les retombées socio économiques de la privatisation des terres collectives sur la petite paysannerie de la région de Gafsa, Sud tunisien.
  •   LAJILI Marouane (Université de la Manouba, Tunisie) : Petites paysanneries tunisiennes : crises, résistance et stratégie d’adaptation.
  •   ABDELLAOUI El Hassane (École nationale d’agriculture de Meknès, Maroc) : Regard croisé sur la petite paysannerie au Maroc. Évolution, fonctionnements et adaptations.

Atelier C (Mobilités)
Présidente de séance : Denise Van Dam (Université de Namur, Belgique)

  •   BENEGIAMO Maura (Université IUAV, Venise, Italie) : Sociétés pastorales dans le delta du fleuve Sénégal, entre agrobusiness et contre mondialisation.
  •   SALOUA Toumi (AgroParisTech / ISA Chott Mariem Sousse, Tunisie) : La petite paysannerie dans un contexte urbain : nouvelle dynamique agricole et réorganisation spatiale. L’exemple de la plaine de la Soukra (Tunis).
  •   TCHEKOTE Hervé (Centre de recherche sur les Hautes Terres, Université de Dschang, Cameroun) : Migrants, transfert d’argent et renversement de la territorialité dans les campagnes de l’Ouest Cameroun : vers une dynamique de déterritorialisation du petit paysan.

Atelier D (Mise en politique)
Présidente de séance : Agnès Roche (Université d’Auvergne)

  •   DJENANE Abdel Madjid (Université Sétif 1, Algérie) : La politique du renouveau rural, un moyen d’atténuation de la crise sociale rurale et de confortement de la petite paysannerie algérienne ?
  •   ABDENNEBI OULARBI Houria (Université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou, Algérie) : Les jardins de femmes à Tala n Tazart (Djurdjura).

13h – 14h30 – Déjeuner
14h30 – 16h – Ateliers – Session 5 – 20 min par intervenant + 30 min de discussion

Atelier A (Modèles de production)
Président de séance : Michel Streith (CNRS)

  •   DUMBI Claudine et Benoît LALLAU (Université Lille 1) : Quel avenir pour les ménages maraîchers en République démocratique du Congo ?
  •   BÉTRISEY Florence (Université de Lausanne, Suisse) : Paysans des vallées boliviennes et actualisation de la réciprocité, quelles réalités ?
  •   ROBERT Élodie et Fabrice GANGNERON (Université de Toulouse) : Vulnérabilités agropastorales et stratégies d’adaptation dans un contexte de changements sociétaux et environnementaux dans la région de Djougou (Bénin).

Atelier B (Ressources)
Président de séance : Frédéric Landy (Université Paris Ouest)

  •   KOFFI DIDIA Adjoba Marthe (Université Félix Houphouët Boigny de Cocody, Abidjan, Côte d’Ivoire) : La culture de l’hévéa dans le sud de la Côte d’Ivoire : du bonheur au désenchantement des petits planteurs.
  •   NYENYEZI BISOKA Aymar (Université catholique de Louvain, Belgique) : Accaparement des terres en Afrique des Grands Lacs. Stratégie de captation et de démantèlement de la petite paysannerie ?
  •   DAMAÏGUÉ Daniel (Université de Douala, Cameroun) : Aléas climatiques et pratique des activités agricoles chez les paysans de l’extrême nord du Cameroun : quelles stratégies de survie ?

Atelier D (Mise en politique)
Présidente de séance : Agnès Roche (Université d’Auvergne)

  •   HEINISCH Claire (Agrocampus Ouest, Rennes) : L’émergence de nouvelles formes de circuits alimentaires de proximité dans les Andes : des dispositifs multi acteurs vers une reconnaissance des petites paysanneries ?
  •   GISCLARD Marie (Prodig), Frédéric GOULET (CIRAD) : Processus de reconnaissance et de catégorisation de l’agriculture familiale de l’Argentine.
  •   MÜLLER Birgit (EHESS) : Qui sont les « petits paysans » dans les instances de gouvernance internationales ?

16h – 16h30 – Pause
16h30 – 18h – Ateliers – Session 6 – 20 min par intervenant + 30 min de discussion

Atelier A (Modèles de production)
Président de séance : Michel Streith (CNRS)

  •   LAGNEAUX Séverine (Université catholique de Louvain, Belgique) : Le dilemme du cochon roumain : entre insensibilité et droit à la différence.
  •   COCHET Hubert (AgroParisTech) : Lopin en voie de disparition ? L’agriculture des villageois en Ukraine.
  •   HALAMSKA Maria (Académie polonaise des sciences, Varsovie) : Modèle du fonctionnement des petites exploitations en Pologne : le principe d’une double autonomie ?

Atelier B (Ressources)
Président de séance : Frédéric Landy (Université Paris Ouest)

  •   CASCIARRI Barbara (Université Paris 8) : Land Grabbing, capitalisme global et précarisation des groupes pastoraux au Soudan.
  •   AUBRIOT Olivia (CNRS) : Pression sur le foncier, migrations internationales et rurbanisation : influences sur la petite paysannerie de la plaine du Téraï au Népal.
  •   SAHLI Zoubir (Université Blida, Algérie) : La petite paysannerie riveraine des espaces boisés protégés : constats, risques et enjeux. Cas de la population paysanne du Parc national de Chréa, Algérie.
  •   HERMESSE Julie (Université catholique de Louvain/FNRS, Belgique) : Résilience des savoir faire agricoles aux Philippines (nord de Luzon) face aux changements économiques et climatiques.

Atelier D (Mise en politique)
Présidente de séance : Nicole Mathieu (CNRS)

  •   CLAEYS Priscilla (Collège d’études mondiales, chaire « Reconversion écologique, emploi, travail et politiques sociales », FMSH) : De nouveaux droits pour les paysans ? Pourquoi et comment les paysans investissent la sphère onusienne.
  •   DUPOUX Julien (Université Blaise Pascal, Clermont Ferrand) : Le petit paysan dans la production de pouvoir.
  •   DEVILLE Clara (Université de Picardie Jules Verne) : Le non recours au RSA des exploitants agricoles : stratégie de résistance ou décrochage politique ?
  •   DELÉAGE Estelle (Université de Caen) : Autonomie et paysannerie.

Vendredi 21 novembre 2014

9h30 – 11h – Ateliers – Session 7 – 20 min par intervenant + 30 min de discussion

Atelier A (Modèles de production)
Président de séance : Pablo Fernando Luna (Université Paris Sorbonne)

  •   FAURE Claire (INRA), Pierre GASSELIN (INRA), Alejandra MOREYRA (INTA Argentine), Roberto CITTADINI (INRA) : Vulnérabilités et adaptations des petits maraîchers dans les territoires périurbains de Buenos Aires.
  •   RIBEIRO Claudia, Lovois DE ANDRADE MIGUEL, Marlise Amália REINHER DAL FORNO (Université fédérale Rio Grande do Sul (PGDR/UFRGS), Porto Alegre RS, Brésil) : Quelques considérations socioenvironnementales sur les petits agriculteurs à Caxias do Sul, Brésil.

Atelier D (Mise en politique)
Présidente de séance : Agnès Roche (Université d’Auvergne)

  •   SAYEUX Anne Sophie (Université Blaise Pascal, Clermont Ferrand) : Les discrètes résistances quotidiennes de paysans basques.
  •   TCHEKEMIAN Anthony (Université de Polynésie française) : Des stratégies d’acteurs ruraux aux différentes formes d’agriculture suite à l’application du programme de développement rural en France.
  •   JAVELLE Aurélie (SupAgro Florac) : Entre injonctions et marginalisation, exemple d’une agriculture alternative qui dérange.

11h – 11h30 – Pause

11h30 – 12h30 – Témoignages paysans
Président de séance : Michel Apostolo, paysan dans le Var
  ODY Morgan, paysanne maraîchère en Bretagne.
  LEBRUN Jean Pierre, paysan dans le Maine et Loire.

12h30 – 14h – Déjeuner
14h – 16h – Synthèse des ateliers
16h – 17h – Conclusion – Débat
17h – Cocktail de clôture

Lieux

  • bâtiment C, amphi C1, Université Paris Ouest - 200 avenue de la République
    Nanterre, France (92)

Dates

  • mercredi 19 novembre 2014
  • jeudi 20 novembre 2014
  • vendredi 21 novembre 2014

Mots-clés

  • paysannerie, modèle de production, ressource, mobilité, mises en politique

Contacts

  • Michel Streith
    courriel : michel [dot] streith [at] yahoo [dot] fr

Source de l'information

  • Michel Streith
    courriel : michel [dot] streith [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les petites paysanneries dans un contexte mondial incertain », Colloque, Calenda, Publié le lundi 27 octobre 2014, http://calenda.org/303590